Jour 17: « Black Christmas »

Pendant les vacances de Noël, une poignée de filles dans une sororité se font terroriser par des appels étranges. Quand une de leurs amies disparaît mystérieusement, elles se rendent compte que quelqu’un près d’elles les épie…

Wow, ne regardez pas ce film tout seul, le soir, les lumières fermées comme je l’ai fait! J’étais honnêtement mort de trouille. « Black Christmas » (1974) de Bob Clark est le prototype des slasher movies, avant « Halloween » et « Friday The 13th ».  On y retrouve des angles de POV du tueur, les victimes se faisant trucider à chaque 20 minutes, du gore, etc. Heureusement, contrairement à beaucoup d’imitations qui viendront, les personnages sont attachants et authentiques, le tueur est gardé dans l’ombre et l’atmosphère sombre (créée surtout par les nombreux appels ultra-angoissants du tueur) marche à fond. L’humour est encore une fois trop forcé à mon goût et je trouve que le film ne capitalise pas assez sur l’angle de Noël, mais le film est tout de même épeurant du début à la fin…

9/10

————

J’veux ça sur un T-shirt!:

« These broads would hump the Leaning Tower of Pisa if they could get up there!”

Ouach! C’est ben dégueu!: Comme « Halloween », le film n’a pas vraiment de « ouach! », et quand il y’en a, ça ressemble pas mal à du Ketchup…je pense que ça sentait la tomate à travers mon écran.

Y’as-tu vu les tits?!: Malgré que ça se passe dans une sororité, non, rien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s