Goinfre bipolaire

En cette veille de Noël, je constate quelque chose d’assez désolant/inquiétant/humiliant.  Ma mère, après avoir acheté plusieurs aliments festifs dont je suis le fan numéro 1 – les condiments marinés, le fromage Brie, la tarte aux pommes, etc. – est encore forcée de cacher ceux-ci avant le réveillon afin que je ne les dévore tous et affame ma famille entière.  Ainsi, on retrouve un pot de cornichons dans la cuve de la toilette, une meule de fromage dans le sapin de Noël et une tarte remplaçant subtilement l’horloge dans la cuisine.  Est-ce que c’est moi qui, à 21 ans, est trop immature pour attendre comme les autres de déguster ces incroyables betteraves marinées ou est-ce que j’ai un trouble alimenaire, ce qui expliquerait mon poids de 375 livres?

Mais bon, trop de questions sérieuses en cette veille de la fête de J.C..  Je dois y aller, je viens de trouver des éclairs au chocolat dans une vieille paire de bottes!  Sur ce, Joyeux Noël et bonne bouffe!

(Image, This is Why You’re Fat)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s