Jour 13: « Hellbound: Hellraiser II »

Débutant quelques heures après le premier film, Kirsty Cotton, la survivante du démoniaque Pinhead, est envoyée dans un hôpital psychiatrique. Mais, son docteur ouvre une fois de plus les portes de l’enfer et les Cenobites sont à nouveau libres.

Du réalisateur Tony Randel, « Hellbound : Hellraiser II » (1988) aurait bénéficié d’étoffer son scénario.  Comme c’est là, le film ne va nulle part, préférant prendre les éléments du premier qui ont bien marché et les augmenter de 2-3 coches. Donc, les scènes de gores, de maquillages et d’effets spéciaux sont à couper le souffle (pour 1988, on s’entend), mais l’histoire est absente. De plus, la finale est un peu trop quétaine à mon goût et la jeune patiente muette ne fait jamais vraiment de sens . Bref, si vous avez aimé « Hellraiser », vous aimerez sûrement le 2, mais attendez vous à du réchauffé…

6.5/10

————–

J’veux ça sur un T-shirt!:

« I’ll get your clothes. I can do that. I’m a doctor.” (voir “The Beyond” pour une citation du même genre)

Ouach! C’est ben dégueu!: C’est TRES dégueu! La force du film sont les effets alors on a un patient qui se coupe le torse au rasoir pendant 5 minutes, des corps sans peaux, et des gallons de sang. Bon appétit.

Y’as-tu vu les tits?!: Oui, vaguement (c’est flou)…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s