Misterlove: La Genèse

Pour tous ceux d’entre vous qui rêviez de savoir pourquoi mon nickname est misterlove (donc 3 personnes), j’ai finalement découvert la réponse à cette mystérieuse énigme hier soir.  Parce que oui, même moi j’ignorais pourquoi je me surnomme « Monsieur Amour ».  En consultant mes deux gros scrapbooks jaunis dans lesquels je faisais mes dessins à la maternelle – des documents historiques datant de maintenant 17 ans – j’ai relevé un nombre ahurissant de coeurs de toutes les formes, grosseurs et couleurs.  Il semblerait que j’avais une obsession sans borne pour ce symbole universel de l’amour et que je ne pouvais simplement pas m’empêcher de l’inclure dans toutes mes oeuvres d’art juvéniles.  Ce trouble obsessif-compulsif cardiaque me fait d’ailleurs penser aux dessins de phallus de Jonah Hill dans Superbad.  Mais bon, laissons les pénis de côté et constatons plutôt le fruit de mon génie artistique.

Dans ce dessin au crayon de cire simplement intitulé Bonhomme de neige au mois de juin et très gros canard jaune, on peut aisément observer le début de ma dépendance aux formes de coeur.  Effectivement, deux grosses fleurs rouges se transforment en coeur et viennent dynamiser l’espace délimitant la maison et le bonhomme au chapeau de Napoléon.  Aussi, toujours sous forme de plante, quelques coeurs bleus poussent dans un sapin à droite du cadre.  Jusque là, la dépendance n’est pas apparente.  Détail intéressant à remarquer: l’arc-en-ciel anorexique.

Ensuite, avec Homme au corps de feuille d’érable et très gros canard vert, on remarque la multiplication des organes cardiaques multicolores.  Ici, l’utilisation des coeurs comme boutons de chemise imaginaire ainsi que comme ballons de fête d’enfants gonflés à l’hélium sert à détourner l’attention de la physionomie dérangeante du personnage principal de l’oeuvre.  Brillant.  Détail intéressant à relever:  les leggings psychédéliques déchirant la rétine.

Finalement, c’est la perte totale de contôle dans Apocalypse des coeurs.  De fait, le jeune artiste obsédé en moi est comme possédé par la folie de l’amour et remplit chaque centimètre carré de coeurs: dans les arbres, sur le sol, sur les personnages sans visage à droite, dans la fumée de cheminée, dans les nuages, le tout parsemé de dizaines de coeurs fléchés.  Cupidon peut aller se rhabiller.  Seul bémol: où est passé le gros canard?

Et c’est ainsi, mesdames et messieurs, que misterlove est né.

Amen.

8 Réponses vers “Misterlove: La Genèse”

  1. Mon dieu mais je pisse de rire présentement. Dans apocalypse, yaurait pas un semblant de canard jaune dans le nuage en haut? Ou serait-ce une lune ou un soleil?

  2. Sérieusement, je ris à voix haute en ce moment.
    Je ne saurais dire ce qui est vraiment le summum du drôle; la shitload de cœurs dans l’apocalypse ou la semi obsession pour les gros canards?

  3. leboucherduwestisland Says:

    BWHAHAHA!

    1) Ton clown (?!) en feuille d’arbre semble sortir tout droit d’un cauchemar David Lynch-ien.

    2) Tu honore la tradition des kids de 5 ans qui font des visages su soleil.

    3) Voir que t’as encore ton cahier de maternelle.

  4. J’adore!
    Je n’ai rien d’autre à dire!!!

  5. chantal viau Says:

    Mon Dieu que je suis surprise, je ne savait pas qu’il y avait un artiste sur ma rue il y a de ça 15 ans environ. Non seulement les dessins sont beaux, oui oui ils sont beaux, mais les descriptions sont encore plus amusantes. On est loin des « corottes» ou des «couvartes vartes».

  6. @ Raphy: Non, malheureusement il ne s’agit pas d’un canard, mais bien de la Lune! Je sais, c’est pas clair, haha.

    @ arrachecoeur: Le best ça aurait été un canard en forme de coeur. Le meilleur des deux mondes.

    @ leboucherduwestisland: Haha, personne me croit quand je leur dit que j’ai encore mon cahier de maternelle! On jette pas ça des beaux dessins comme ça. En plus, j’ai des collants en relief dedans.

    @ misha: Merci, 🙂

    @ chantal viau: Grâce à toi Chantal, il y a certains mots de la langue française que je prononce maintenant de manière convenable. Merci. 🙂

  7. Julien Lachance Says:

    Ayoye,

    Ca explique absolument tout. Ca faisait longtemps que j’avais pas ri de même.

    Merci M. Love

  8. This was hilarious love. I was seriously laughing at the
    oh so professional titles you gave your work.
    I’d reply in French, but CSL drove it out of me,
    and I’m too lazy to change my keyboard.

    Thanks Mister Love, for another hilarious blog entry!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s