Je sais ce que tu as fait sur ton chemin du retour.

Je me baladais sur l’avenue le coeur ouvert à l’inconnu quand tout à coup, une voiture m’a coupé.

Je ne suis pas violent de nature, alors je l’ai laissée passer, cette osti d’Altima de marde.

Et j’ai réalisé quelque chose.

Il y a un cadavre dans le coffre de la voiture.

Mais je ne suis pas un idiot. Je connais les conséquences d’une telle vision. Je sais que maintenant le meurtrier sera à ma trace et me poursuivra jusqu’à ma mort. Heureusement, je n’étais pas avec la sublime Jennifer Love Hewitt (qu’on ne voit plus assez d’ailleurs… Appelle-moi Jennifer Love!) ni avec Neve Campbell (ouain… toi ça me dérange moins), alors je n’ai pas réellement peur pour ma vie.

Toutefois, j’ai déjà lu deux ou trois Chair de poule (bon d’accord… plus de vingt…) et je sais que la dépouille se réanimera et viendra me hanter jusqu’à ce que je meurs inexplicablement à la fin à cause d’un pantin ou d’une substance verte dégueulasse.

Ne vous posez pas de questions si je n’écris pas dans les jours à venir; je serai décédé.

Pleurez ma mort, chers lecteurs.

Sentez-vous libres de m’écrire un hommage dans les commentaires.

Publicités

Une Réponse to “Je sais ce que tu as fait sur ton chemin du retour.”

  1. Stéphane Says:

    Tout ça sans parler de la belle petite paire de fesses à droite. Faut revoir tes priorités…

    P.S. Adieu.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s