Archive for the Politique Category

Julian Assange: le complot

Posted in Actualités, les internets, mort, noir, Politique with tags , , , , , , , , on 8 décembre 2010 by misterlove

Le fondateur de WikiLeaks et activiste du Web Julian Assange, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par Interpol, s’est finalement rendu aux autorités britanniques en matinée du 7 décembre.  Effectivement, le brasse-merde australien a décidé de faire face à la justice et aux accusations de viol pesant contre lui en Suède.

Alors que les médias internationaux essaient de nous faire croire que ces accusations sont une excuse pour livrer Assange aux Américains afin que ceux-ci se vengent des 250 000 câbles diplomatiques publiés illégalement sur WikiLeaks, il n’en est rien.  Plutôt, une conspiration beaucoup plus sinistre se cache derrière ce simulacre de complot:

Julian Paul Assange est recherché par l’Association International des Coiffeurs Élégants pour crime capillaire contre l’humanité.  De fait, depuis plusieurs années, monsieur Assange fait preuve d’un mauvais goût sans nom en ce qui concerne la configuration de sa chevelure.

Pièce à conviction A:

Look hippie: absolument inacceptable!  En plus, ses yeux semblent s’être transformés en trous noirs.

Pièce à conviction B:

Ici, monsieur Assange tente de faire ressortir ses oreilles gargantuesques en ramenant sa chevelure grise derrières celle-ci.  Un crime.

Pièce à conviction C:

Sur cette photo, le pirate australien a les cheveux assez gras pour partir une franchise McDonald’s.

Pièce à conviction D:

Sur ce cliché, Assange ressemble à s’y méprendre à David Bowie dans Labyrinth.  Étonnant…

Mise à jour de dernière minute:

On m’informe à l’instant que la poursuite pour crime capillaire sera accompagnée de deux chefs d’accusations pour manipulation génétique illégale.  En effet, il semblerait que Julian Assange soit le résultat d’une fusion génétique entre Neil Patrick Harris et Bill Maher:

Publicités

Les États-Érudits d’Amérique

Posted in géographie, nourriture, Politique, rose, vidéo with tags , , , , , on 28 août 2010 by misterlove

Un de mes youtoubeurs préférés, KassemG, a entrevué ses compatriotes californiens pour tester leurs connaissances sur notre grand pays nordique.

Les résultats sont… intéressants.

Meilleur extrait:  un des génies en entrevue pense que nous parlons le « Fucking French man, people like… »

Ray Bradbury

Posted in geek, les internets, musique, Politique, rose, sexe, vidéo with tags , , , , , , on 20 août 2010 by arrachecoeur

Il y a des personnes dont j’admire tellement le talent, que j’aimerais avoir une relation sexuelle avec elles pour qu’il y ait un transfert de talent qui se passe (un peu comme une ITS, mais en bien). Imaginez que vous couchez avec Madonna et que vous puissiez rester jeune toute votre vie! Ou passer une nuit torride avec Dominic Arpin et devenir un pro d’Internet! Ou sauter Jean Charest et avoir le super pouvoir de mentir sans qu’il y ait de conséquences! J’en suis émoustillé qu’à l’idée d’y penser.

Néanmoins, la charmante Rachel Bloom n’a pas envie du corps de l’auteur de science-fiction Ray Bradbury pour cette raison.

(Le vidéo est NSFW, soit dit en passant (merci MathLeB pour sauver l’emploi de plein de gens).

Le Malin s’empare de Curepipe

Posted in Politique, rose, télé, vidéo with tags , , , , on 15 juillet 2010 by misterlove

Comme moi, vous vous demandez sûrement comment se porte le parti politique le plus populaire de l’Île Maurice, le Parti Malin.  Eh bien, sachez que le chef de la troupe maligne a toujours autant d’énergie et qu’il utilise celle-ci pour exorciser un camion, crier et freestyler devant une foule de partisans survoltés et qu’il prend même la peine de danser tel un Patrick Swayze enflammé.

Ça sent la victoire.

+50 points à l’Île Maurice pour avoir nommé une ville « Curepipe ».

Parti Malin, zombies en bonus

Posted in Actualités, hockey, Politique, rose, vidéo with tags , , , , , , , , , , , , , on 20 juin 2010 by misterlove

Face à une politique québécoise qui ne cesse de se ridiculiser avec des querelles de chefs, des scandales et une comission Bastarache qui en arrache, j’ai pris l’initiative de vous présenter un nouveau parti qui pourrait, lui, répondre aux attentes des citoyens du Québec.

Et j’ai nommé, le Parti Malin.

Effectivement, ce parti politique rassemble tous les éléments qui permettraient de bâtir un gouvernement provincial solide:

  • Un leader charismatique qui parle plus vite que Ti-Guy Émond sur le speed et qui a une gestuelle qui retiendrait l’attention des vautours journalistes aux conférences de presse.  De plus, le regard perçant et sans clignement de monsieur Aubeeluck ne ferait qu’une bouchée de Jean Charest.
  • Une devise valant beaucoup plus que le dollar américain ou l’euro: le roupie.  Idéal pour les fans de Zelda ou les Sri Lankais qui viennent de débarquer dans la Belle Province.  Le Parti Malin promet aussi de généreux bonus de 15 zombies aux travailleurs (à 29 secondes).
  • Une intelligente tactique pour faire passer des arguments louches: crier et bouger les bras rapidement.  Quoique cette méthode est déjà employée à l’Assemblée nationale…
  • Un drapeau arborant un logo qui intéresse même les marins et les pirates à la politique.
  • L’utilisation d’un français internationnal, ce qui favoriserait l’immigration.
  • Une équipe de candidats dynamiques qui n’hésitent pas à scander « ZANZ’MENT, ZANZ’MENT, ZANZ’MENT, ZANZ’MENT! » pour supporter un chef complètement hystérique.

Bon, le seul hic, c’est que cette formation politique existe seulement à l’Île Maurice, mais avec un peu de volonté, nous pourrions sans doute convaincre le Parti Malin de déménager ici.  Une fois qu’il sera au pouvoir, le premier objectif du gouvernement malin sera de ramener Halak à Montréal au plus criss.

(Via Patrick Lagacé)

Question bipolaire #4

Posted in Actualités, obama, Politique, Question bipolaire, rose with tags , , , on 25 mars 2010 by misterlove

Est-ce qu’après avoir finalisé la réforme du système de santé étatsunien Obama a eu envie de frencher Biden?

Moi je pense que oui.  Et ça, ça aurait été un « big fucking deal »!

(Via Cyberpresse, Photo Reuters)

Le frenchgate (non, on n’a frenché personne)

Posted in Actualités, jeux olympiques, noir, Politique, sports with tags , , on 18 février 2010 by arrachecoeur

Le très vénérable Gouvernement Canadien joue son rôle de messie de la langue française en créant une commission d’enquête sur la place de la langue française aux jeux olympiques de Vancouver en 2010. Bien sûr, ça prenait une personne impartiale pour juger si oui ou non, le français était assez bien représenté partout dans les Jeux. Donc, pas seulement Garou patché à la fin d’une cérémonie. Et qui est-ce qu’on a choisi pour trancher la question? Graham Fraser.

Je l’avoue, quand j’ai commencé à écrire ce billet, c’était pour scander haut et fort qu’un anglophone conservateur ne pouvait pas être impartial, qu’il dirait que les Québécois sont en plein crise existentielle – pour faire changement – et que c’était une autre belle crosse du gouvernement pour qu’on se sente à l’écoute.

Mais, je me suis renseigné sur M. Fraser. Un Ontarien parfaitement bilingue, qui écrit en anglais et en français, qui écrit des livres sur l’état du bilinguisme au Canada. Il remet souvent en question ce bilinguisme, irréel à beaucoup trop d’endroits. Selon lui, on ne peut pas dire que le Canada est bilingue, mais on peut dire que certains endroits au Canada le sont.

Finalement, je pense que c’est un bon choix.

Le problème (parce que oui, il y a toujours un problème avec ces affaires-là):

La commission d’enquête va aboutir dans trois ans, on va nous dire : okay, on a été poche, on va faire mieux la prochaine fois. Et ça aura rien changer. Et ça ne changera rien.

Un peu comme la commission Bouchard-Taylor, la commission d’enquête sur la Caisse de dépôt de placement du Québec et l’enquête sur le scandal des commandites.

C’est toujours la même chose. On nous dit, quand tout le monde a oublié ce qui c’est passé  : On va faire mieux.

Pardonnez ce post sérieux, ennuyant et déprimant, je tenterai de faire mieux la prochaine fois.