Keenan Cahill, les internets et les gangs de rue

La coqueluche des internets (autant pour ceux qui l’aiment et ceux qui le méprisent totalement **tousse**BOUCHER**tousse**) qui fait des lipsynchs dignes du club des 100 watts a repoussé les limites jusqu’ici tolérée par le gouru de cet art – et j’ai nommé – Marc-André Coallier.

Il maîtrise relativement bien le mouvement des lèvres. Il a le swag avec ses cheveux roux frisés dignes de Daniel Brière (pas le joueur des Flyers, le comédien). Il a les lunettes des hipsters, quoique ce ne soit probablement pas voulu. Il danse bien. Il fait un duo avec 50 cent. Il a une belle chambre.

IL FAIT UN DUO AVEC 50 CENT.

D’après moi, il sera chef d’un gang de rue dans cinq ans.

Les salauds, ils recrutent toujours les plus faibles…

Publicités

Une Réponse to “Keenan Cahill, les internets et les gangs de rue”

  1. leboucherduwestisland Says:

    Je m’excuse, mais il fait même pas bien du lipsync. Et il a l’air d’un Muppet ou d’un Ewok rasé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s