Drive et 19-2, même mensonge

Sarah Deming, une citoyenne américaine érudite, poursuit la compagnie de distribution FilmDistrict responsable de la diffusion de Drive, le dernier film à mettre en valeur le magnifique faciès de Ryan Gosling.

La raison de la poursuite?

En se basant sur la bande-annonce du film qui mettait l’emphase sur les poursuites en bagnoles, la spectatrice justicière estime que Drive n’était pas asssez similaire à la franchise oscarisable Fast and Furious.  Madame Deming exige le remboursement des 10 dollars déboursés pour son billet de cinéma ainsi qu’une réforme obligeant les studios américains à réaliser des bandes-annonces fidèles au produit final.

Mon avis?

Sarah Deming est une christ de folle a absolument raison de traîner ces crapules en court!  Selon moi, les films, comme tous les autres produits culturels, devraient être absolument identiques aux attentes que le spectateur a par rapport à ceux-ci.  Il devrait exister un ratio de 1:1 entre ce que l’on veut voir et ce que l’on voit.  Si cette condition tout à fait raisonnable n’est pas remplie, le réalisateur devrait être fusillé devant ses pairs au Kodak Theater et sa dépouille traînée sur le Hollywood Boulevard.

D’ailleurs, cet acte de bravoure de Sarah m’a donné l’idée de poursuivre les créateurs de la série télé 19-2.  En effet, les publicités télé avant la diffusion de l’émission annonçaient la présence du comédien Réal Bossé comme acteur principal.  Avant d’incarner le personnage de Berrof, Bossé est apparu dans les émissions hautement humoristiques LOL et le Sketch Show.  Hors, dans 19-2, Réal n’est absolument pas drôle.  Je dirais même qu’il est plutôt sombre comme personnage.

J’estime que Radio-Canada me doit des excuses publiques.

Merci.

Publicités

Une Réponse to “Drive et 19-2, même mensonge”

  1. Stéphane Says:

    Tiens, l’image est en symétrie horizontale.

    D’ailleurs, je poursuivrai Night Shyamalan qui a défiguré l’image de Hugh Laurie, 5 ans avant la parution de son émission incroyable. Il nous a fait croire que c’était le papa de Stuart, alors que tout le monde sait que c’est un médecin à Princeton.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s