Archive for the USA Category

Justin Bieber = Kurt Cobain.

Posted in Actualités, les internets, mort, musique, rose, USA with tags , on 24 septembre 2010 by arrachecoeur

Justin mouilleur de demoiselles Bieber aurait (selon la meilleure source de l’univers, Twitter) dit, un jour ou l’autre, peut-être hypothétiquement la phrase suivante :

« I feel like the Kurt Cobain of my generation, but people just don’t understand me. »

Bien sûr, nous, Bipolaires, ô combien au courant de ce qui se trame sur les divers Internets, ne fûmes pas surpris d’une telle déclaration. En fait, nous le savions déjà, et depuis belle lurette!

Les liens entre les deux piliers de la musique sont multiples et évidents! Seuls les aveugles ne sachant pas lire le braille (et ils en braillent, d’ailleurs……..) n’étaient point au courant d’une telle siamoiserie entre feu le chanteur le plus influent des années tamagotchis et baby.

Pourtant, il va de soit que Bieber n’est pas le Cobain de sa génération. Soyez un peu réalistes! Comment serait-ce possible?!

Non…

Bieber est la réincarnation de Cobain.

Rien de moins.

  • Bieber est né en 1994. La même année, Kurt nous quittait.
  • Les deux sont blonds.
  • Le nom complet de Kurt est Kurt Donald Cobain et celui de Biebs est Justin Drew Bieber. Ils ont donc D comme première lettre de deuxième prénom!!!
  • Les deux sont zodiaquement poissons.
  • Les deux portent de grosses lunettes de soleil.

  • Les deux jouent de la guitare acoustique en public.

  • Les deux héros brisent des guitares.

  • Maître Bieber et le disciple Cobain portent tous les deux des chandails rayés.

  • Finalement, cette image de Kurt Cobain (avant qu’il rencontre Courtney Love et ne devienne sale, arrogant et charismatique) mis à côté de celle du King of the Pop (RIEN DE MOINS) devrait vous convaincre au plus haut degré.

Publicités

Les États-Érudits d’Amérique, partie 2 : la vérification

Posted in rose, USA on 30 août 2010 by arrachecoeur

À la suite de l’excellent billet de Mr. Love (dans lequel on voit des Californiens étaler au grand monde qu’ils ne connaissent rien en dehors de leur culture), j’ai décidé d’aller moi-même voir ce qui se passait dans l’état où il fait toujours soleil pour les beaners.

Et pour la première fois de toute ma vie sur ce blog, je vous jure que ce que je vais vous dire est sincèrement vrai.

  • La langue

En montrant mon permis de conduire du Québec à un portier d’un bar ( Burgundy Room, qui pourrait être l’équivalent des Foufounes électriques trash à la sept), on a eu la conversation suivante :

Doorman : Oh! Québécois!

Moi : Yeah!

Doorman : Culo!

Moi : That’s Spanish..

Doorman : I know!

Moi : We speak French..

Doorman : I know!


Aussi, beaucoup de gens ont demandé quelle langue nous parlions à Montréal. Tous furent surpris que nous parlions anglais et français et non genre.. perse ou je ne sais pas.


  • La culture

Inconnu dans un bar  : Where are you from?

Moi : Montréal.

Inconnu : Oh Montreal! I like your strippers!

————

Autre inconnu dans un autre bar : Hey guys! Wanna go to stripclub? Just say you know (Nom d’un dude) and you’ll get there for only 20 bucks and you could get a dance for 40!

Moi : In Montreal, it’s 2 bucks to get in and 10$ the dance..

Autre inconnu : No way! Girls must be awful!

Moi : Actually.. no!

Autre inconnu :  Un-be-lie-va-ble!

Moi : And it’s canadian dollars, too. So it’s cheaper.

Autre inconnu : You’re fucking me.

———–

Aussi, j’aimerais dire au gouvernement du Québec que mettre la date de naissance vraiment plus en évidence sur le permis de conduire éviterait bien des problèmes.

La guerre des lumières

Posted in mort, rose, USA with tags , , , , , , , , , , on 7 juin 2010 by misterlove

Les Américains et les Britanniques, qui sont en guerre contre les méchants terroristes iraquiens depuis plus de 7 ans, commencent sérieusement à manquer de munitions.  Effectivement, en plus de tirer sur les extrémistes qui tentent de les expulser de leur pays, les soldats gaspillent énormément de balles sur les civiles qui décident de prendre l’air au mauvais moment.  En fait, les combattants de l’opération Iraqi Freedom sont tellement trigger happy que les fabriquants de cartouches ont été forcé d’inventer un nouveau type de munition pour répondre à la demande.

Et j’ai nommé, les « balles de lumières ».

En plus d’être moins coûteuse à produire, cette nouvelle technologie est propre, renouvelable et permet aux soldats de créer un spectacle de couleurs tout en éliminant l’adversaire.  Comme quoi homicide sanglant peut rimer avec spectacle chromatique.

Pour illustrer les possibilités de ces balles lumineuses, voici une vidéo top secrète tournée illégalement par un caméraman qui a fini ses jours dans une flaque de néon rouge:

(Via freddiew sur YouTube)

BP comme dans Bipolaires

Posted in Actualités, nature, obama, rose, USA with tags , , , , , , , , on 2 juin 2010 by misterlove

Depuis le 20 avril dernier, des millions de litres de pétrole s’échappent d’un puits de forage fissuré dans le Golfe du Mexique.  La compagnie responsable de ce désastre écologique, British Petroleum, ou BP pour les intimes, a tenté à plusieurs reprises de colmater la brèche afin d’empêcher les poissons vivant dans cette région de se transformer en monstres style Cloverfield.  Bouchon géant, remplissage par la boue et la solution top kill: rien n’a réussi.  Alors, afin de donner un coup de main aux ingénieurs de BP qui sont certainement sur le bord d’un anévrisme suivi d’un suicide sanglant, voici une liste d’idées originales pour arrêter la fuite de combustible fossile:

  • Installer un énorme portrait de Chuck Norris juste à côté de la fuite.  Devant la menace que représente le regard perçant du ninja roux, le pétrole arrêtera de fuire par lui-même.  Pour un résultat plus rapide, ajouter une photo de Chuck en chest portant un chapeau de cowboy.
  • Créer un énorme dôme étanche avec tous les albums de William Deslauriers qui n’ont pas été vendu.  Puisqu’il va certainement en rester beaucoup, il sera possible d’ajouter un dôme supplémentaire.
  • Remplir un paquebot de millions de tampons ultra-absorbants.  Déverser la totalité de la cargaison dans le Golfe du Mexique.  Attendre que tout l’or noir soit absorbé par les tampons.  Pêcher les tampons imbibés de pétrole avec d’énormes filets.  Inventer des voitures qui fonctionnent avec des tampons remplis de pétrole.  Vendre les tampons aux automobilistes.  Rincer, répéter.
  • Mettre deux ou trois morceaux de duct tape sur la fuite.  Tout se répare avec ce ruban gris magique.
  • Faire de Jaroslav Halak le gardien numéro 1 de BP Oil.  S’il peut arrêter 53 lancers dans une seule partie, il peut sûrement stopper 3 millions de litres de pétrole qui s’échappent à chaque jour de la fissure.

J’espère que ces quelques suggestions viendront en aide à BP et que la fuite sera bientôt une banale anecdote dont nous pourrons tous rire.  Personnellement, je choisirais la solution Deslauriers, car j’ai un album dont j’aimerais bien me défaire.  Mais, sinon, Chuck attend:

.

Trop mâle pour être pris en photo

Posted in affiches, films, noir, USA with tags , , , , , , , , on 31 mai 2010 by Le Boucher du West Island

The Expendables, le film d’action si mâle que les bobines de pellicules sont glissantes de testostérone, prend l’affiche au mois d’août et une nouvelle affiche promotionnelle a fait apparition aujourd’hui.  Comme vous le voyez, les 9 artisans du coup de pied ont pris leur pose la plus menaçante et masculine, me donnant envie de manger une vache vivante, de me gosser un Hummer dans du bouleau et de jouer à « Crache tes dents » avec Joachim Alcine.

Malheureusement, deux membres de la destructrice bande sont tellement virils que la caméra n’a pas pu capturer leur image (OSTI DE CAMÉRA MOUMOUNE! ARGH!).  Donc, ils ont dû être Photoshoppé de façon boboche.  Devinez de qui il s’agit?

J’espère que tu as fait tes prières, Photoshop: quand Rourke et Willis vont voir ce que tu as fait à leurs visages, tu vas pouvoir jouer au mini-putt avec tes testicules.

Une chaude lutte

Posted in Actualités, films, mort, noir, nostalgie, télé, USA with tags , , , , , , , on 29 mai 2010 by Le Boucher du West Island

Afin de rester toujours aussi actuel dans mes propos, je prend un petit cinq minutes afin de souligner les décès récents de deux légendes d’Hollywood: Gary Coleman et Dennis Hopper.

Dennis Hopper est un acteur et réalisateur célèbre à qui on doit le classique Easy Rider, ainsi que plusieurs rôles mémorables dans des chefs d’oeuvres tels que Blue Velvet de David Lynch, Apocalypse Now de Coppola, True Romance de Tony Scott et Speed de Jan de Bont (dites ce que vous voudrez, Speed est un chef d’oeuvre d’action!).  Il est aussi apparu avec James Dean dans Rebel Without A Cause et dans la première saison de 24 à la télé.  Malgré une dépendance aux drogues, il a réussi à s’en sortir et restera à jamais une icône du grand écran.

Gary Coleman, lui…euh…a joué dans une sitcom quand il était enfant et depuis, s’est battu en cour avec ses parents, a été impliqué dans un accident d’auto, a été arrêté pour attentat sur la personne et jugé pour avoir dérangé l’ordre public…

Ce serait déplacé pour moi de dire qu’il y a un clair « gagnant » si on se fie aux parcours de vie des deux hommes. Ce n’est pas à moi de juger qui devrait être davantage commémoré. Franchement.

Dennis Hopper.

Lettre d’amour aux années 80

Posted in films, geek, jeux vidéo, nostalgie, rose, télé, USA with tags , on 27 mai 2010 by Le Boucher du West Island

J’adore les années 80.  Moins que les groovy années 70, mais quand même, on s’entend que les 80’s étaient la décennie la plus colorée de l’histoire du temps.  Avec les leggings fluos, les épaulettes style « quart-arrière » et les toupets plus durs que du béton armé, tout le monde avait l’air des clowns mais s’assumaient complètement.  La musique aussi était à son apogée, chaque chanson mettant en vedette soit du drum électrique, de la guitare-piano (keytar pour les intimes) ou le preset « Rock Organ » sur un Casio.

Mais ce que j’aime le plus de cette décennie, c’est que n’importe quoi pouvait se transformer en franchise. Des films populaires ou des jeux devenaient des émissions de télé ou même des dessins animés…même si les sujets ne se prêtaient pas du tout au médium.

Le martien chat-ovore Alf, le zombie-pervers Beetlejuice, les mascottes de raisins secs California Raisins, les saletés d’Ewoks, la grenouille qui traverse la rue FroggerGhostbusters, La Planète de Gilligan (qui montrait les naufragés explorer l’espace dans un vaisseau construit par le Professeur…), les ours en gelée Gummy Bears, le pileux lutteur Hulk Hogan’s Rockin Wrestling, Karaté Kid, le couvert de chaîne Mr. T, le jouet de fi-filles My Little Pony Tales, le kossin jaune affamé Pac-Man, Police Academy, la progéniture de l’homme patate les Potato Head Kids, la créature pyramidale Q*Bert, le définitivement pas pour les enfants Robocop, Super Mario Bros SuperShow, et le Michael J Fox en loup-garou Teen Wolf!

C’est un peu comme si on voyait aujourd’hui des cartoons basés sur Sex and the City, The Bourne Identity, Tru Blood ou Guitar Hero…(ou plus près de chez nous, Yamaska, J’ai tué ma mère et Dieu Merci!

Finalement, je suis content d’être sorti des années 80.