Archive for the Noël Category

La magie des Fêtes

Posted in mort, Noël, noir with tags , , on 28 décembre 2008 by Le Boucher du West Island

(C’est mon dernier article sur Noël et ses incarnations, je vous jure.)

On dit que le temps des Fêtes rend cinglé.

1- En Californie, la veille de Noël, un homme déguisé en Père Noël a fait irruption dans la demeure de son ex-femme et a ouvert le feu sur une trentaine d’invités, pour en atteindre neuf mortellement.  Il a ensuite mis le feu à la maison et s’est suicidé.

2- A Philadelphie, le 27 décembre, un homme a tiré sur un père de famille qui faisait, selon lui, trop de bruit lors de la projection de The Curious Case of Benjamin Button.

On dit que le temps des Fêtes rend cinglé.

Je commence à être d’accord.

Joyeuses fêtes quand même.

Publicités

Ca a polaire si bipolaire! #2

Posted in Ca a polaire si bipolaire!, Noël, noir, quotidien, rose, travail, Uncategorized with tags on 27 décembre 2008 by Le Boucher du West Island

polaire1

(Je m’excuse pour ce jeu de mot douloureux. Si ça peut vous rassurer, il est passible de lapidation dans plusieurs pays.)

Nous sommes le 27 décembre et X-Mas est fini.  Je ne vous apprend sûrement rien jusque là.  J’espère que Petit Papa Noël vous a apporté beaucoup de joujoux dans votre petit soulier et que personne n’a été (trop) malade sur le eggnog.  Depuis le 25, le monde (incluant moi) retourne tranquillement à sa routine.  Personnellement, ma routine inclut « chiâler » et « lancer des fleurs ».

Ainsi, à travers un Top 10 des points positifs et négatifs de mon après-Noël, je fais la part des choses dans le même post.  Ainsi, le concept du blog fout le camp s’en voit enrichi et mes collaborateurs me sacrent à la porte remercient de mon initiative.

.

Top 5 des points positifs de mon après-Noël

5- Recevoir le DVD du spectacle des Chick ‘N Swell en cadeau et, après visionnement, c’est sûrement le spectacle d’humour le plus inventif et accessible que j’ai vu.  Après La Poune en 1943, bien entendu.

4- Réussir à brancher ma nouvelle PS3 tout seul, moi qui suis à peine assez calé en technologie pour programmer mon réveil-matin ou allumer une lampe de chevet.

3- Récupérer mon sommeil perdu de la session passée en me levant à midi pendant 4 jours.  Ainsi mes cernes sous les yeux ne trempent presque plus dans mes céréales le matin.

2- Le rush du Temps des Fêtes s’atténue un peu à mon travail. Ainsi mes cernes sous les yeux ne trempent presque plus dans mes céréales le matin.

1- Mes cernes sous les yeux ne trempent presque plus dans mes céréales le matin.  (pour ceux qui comptent, ceci est la troisième mention de céréales dans mes billets)

.

Top 5 des points négatifs de mon après-Noël

5- Avoir a aller acheter un câble essentiel à l’installation de ma PS3…pendant le Boxing Day…au Wal-Mart…sans armes blanches ou connaissances en jiu-jitsu.

4- Manger au Tim Horton et entendre deux madames se plaindre que leur soupe n’est pas assez chaude et demander de la faire réchauffer…pour ensuite spécifier de « la mettre dans un autre bol, pour ne pas qu’elle soit trop chaude ».  Et c’est nous qui sommes bipolaires?!

3- Apprendre que Fox gagne une mise en demeure contre Warner Bros pour la distribution du film Watchmen.  Heureusement, car Fox est une compagnie qui se soucie de son public et non de l’argent, et fait les meilleures décisions possibles tant au plan créatif que financier. (/sarcasme)

2-Remplacer la musique de Noël par des rigodons et des sets-carrés.

1- Avoir à mettre un équipement de goaler pour aller travailler et libérer mon agenda d’une heure parce que Y’A TELLEMENT DE @#%&@#$ DE VERGLAS!  C’EST LE JUGEMENT DERNIER!  REPENTEZ-VOUS, MORTELS!

Disons Bye Bye au « Bye Bye »

Posted in Noël, rose, télé with tags , on 23 décembre 2008 by Le Boucher du West Island

Mes amis (et mes ennemis qui lisent tout de même le blog),

alors que les festivités de Noël sont à nos portes et à nos petites cases de calendrier de chocolat de l’Avent, il est déjà temps de songer au Jour de l’An.  En effet, le moment est venu de faire une liste de résolutions que nous ne tiendrons pas plus que 3 semaines.  Dans mon cas, il s’agit de « manger mieux », « m’entraîner » et « arrêter de remettre tout au lendemain » (comme manger mieux et m’entraîner, par exemple).

C’est aussi le moment de dire adieu à l’année achevée avec l’évènement télévisuel par excellence qui mélange le rire à la fête, et j’ai nommé Le Bye Bye 2008! Les Bronzés 3: Amis pour la vie!

En effet, alors que les années précédentes étaient dominées par les sketchs moqueurs et peu mémorables du Bye Bye de la SRC, TVA agit en tant qu’Archange de la télé et diffuse le troisième volet de l’opus des Bronzés: Amis pour la vie. A 11h45.

Donc, lorsque minuit sonnera le 31 décembre prochain et que vous embrasserez votre famille, vos amis, votre blonde/chum/fille de joie, assurez-vous de le faire en silence afin de ne pas manquer une seule seconde du désopilant Bronzés 3!

En avant-goût, voici le teaser, qui ne dure qu’un maigre 3:42!  C’est bien peu pour embouteiller toute l’hilarité des mésaventures de Thierry L’Hermitte dans le rôle de Popeye Lespinasse et de personnages mémorables tels que « Le groom muet » et « Maman fillette bateau », selon imdb.com.

Le feu de Noël

Posted in Montréal, Noël, rose, télé on 23 décembre 2008 by arrachecoeur

Ce matin, Ce midi, j’écoutais TVA en direct (eh bien.. y’a rien de mieux à midi vous le savez autant que moi) et le journaliste inconnu parlait de la vitesse à laquelle le feu peut se propager vite si jamais votre sapin décide de pratiquer la combustion spontanée. Selon la madame pompière, quarante-cinq secondes suffises pour que la pièce soit innondée de fumée.

Dans un même ordre d’idées, je lisais ce matin un article traitant un énorme incendie à Montréal. Tant de gens qui perdent leur maison et leurs biens juste avant Noël.

TANT MIEUX. Il est temps que les gens comprennent le vrai sens de la fête de Noël. Le matérialisme et les cadeaux ne conviennent qu’aux marchands et aux enfants riches. Ces gens sans logis stables pour les fêtes verront des gens généreux ouvrir les bras (et la porte de leur maison) pour les accueillir et fêter Noël dans la joie, l’harmonie, l’entraide et la famille.

Ces gens sont chanceux, mes amis. Chanceux.

Avoir le nez rouge.

Posted in alcool, fin du monde, Noël, noir with tags , , , , on 19 décembre 2008 by arrachecoeur

Temps des fêtes est une expression qui rime étrangement avec party de bureau. Vous savez, ces soirées où on se met à détester un peu moins le boss parce qu’il nous a donné un boîte de chocolats fourrés au rhum, menthe et noix de coco. Les soirées où on regarde la secrétaire et on se dit que si elle est assez saoule, on va se proposer pour aller la reconduire chez elle en espérant lui montrer à quel point on apprécie son travail sur la banquette arrière. Les soirées où nos collègues qui nous tappent sur les nerfs nous tappent encore plus sur les nerfs. Les soirées où on s’échange des cadeaux plates dont tout le monde se contre-fiche. Les soirées où le vin est gratuit, mais on sait qu’en janvier on va se faire dire que l’entreprise a perdu plein d’argents en décembre. Les soirées où les personnes qui animent les échanges de cadeaux sont toujours les personnes les plus plates.

Oui, ces soirées-là (han han on va comprendre toi-même tu sais pourquoi. Ouais ouais).

On appelle souvent Nez Rouge pour finir la soirée. On en profite. C’est gratuit et le lendemain, la voiture est devant la maison.

Je suis sûr qu’ils volent la voiture aux gens les plus finis et qu’ils se disent qu’ils étaient tellement dans un autre monde qu’ils ne s’en renderont pas compte.

Je suis sûr qu’ils abandonnent les comateux dans les bancs de neige en volant son argent.

Je suis sûr qu’ils disent aux jeunes secrétaires à quel point ils aiment leur travail sur la banquette arrière.

Je suis sûr qu’ils sont le mal incarné.

Ca a polaire si bipolaire! #1

Posted in Ca a polaire si bipolaire!, Noël, noir, quotidien, rose, Uncategorized with tags , , , , , on 18 décembre 2008 by Le Boucher du West Island

polaire

(Je m’excuse pour ce jeu de mot douloureux. Si ça peut vous rassurer, il est passible de lapidation dans plusieurs pays.)

Il est 2h AM, cher lecteurs, et je termine un travail de session interminable (paradoxe, ici), en plus d’avoir été persécuté par un mal de ventre catégorie Chestburster dans Alien.  Malgré tout, je tient à partager le premier billet « polaire ».

Je m’explique.

A travers un Top 10 des points positifs et négatifs de Noël, je fais la part des choses dans le même post. Ainsi, le concept fout le camp s’en voit enrichi et mes collaborateurs me sacrent à la porte remercient de mon initiative.

Donc, voici!

.

Le Top 5 des points positifs de la fête de Noël

5-Les buffets froids. Avec des oignons ronds transparents qui ont l’air de yeux, des cornichons de toutes les tailles (autant dans l’assiette que sur la piste de danse) et les sandwichs en triangle qu’on est déçu quand ils ont encore la croûte après.

4- Écouter « Die Hard » après « Le Noël des Muppets » et trouver que c’est une combinaison normale.

3- Le sentiment d’euphorie quand tu trouve THE ampoule qui fait pas fonctionner ton set de lumières de Noël!

2- Le sucre à la crème…10 000 calories de pur bonheur!

1- Se faire dire qu’on a grandi et en être fier. C’est pathétique, mais inévitable.

.

Le Top 5 des points négatifs de la fête de Noël

5- La parenté fait une déprimante « mise à jour de morts ». (As-tu su? Fernand est mort!…Oui, le mois passé, toé!…Cancer des coudes!)

4- Des cadeaux emballés dans des sacs; ça passe pour les anniversaires, mais pour Noël, je veux déchirer des boîtes, câlique!

3- La chanson « Les 12 Jours de Noël »: ça aurait pas pu être « Les 2-3 Jours Gros Max de Noël »?

2- Recevoir du linge. Je refuse.

1- Le fait que Noël dure maintenant du 12 octobre au 6 février dans les magasins. « Arrêtez! » (Arnold dans La Course au jouet)

.

Les Bipolaires vous souhaitent d’excellentes réjouissances des fêtes et une horrible et misérable année!

Fêtons le temps des fêtes

Posted in alcool, fin du monde, Noël, noir with tags , , , , , on 17 décembre 2008 by arrachecoeur

Vous savez, le temps des Fêtes arrivent à grands coups de vent dans la face et les réunions de famille inconnue par grands coups de matante qui nous disent à quel point nous avons vieilli.

Là n’est pas le but de mon billet d’aujourd’hui.

Le temps de fêtes est souvent souligné par un liquide dangeureux, nocif, vile et pas ben ben fin. L’alcool, mesdames et messieurs. N’ayez pas confiance en cette boisson maudite.

L’alcool est la source de tous les problèmes de l’humanité. Tous. Sans exception. Les Grecs buvaient du vin et OH soudain ils se sont fait prendre par les Romains. Les Romains buvaient le vin grec et OH soudain l’empire s’est effondré. Je peux retrace l’histoire de l’humanité de cette façon.

Plus près de nous, nous savons que l’alcool est un aphrodisiaque insoutenable. Tout le monde sait qu’après avoir bu une gorgée de bière, les gens se mettent à se frotter et copuler comme bon leur semble dans chaque endroit qui semble plus ou moins propice à l’action défendue. Il faut éviter cette calamité afin d’empêcher l’actuelle pandémie de Sida et de condylomes brunâtres brûlant le bout de la tige de la fleur masculine.

Aussi, l’alcool rend les personnes idiotes. Certainement. Combien de fois avez-vous entendu un ivrogne vous demander de la monnaie sur la rue? Ceci est la conséquence immédiate d’un petit verre de porto sur l’heure du souper.

Finalement, l’alcool tue les gens sur la route. Combien d’accidents y a-t-il sur la route à cause de l’alcool chaque nano-seconde? Beaucoup trop, mes amis. Les gens ayant bu sont des dangers publics et devraient être pendus sur le champ (et non dans le champ, où la plupart se retrouveront).

C’est notredevoir de banir l’alcool de la planète, tout comme les merveilleux États-Unis d’Amérique ont tenté en 1920.