Jours 15-16-17-18: Quickies

Quickie

Comme j’adore le mois d’Octobre, l’Halloween et les films d’horreur, j’ai décidé de faire le premier Horreur-o-thon des Bipolaires! En effet, j’écouterai un film de peur par jour jusqu’au 31, alors revenez lire mes critiques quotidiennes…si vous en avez le courage! MOUAHAHAHAAA!

————

Vous pensiez que j’avais abandonné, n’est-ce pas? Vous pensiez que Le Boucher du West Island était un échec?! Eh bien, vous êtes de mauvaise foi!  Quittez mon blog et n’y revenez plus jamais, filou!  (Non, revenez! Je ne pensais pas ce que je disais!)

D’accord, je n’ai pas écrit de critiques depuis The Omen.  Mais, cela ne veux pas dire que je n’ai pas rempli mes devoirs de bloggueur/cinéphile.  En effet, je n’ai seulement pas eu l’occasion de louer ou acheter des films que je n’avais jamais vu, alors j’ai dû me rabattre sur ceux que j’avais déjà chez moi.  Par contre, comme je les ai déjà vus pleins de fois, je ne feelais pas pour les critiquer.  Donc, voici quelques critiques en rafales ou « quickies » si vous préférez.  Des « quitiques » si vous y tenez absolument.

————-

Jour 15: « Invasion of the Body Snatchers » (Philip Kaufman, 1978)

invasion-of-the-body-snatchers-003-20080627-121656-medium

Dans cette adaptation du roman de Jack Finney, Donald-Papa-de-Kiefer Sutherland incarne un inspecteur en hygiène culinaire qui se retrouve au centre d’une invasion extraterrestre mondiale.  Lui et ses amis ne savent plus vers qui se tourner puisque les plantes-aliens prennent la forme d’humains et tuent leurs doubles!  Des performances solides, un climat lourd et une finale surprenante en font un thriller paranoiaque parfait.  9/10

————-

« Jour 16: « The Evil Dead » (Sam Raimi, 1981)

evildead1

Dans ce classique d’horreur à petit budget, Bruce « Motherfucking » Campbell incarne Ash, le tueur de zombies viril à chainsaw et carabine!! YEAH!! Oh, en fait…il ne devient pas comme ça avant le 2e volet.  Ici, le peureux Ash est la proie facile de la mystérieuse force qui possède un à un ses trois amis, en vacances dans un chalet isolé.  Malgré les nombreux clichés, la réalisation inventive du novice Sam Raimi, les effets de gore et l’ambiance déjantée rendent « Evil Dead » un classique « groovy »!  Oups, 2e film aussi!  9/10

————-

Jour 17: « Pet Sematary » (Mary Lambert, 1989)

church

Adapté du roman de Stephen King, ce film méconnu met en scène une petite famille qui déménage au Maine et voit leur vie bouleversée lorsque le père (Dale Midkiff) ressucite le chat de sa fille (puis son fils de 3 ans!) dans un vieux cimetière indien avec des conséquences terrifiantes.  Comme vous voyez, ce n’est pas une comédie musicale.  L’atmosphère tendue est palpable tout au long du récit et la montée dramatique est de plus en plus insoutenable.  Plusieurs images horrifiques aussi, genre la soeur malade et squelettique Zelda.  Brrrrr! 8.5/10

————-

Jour 18: « Beetlejuice » (Tim Burton, 1988)

beetlejuice294

Ca jouait à YTV hier, comme à chaque Halloween! Un couple formé d’Alec Baldwin (avec 60 lbs en moins) et Geena Davis (quand elle avait une carrière) meure dans un accident.  Par contre, ils sont coincés entre la Vie et la Mort, hantant leur maison.  Puis, une famille excentrique et capitaliste achète la maison pour la transformer en attraction, ne laissant au feu-couple la seule option de faire appel au détraqué Betelgeuse (Michael Keaton!).  Un classique de ma jeunesse coloré et éclaté, avec une performance de Michael Keaton qui vole le show!  8.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s