Horreur!

Comme je le mentionnais dans un précédent billet, les journalistes et chroniqueurs sont probablement menacés d’être fusillé s’ils n’écrivent pas un « top » sur un sujet quelconque.  Hors, en consultant quelques uns de ces incroyablement pertinents palmarès sur cyberpresse.ca, j’ai frôlé la crise cardiaque – autrement dit j’ai presque fait un Brittanny Murphy – en lisant cette entrée des « Cinq meilleurs films d’horreur » (de la décennie), par Aleksi K. Lepage:

5. Twilight, 2008, de Catherine Hardwicke. Oui, c’est pour les filles et les «émosexuels» (les grands sensibles). Mais Twilight a le mérite de renouveler au cinéma un genre (les récits de vampires) devenu redondant et dépassé.

Fuck, pour vrai là?  Twilight, un film d’horreur?  Et par-dessus le marché un des cinqs meilleurs films d’horreur?  Si par cela notre cher monsieur Lepage veut dire:  « Osti, c’était tellement mauvais que j’ai eu peur de mourir par combustion instantanée », je suis d’accord.  Cependant, je doute fort que ce soit l’intention de cet érudit cinématographique.  Sérieusement, si vous considérez ce film comme faisant partie de la catégorie « horreur », vous: a) êtes idiot b) êtes mort ou c) avez 14 ans, êtes du sexe féminin et êtes donc facilement déstabilisé par un son fort et subit au cinéma.  Je trouve d’autant plus insultant, innacceptable et criminellement condamnable qu’un pareil étron soit nommé aux côtés d’excellentes productions comme Shaun of the Dead et The Mist.  C’est un peu comme si dans un gala d’animation télé on récompensait Claude Poirier et François Paradis:  ça ne serait pas très gentil pour monsieur Poirier.  Mais, la meilleure partie de cette citation est sans aucun doute l’utilisation du mot « renouveler ».  Effectivement, un film d’épouvante dans lequel le spectateur n’a pas peur, c’est plutôt innovateur.  De plus, pour ajouter à l’aspect inédit, au lieu d’être consummé violemment à la vue du Soleil, les vampires… scintillent.  Euh, oui, ok.  C’est… génial?  On n’a pas vu pareille révolution depuis l’invention du Segway.

Ah, pis assez de niaisage:  Twilight n’est pas un film d’horreur.  Point.  Allez donc louer Let the Right One In à la place.  Remerciez-moi plus tard.

Note:  Je tiens quand même à féliciter Aleksi pour avoir introduit le mot « émosexuel ».  Bien joué.

7 Réponses vers “Horreur!”

  1. leboucherduwestisland Says:

    Bien sûr, devant Drag Me To Hell, Cloverfield, 28 Days Later, The Descent, Final Destination, Bubba HoTep, Frailty, The Ring, Dawn of The Dead (Z. Snyder), REC, etc…

    (Et The Mist est le The Thing des années 2000? Euh, comment? Les deux films sont pas très semblables.)

  2. Maxime Auclair Says:

    Ce Monsieur Lepage en question perd beaucoup de crédibilité en mentionnant Twilight dans son top 5, c’est évident. Je serais curieux de voir son top 5 des autres genres cinématographiques:

    Fantastique: Fantastic 4
    Film Québécois: Les Dangereux
    Pour Enfant: Dragonball Evolution
    Action: Ghost Rider
    Comédie: La Bunny du Campus

    Ps: Les tops 10 du journal de Montréal sont aussi… comment dire poliment?… douteux… Avec Die Hard (collection) dans meilleure sortie DVD et Brokeback Mountain en quelque part d’autre.

  3. @Maxime Auclair: Hahaha très bon palmarès! Tu devrais être capable de te trouver une job à La Presse!

  4. Je comprend votre réticence à propos de Twiligth, mais je suis pas complètement d’accord. C’est vrai que ça fait pas peur, mais Let the rigth one in fait pas peur non plus pi ça l’empêche pas d’être un des meilleurs films d’horreur des dernières années. Pi je dois dire que la réalisation était étonnante. Je m’attendais à un patente de schnoute comme les Harry Potter mais finalement les plans pi les images étaient beaucoup travaillés. L’esthétique du film est excellente. Après ça, je vous le donne, c’est un peu téteux pi toute.
    Pour ce qui est des journalistes du journal de Montréal, je suis ben d’accord avec vous. Anyway.

  5. @Camille Espresso: Il est vrai que « Let the Right One In » n’est pas un film où l’on sursaute constamment, mais il contient quand même son lot de moments angoissants ou troublants, alors que « Twilight », à mon avis, ne provoque chez le spectateur aucune des émotions « caractéristiques » du genre d’horreur. L’utilisation de l’étiquette de « film d’horreur » est plutôt un simple prétexte pour mettre en scène un film romantique pour adolescents très conventionnel. Et, contrairement à toi, je n’ai rien relevé d’extraordinaire dans la réalisation de Hardwicke et j’ai trouvé la mise en scène très brouillonne dans certaines séquences. Pour un film de vampire réalisé par une femme, je recommanderais plutôt « Near Dark » de Kathryn Bigelow!

    Merci pour le commentaire, c’est très apprécié 🙂

  6.  »Effectivement, Pierre »,
    – Yvon Pedneault
    c’est vrai que c’est pas parce que ya des vampires que c’est un film d’horreur. Mais je dirais que ça rentre pareil dans la catégorie fantastique. Anyway ça change rien pantoute, la catégorie.
    J’vais essayer de trouver Near dark.
    Je pense que c’est tout.

  7. @Camille:

    Tu m’en donneras des nouvelles 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :