Archive for the Uncategorized Category

6 degrés de séparation dans la tête du Boucher

Posted in alcool, films, geek, nostalgie, nourriture, quotidien, rose, télé, Uncategorized with tags , , , , , , , , , , , , , on 26 mars 2010 by Le Boucher du West Island

Pour comprendre ce qui se passe dans ma tête , voici une série de liens mentaux que je fais sans m’en rendre compte, à la manière des 6 Degrés de Séparation (qui affirme que tout le monde se « connaît » par l’entremise de 6 personnes maximum).  Observez.

——–

1- Les pubs de témoignages sur la sensibilité dentinaire sont-elles supposées me faire prendre ces gens en pitié? « Bouhou, j’ai mal aux dents quand je bois quelque chose de froid, je dois attendre quelques minutes avant de boire! »  En tant que victime de la maladie de Crohn (maux de ventres style « Alien »), je PAYERAIS pour avoir mal aux dents plutôt qu’au ventre, Madame!

2- Parlant de boire, je trouve que les émissions où les gens discutent en buvant du vin semblent automatiquement plus prétentieuses qu’elles ne le sont.  C’était passable à « Tout le monde en parle », mais maintenant, ils en boivent à « C’est juste de la TV! ».  Et comme il y a déjà Liza Frulla et Marc Cassivi comme chroniqueurs, inutile de rehausser le « prétenti-o-mètre »™ d’ArtTV avec une bouteille de Château Petrus 1957.

3- Parlant d’ArtTV, j’ai récemment regardé une interview de Xavier Dolan à « Mange ta ville ».  Outre le fait que c’était un véritable Mortal Kombat de prétention entre le réalisateur et l’animatrice, j’aimerais que ma famille cesse d’espérer que je devienne « le prochain Xavier Dolan ».  Nos styles de création sont très différents: il a fait un film sur les tensions entre un jeune homosexuel et sa mère; j’ai écrit un script où un bibliothécaire de 50 ans découvre une conspiration nationale en gagnant à la loterie.

4- Parlant de loterie, je n’y joue pas: j’aime mieux Connect Four. (je n’ai pas dit que tous les liens seraient parfaits!)

5- Parlant de Connect Four, c’était le seul jeu que mon grand-père avait chez lui, donc moi et ma soeur y jouiont souvent.  J’ai remarqué qu’il est impossible de jouer à ça sans réveiller la maison entière, à cause du bruit que les pinouches font en se vidant brusquement après une partie. (Valable aussi pour le Ker-Plunk)

6- Parlant de réveiller la maison entière, les moufettes sentent tellement mauvais dans le West Island que ce n’est pas rare qu’elles réveillent des membres de ma famille.  Est-ce que les autres animaux aiment les moufettes? Serions-nous tristes si les moufettes mouraient tous dans un génocide animal? Je ne crois pas.

Voilà: j’ai relié la sensibilité dentaire aux moufettes. C’est à ce point fou dans ma tête.

14 mars: Steak & Blowjob Day

Posted in Uncategorized with tags , , , , , , , on 15 février 2010 by Le Boucher du West Island

Les filles, hier vos chums vous ont offert des fleurs, des chocolats et des petits toutous avec « Be Mine » d’écrit sur le ventre.  Ils ne voulaient pas vraiment vous donner toutes ces gogosses là, mais ils se sont dit qu’il fallait mieux perpétuer la tradition commerciale de la St-Valentin plutôt que de vous voir faire la baboune pendant 2 semaines.  Vous avez eu votre fun, j’espère? Eh bien, le 14 mars, c’est au tour des messieurs d’avoir leur fête de l’amour, soit le Steak & Blowjob Day!

Mesdames, oubliez les bébelles commerciales et les cartes Hallmark. Donnez plutôt en cadeau à votre homme les deux choses que tout mâle sur Terre raffole: un bon steak juteux et une fellation tout aussi juteuse. Joyeux S&BJ Day!

PS: Je le prend médium mon steak.

Willy contre les pirates

Posted in affiches, animaux, films, noir, Uncategorized with tags , , , , , , , , , , , , on 8 février 2010 by misterlove

Alors que la planète entière retenait son souffle en attendant les nouvelles aventures de Willy, Warner annonce enfin l’arrivée du quatrième opus, qui, sans aucun doute, sera le Citizen Kane du 21e siècle.

Quelques observations sur la jaquette, un véritable chef-d’oeuvre de Photoshop:

  • La petite fille ressemble étrangement à Cindy Lou Who dans How the Grinch Stole Christmas.  (Note: ce n’est pas un compliment).
  • Je constate que cet épaulard a été génétiquement muté avec un être humain:  no way que cet oeil appartient à Willy.
  • J’ai comme l’impression que le prochain move de Willy sur l’image est d’arracher la tête de son amie humaine avec ses dents et de s’abreuver du sang de sa victime.
  • J’aime bien comment le pirate a l’air d’un prédateur sexuel, seul sur un îlot de pierres avec un jeune garçon sans défense.
  • Je trouve dérangeant que le personnage afro-américain ait l’air aussi heureux d’être caressé par Beau Bridges en pirate.
  • Le pingouin à droite est vraiment voyeur.
  • Ça manque d’Elijah Wood tout ça.

Disponible au Wal-Mart le 23 mars prochain!

(Via DVDActive)

Banner-Rama

Posted in affiches, nostalgie, quotidien, rose, Uncategorized with tags , , , , , , on 7 février 2010 by Le Boucher du West Island

Comme vous pouvez le constater, l’entête du site a fait peau neuve (quelle expression dégueulasse)!  En effet, après plus d’un an avec la même bannière concoctée en 15 minutes par moi, j’ai décidé de la remodeler un peu.  Dites-moi ce que vous en pensez!

En prime, voici un historique de l’évolution de l’entête du blog:

Version 1: L’ère du Feu (-1500 Avant J-C)

Version 2: La Renaissance (1450)

Version 3: Saturday Night Banner (1970)

Version 4: MS Paint (1990)

Version 5: Geocities (1995)

Version 6:  The Banner (2008)

La clé de mon coeur

Posted in geek, noir, quotidien, Uncategorized with tags , , , , on 26 janvier 2010 by Le Boucher du West Island

En allant à la poste cet après-midi, attendant impatiemment ma Fleshlight Fleshlight un colis, j’ai eu une surprise dans la bouéte à malle.  En effet, la clé qui est disponible afin d’ouvrir le casier spécial de paquets (et qui me fais avoir un petit power trip à chaque fois) brillait par son absence.  Par contre, le porte-clé y était, lui.  Oui, comble de l’ironie, le porte-clé de la ville avec l’inscription « SVP retournez la clé après utilisation » était là, MAIS PAS LA CLÉ!

J’ai regardé autour de moi pendant plusieurs minutes afin de trouver la caméra cachée de l’émission de gags dans laquelle j’apparaissais à mon insu, sans succès.  Finalement, je suis retourné chez nous sans colis, mais avec pleins de jolis comptes.  Ma mère m’a suggéré d’écrire une note sur le porte-clé, mais je me suis dit que peu importe ce que j’écrirai sonnera arrogant.  Par exemple, les phrases suivantes…

– Il n’y a pas de clé attachée à ce porte-clé.

– Où est là clé?

– La clé est absente.

– Ce porte-clé ne remplit pas sa fonction puisqu’il ne porte aucune clé.

…sonnent toutes comme si j’étais l’homme le plus sarcastique de la Terre.  Bien que cette affirmation soit peut-être vraie (je suis dans le Top 5), il est impossible d’indiquer cet oubli de façon gentille parce qu’il est impossible de faire un oubli aussi absurde.  C’est mathématiquement infaisable.

What The Flocke? #1

Posted in Uncategorized with tags , , , , , on 7 janvier 2010 by Le Boucher du West Island

wwwwiiiiiaaaAAAAAAAAAAAHHHHHhhhhnnnnn….bip-bu-bip-bu-bip-buuuu…..

Ceci était ma piètre imitation de l’étrange son de l’étrange générique de l’étrange émission Lost.  En effet, bien que Mr. Love ait fait un billet sur le même sujet seulement quelques heures avant le mien (coincidence ou destin?), je vous propose mes théories sur 8 whatthefuck de la série auxquels nous n’avons toujours pas de réponses.  Inutile de dire que des spoilers pour les premières cinq saisons suivent.

1- La statue à 4 orteils

La statue à 4 orteils n’est en fait qu’une giga erreur du sculpteur, qui a compensé en donnant à son modèle une tête de dinosaure et deux symboles de la femme géants.

2- Faux Locke (‘Flocke »)

Contrairement à ce qu’on puisse penser, le Faux Locke n’est pas la réincarnation de l’ennemi de Jacob vu dans le dernier épisode de la saison 5.  En effet, il s’agit de la réincarnation d’un dude à qui Jacob devait 30$ pour un.  Et si on tient en compte de l’intérêt qu’il aurait accumulé depuis 1845, Flocke avait toutes les raisons pour le pousser dans un feu de camp.

3- Walt

Le mystère entourant Walt (aka WAAAAAAAAALLT!!!) est toujours aussi grand.  Pourquoi les Autres l’ont-ils enlevé?  Quels sont ses pouvoirs grandioses qui le font apparaître tout trempe en chuchotant et tuer des oiseaux inoffensifs?  Porte-t-il autre chose que des polos rayés?  La réponse: c’estun Jedi.  Qui porte des polos rayés.

4- Richard Alpert

Quel est le mystère derrière Richard Alpert, le conseiller des Autres qui ne semble jamais vieillir?  C’est très simple: un shitload de Botox et beaucoup de conseils de Dominique Michel.

Revenez bientôt pour les réponses aux mystères 5 à 8.

DUHN!

Bipolar: Das Blog

Posted in Uncategorized with tags , , , , , , , on 5 janvier 2010 by misterlove

Dans ce billet linguistique, à l’image de mon comparse l’arrache-coeur qui critique gentiment la langue de Molière, je vous propose quelques observations découlant de mon récent apprentissage d’un idiome fascinant: l’allemand.  Effectivement, en plus de me permettre de mieux comprendre certaines scènes dans Inglourious Basterds et de jouer à l’intello devant mes amis, la langue de Freud me donne aussi la possibilité de relever certaines absurdités/cocasseries/bizarreries/drôleries/(autre synonyme dont vous êtes le héros) en relation avec l’allemand.  Les voici.

D’abord, j’ai été absolument choqué de constater qu’en allemand, on ne retrouve pas seulement deux genres comme en français – masculin et féminin -, mais aussi un troisième: le neutre.  Euh, pourquoi?  Eh bien, à première vue, cette décision des architectes linguistiques peut sembler ridicule et superflue, mais elle explique parfaitement l’existence d’un artiste germanique contemporain: Bill Kaulitz, le chanteur émo-pop de la formation Tokyo Hotel.

Effectivement, cet être, qui ne peut être caractérisé uniquement par la masculinité ou la féminité, justifie le genre « neutre » à la perfection.  Il s’agit plutôt d’un hybride à mi-chemin entre Marie-Carmen et un top-modèle Calvin Klein.  Puisque les experts ne peuvent se prononcer sur un sexe définitif, M. Kaulitz est donc neutre.  Il semblerait que les premiers sages ayant construit l’allemand avaient un accès privilégié au futur et savaient que l’ambiguité sexuelle serait à la mode au 21e siècle.

***

En second lieu, pendant le Temps des Fêtes, je réécoutais les classiques Die Hard et Die Hard: With a Vengeance et je me suis rendu compte que les acteurs interprétant les terroristes allemands disent absolument n’importe quoi la plupart du temps.  Alors, cela donne lieu à des lignes de dialogue complètement déjantées comme celles-ci:

« Die Kartoffel ist sehr gut » (La patate est très bonne), alors que le sous-titre indique plutôt: « Où sont les détonateurs?« 

ou

« Mein Külhsrank funktioniert nicht! » (Mon réfrigérateur ne fonctionne pas!), alors que le sous-titre dit: « Tirez les otages! »

Franchement, je suis d’avis que les scénaristes auraient pu engager un spécialiste des langues qui aurait rectifié la situation.  Au pire, Bruce Willis est né en Allemagne de l’Ouest, il aurait pu aider.

***

Finalement, en dégustant un divin Kinder Surprise afin de compléter ma collection de petits jouets inutiles, ma fibre allemande m’a permis de décoder un des plus grands scandales du monde chocolatier.  « Kinder » signifie « enfants » en français, ce qui confirme ma théorie que ces coquets délices chocolatés fourrés d’une « gugusse » sont bel et bien confectionnés par des esclaves mineurs dans une usine clandestine de la compagnie Ferrero (responsables des Rochers).  Pour quelle autre raison est-ce qu’on inclurait le mot « enfant » dans le nom de la friandise?  AUCUNE.  J’en appelle donc à un boycott à vie de Kinder Surprise, qui supporte impunément le travail des enfants à travers le monde pour le bénéfice de gourmants avares de chocolat et de jouet.

Danke schön.

Joyeux Noël de la part de l’arrachecoeur!

Posted in Uncategorized on 25 décembre 2009 by arrachecoeur

Nous vous souhaitons un Joyeux Noël, chers lecteurs! Un Noël rempli d’aise, allégresse, béatitude, bonheur, bouffée de joie, égaiement, élan de joie, enthousiasme, euphorie, exaltation, extase, exultation, félicité, gaieté, hilarité, ivresse, joie, jubilation, liesse, plaisir, ravissement, rayonnement, réjouissance et vertige.

Merci, Antidote que j’ai eu pour Noël.

Joyeux/désagréable Noël du Boucher!

Posted in fête, noir, rose, Uncategorized with tags , , , on 24 décembre 2009 by Le Boucher du West Island

En cette douce veille de Noël, je voulais rédiger un billet rempli de tendresse et de fraternité, agissant comme un ôde à la vie…

…mais la nouvelle bannière dans le haut de la page m’a pris trop de temps alors ça me tentait plus! Mangez tous de la marde tourtière!

Signé: Le Boucher

Goinfre bipolaire

Posted in fête, Noël, noir, nourriture, Uncategorized with tags , , , on 24 décembre 2009 by misterlove

En cette veille de Noël, je constate quelque chose d’assez désolant/inquiétant/humiliant.  Ma mère, après avoir acheté plusieurs aliments festifs dont je suis le fan numéro 1 – les condiments marinés, le fromage Brie, la tarte aux pommes, etc. – est encore forcée de cacher ceux-ci avant le réveillon afin que je ne les dévore tous et affame ma famille entière.  Ainsi, on retrouve un pot de cornichons dans la cuve de la toilette, une meule de fromage dans le sapin de Noël et une tarte remplaçant subtilement l’horloge dans la cuisine.  Est-ce que c’est moi qui, à 21 ans, est trop immature pour attendre comme les autres de déguster ces incroyables betteraves marinées ou est-ce que j’ai un trouble alimenaire, ce qui expliquerait mon poids de 375 livres?

Mais bon, trop de questions sérieuses en cette veille de la fête de J.C..  Je dois y aller, je viens de trouver des éclairs au chocolat dans une vieille paire de bottes!  Sur ce, Joyeux Noël et bonne bouffe!

(Image, This is Why You’re Fat)