Ca a polaire si bipolaire! #4

polaire1

En décembre dernier, le monde a perdu une grande da la technologie: la VHS.  En effet, le dernier fournisseur s’est éteint, laissant toute la place au DVD.  Par contre, avec l’arrivée du Blu-Ray, plusieurs se questionnent sur la durée de vie restante du Disque Vraiment Déjanté (je crois que c’est l’acronyme…).  Ainsi, je crois qu’il est temps de rendre hommage à ce format digital qui est en lent déclin vers l’obscurité à travers un Top 10 des points positifs et négatifs du DVD!

••••••

68860-insert-dvd

Top 5 des points positifs du DVD

5- Le format est moins encombrant. En comparaison, tu pouvais te servir du coffret VHS de Godfather comme bloc de ciment pour tenir ta roulotte ou de la boîte d’Aladdin comme puissante arme d’auto-défense.

4- Les films sortent plus vite. Lors de la naissance de la VHS (Vraiment Hot Sensation), il pouvait s’écouler plus de 7 mois avant la sortie en cassette.  Avec le DVD, il est possible d’apprécier en moins de 4 mois des films tels que Beverly Hills Chihuaha et Private Valentine: Blonde and Dangerous dans le confort de son foyer!

3- L’intégrité du film est respectée. Ainsi, le son 5.1 est reproduit et l’image panoramique est conservée, ne laissant plus place à des fiascos de « pan & scan » dans ce genre:

indywidegood1indypsgood

Par contre, le format panoramique mélange les générations habituées à leur TV carrée qui disent que « les barres noires enlèvent de l’image, jernigouenne! »

2- Les extras. Une fois l’implantation du DVD, les extras ne cessent de s’amélioer, passant de « Menus interactifs! » et « Sous-titres! » à des incontournables comme « Come to Momma!: Les maquillages de Big Momma’s House 2 » et « Re-re-re-re-revisiting Star Wars« . (plus de chiâlage la-dessus plus bas.)

1- L’image et le son améliorés. Maintenant, même le nouveau navet de Steven Seagal semble avoir été réalisé par Wong Kar-Wai, grâce à la clarté impeccable de l’image.  Par contre, la couette et les colliers en dents de loup de Steven sont encore plus visibles…

.

Top 5 des points négatifs du DVD

5- On peut pas skipper les trucs au début! Tu dois te taper les logos des compagnies, les avertissements du FBI, les annonces, les previews minables et finalement, un menu de 45 secondes avant d’arriver au Saint-Graal: ton film!

4-Les bandes-annonces absentes. Quoi de pire que d’avoir en extra une galerie de bande-annonces, mais que celle du film qu’on regarde ne s’y retrouve pas?!  Rien n’est pire, rien!

3- Les infinies ré-éditions. Parfois, un film sort une 2e fois (ou 6e) en DVD, souvent avec une meilleure image, meilleurs extras, etc.  D’autres fois, c’est pour profiter du fait que le remake sort bientôt ou parce que George Lucas doit finir les paiements sur son ranch.

2- Il y’a un coffret pour n’importe quoi. Même ça:

5190y4wsh7l_sl500_aa240_

1- Son obsolescence imminente. Grosse phrase pour dire que bientôt, ma collection sera désuète.  Côté positif: si vous voulez venir à mon prochain beach party, j’aurai 400 Frisbees pour nous amuser!

Publicités

5 Réponses to “Ca a polaire si bipolaire! #4”

  1. Bravo: jernigouenne! Ça va revenir dans mon vocabulaire.

    Pas Bravo: Points négatif #4. Come on! T’a le film! Est-ce que tu as VRAIMENT besoin d’une version short des meilleurs moments?

  2. leboucherduwestisland Says:

    J’avoue que j’ai rushé pour trouver 5 points négatifs à mes bien-aimés DVDs. Mais je trouve que c’est incompréhensible d’avoir les bandes-annonces de films qui ont aucun rapport (sauf d’être le même studio) et de ne pas avoir celle du film du DVD. Si y’a aucun trailers, fine. Si y’a plein de trailers sauf celui du film, wtf?

  3. 5- Un DVD peut contenir relativement pas mal plus de choses qu’un seul film, alors le choix des compagnies de production de ne mettre qu’une oeuvre par disque tient beaucoup plus du gaspillage et du marketing que du service efficace et complet. Pourquoi ne pas mettre 3 ou 4 oeuvres du même réalisateur sur le même support?
    4- À la sortie d’un DVD, on peut facilement payer 30 à 40$ pour une seule copie alors que sur le net, on peut facilement trouver une copie très potable du même film gratuitement sur des sites tout à fait légaux (ahem..) Sans compter le prix ridicule à l’unité d’un DVD vierge. Aussi bien crier: VOLEZ MOI! VOLEZ MOI!
    3- Les putains de chapitres qui ne concordent avec rien de pertinent et qui nous font chercher indéfiniment LA scène désirée, en plus de nuire au déroulement naturel du Fast Forward. (quoi que ce soit plus efficace que le VHS…mais EY…)
    2- La fonction ZOOM qui est un tease pour nous faire croire qu’on verra l’image de plus près alors qu’on ne fait que booster les pixels, ce qui est l’équivalent de s’écraser le nez dans l’écran.
    1- Pour avoir acheté plusieurs DVDs asiatiques dans de jolis morceaux de cartons pliés en deux, on se rend bien vite compte que tout le plastique autour du DVD américain moyen est une pure perte de produit brute et d’espace dans une bibliothèque.

    T’en veux combien?

  4. leboucherduwestisland Says:

    Ah, ben bâtard…On m’a « out-chiâlé »!

  5. Wouhou un beach party!!!

    Eh oui! Moi je dis « Fuck ton texte, je m’en tiens à la dernière phrase… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s