Œil pour œil, dent pour dent

Je marchais tranquillement dans ma belle ville brune en parlant au délicieux Mr. Love au téléphone quand tout à coup, ba, da, BOUM.

 

Quelqu’un avait une dent contre lui. 

Si vous voyez un édenté à Verdun (je sais qu’il y en a beaucoup, pas obligés de me le rappeler), dites-lui que j’ai trouvé ses dents par terre.

Publicités

Une Réponse to “Œil pour œil, dent pour dent”

  1. Stéphane Says:

    Je comprends que tu puisses perdre tes clés.
    Je comprends que tu puisses perdre ton porte-feuilles.
    Je comprends que tu puisses perdre une bague.

    Je comprends que tu puisses perdre… tes dents ?

    Fuck.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s