Ne pas comprendre la gravité de la situation

Je n’ai rien contre les jolies demoiselles qui désirent défier la gravité, qu’on se le tienne pour dit.

Mais, come on, faites-le pas à côté du musée de l’Holocauste.

(Via le site qui est écrit dessus le z’image)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s