Jour 20: « The Legend of Hell House »

Quatre investigateurs paranormaux doivent passer quatre jours dans la maison supposément hantée du défunt Belasco, surnommée Hell House. Je ne vois rien de mal dans cette idée, moi.

« The Legend of Hell House » (1973) de John Hough est très British. En effet, les personnages sont tellement pragmatiques devant leurs découvertes paranormales qu’ils semblent blasés. Un scientifique est sceptique quant aux prouesses d’une médium malgré qu’il voit de ses yeux de l’ectoplasme se former et des objets bouger par eux même…Dude, qu’est-ce que ça va te prendre pour y croire? D’ailleurs, ces événements sont à peu près les seuls dont je me rappelle qui m’ont fait un tantinet « peur ». Le reste est plutôt ennuyant, sûrement parce qu’aucun sens d’urgence n’est apporté au film. En effet, la maison ne les emprisonne pas : ils peuvent quitter à tout moment. Les acteurs sont adéquats, mais oubliables, sauf pour Roddy McDowell, qui joue un névrosé plutôt divertissant. Finalement, la conclusion du « mystère de la maison » est très désappointant (j’étais genre « That’s it? ») et est hilarant pour les mauvaises raisons. J’aime tout de même l’esthétique de ces films British de maisons hantée des années 70.

6.5/10

—————-

J’veux ça sur un T-shirt!:

“What did he do to make this house so evil, Mr. Fischer?”
“Drug addiction, alcoholism, sadism, bestiality, mutilation, murder, vampirism, necrophilia, cannibalism, not to mention a gamut of sexual goodies. Shall I go on?”

Ouach! C’est ben dégueu!: Quelques « graffignes » et une cuillérée à thé de sang.

Y’as-tu vu les tits?!: C’est implicite, mais non. On voit un dos…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s