Jour 27: « Haute Tension »

Marie accompagne son amie Alexia rendre visite à ses parents dans une maison de campagne française. Soudain, au milieu de la nuit, un homme lugubre fait irruption dans la maison et il s’en suit une chasse sans mercie afin de lui échapper.

Je serai bref parce que c’est l’Halloween (dans le top 10 des pires excuses pour éviter de faire un résumé). Le film de 2003 d’Alexandre Aja est l’équivalent d’un coup de pieds cinématographique dans les couilles. En effet, le côté viscéral des scènes de poursuites et de meurtres très graphiques sont le point fort du film.  Je me suis surpris à crier de dégoût plus d’une fois. Par contre, j’ai eu du mal à avaler un « twist » vers la fin, mais cela n’enlève rien au suspense ultra-efficace de « Haute Tension ».

8.5/10

————–

J’veux ça sur un T-shirt!:

« Je ne laisserai plus personne se mettre entre nous! » (X30)

Ouach! C’est ben dégueu!: L’embarras du choix : une décapitation avec une commode (oui oui), une gorge coupée, des pintes de sang, un massacre à la tronçonneuse, un coup de hache dans le ventre à la « Shining », etc.  Vous avez bien vu : etcetera!

Y’as-tu vu les tits?!: Oui, Cécile de France espionne son amie dans la douche et se roule la bille ensuite.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s