Archive for the wacko jacko Category

75% de probabilités d’apocalypse

Posted in Actualités, animaux, films, fin du monde, géographie, mort, nature, noir, wacko jacko with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 4 janvier 2011 by Le Boucher du West Island

(note de l’auteur: pour une meilleure ambiance de destruction grandiose, écoutez cet extrait de la trame sonore de “Inception” en lisant ce billet.)

Alors que le Québec fêtait l’arrivée de la nouvelle taxe de vente année le 31 décembre au soir, ailleurs sur la planète, les préparatifs de la fin du monde allaient bon train.  En effet, une pluie d’oiseaux morts a déferlé sur l’Arkansas, plus précisément dans la ville de Beebe, appelée ainsi en l’honneur de son maire Justin Bieber.  Des tests préliminaires sur la cause de la mort subite des volatiles semble révéler être dûe soit à la grêle ou un sursaut à cause de feux d’artifices (n’emmenez jamais votre perruche aux Feux Loto-Québec à la Ronde).  Cas isolé, me direz-vous? Vous vous trompez.

En ce moment même des inondations records font rage en Australie, la marée atteignant plus de 9. 40 m, amenant du même coup un véritable Pavillon des Reptiles du Zoo de Granby, soit des serpents venimeux et des crocodiles.  Personne ne sait encore si des orangs-outans, des jolis moutons blancs, des chats, des rats ou des éléphants se joindront à ces affreux reptiles.  Par contre, une chose est sûre: les humains n’y seront plus.

En effet, avec la météo bizarre qui cause des chutes de neige à Las Vegas et en Floride pendant que les habitants de Havre St-Pierre font de la voile, nos jours sont comptés.  Donc, je vous réfère à la Bible (sur votre iPad), dans les pages de l’Évangile Selon Roland Emmerich, Chapitre 4, verset 12:

“Et lors de la Première Semaine du Premier Mois de la 2011e année, la fin des temps sera annoncée par un Bye-Bye emmerdant, Marc-André Bergeron signé avec Tampa Bay et un procès en lien avec Michael Jackson qui ne concerne pas de jeunes enfants.  C’est à ce moment que les scientifiques se rendront compte…

…Les Mayas étaient en retard d’une année.”

Langue sale #7 : hommages à Philippe Renaud de cyberpresse.ca

Posted in Actualités, hockey, Langue Sale, les internets, mort, musique, noir, sports, wacko jacko on 8 novembre 2010 by arrachecoeur

Mon passe-temps favori, mis à part avoir peur des ratons laveurs du parc Angrignon et être neurofibromatique, est la correction hargneuse des gens qui bousillent la douce langue de Benoît Brunet.

Aujourd’hui, j’ai trouvé un article très banal sur le site cyberpresse.ca. Michael Jackson et son nouvel album posthume (il faut bien en profiter, parce qu’avec le nez qu’il possédait, M. Jackson n’a jamais vraiment humer quoi que ce soit).

Et que vis-je?

Deux erreurs dans le même titre!

Bravo Philippe Renaud, l’homme qui n’accorde pas le groupe adjectival complément du nom comme il se doit et bravo une deuxième fois à ce même auteur qui ignore que chanson est un substantif féminin.

Je sais que je suis désagréable, vous n’êtes pas obligé de m’envoyer des menaces de mort une fois de plus.

Michael Jackson repose en pièces

Posted in Actualités, mort, musique, noir, wacko jacko with tags , , , , , , , , , on 25 juin 2009 by Le Boucher du West Island

michael-jackson

Plus tôt dans la journée, le Roi de la Pop a succombé à un infarctus à l’âge de 50 ans.  Ironiquement, de toutes les parties proches de tomber en morceaux sur le corps du chanteur, c’est son coeur qui a lâché en premier.

Pour ceux qui vivent dans une grotte depuis les 30 dernières années, Michael Jackson est un chanteur populaire à qui on doit des succès tels que Jellie Bean Billie Jean, Smooth Peanut Butter Criminal et Thriller (pas de mauvais gags avec Thriller: c’est trop excellent).

Autrefois adoré pour sa musique et ses mouvements de danse ô combien imités avec différents degrés de blessures, Michael Jackson était récemment sous l’ombre des projecteurs (euh…) à cause de ses nombreuses, mais imperceptibles chirurgies.  De plus, les activités excentriques de l’artiste telles que « toucher des jeunes enfants » ou « les balancer du haut d’un balcon » ont fait baisser son gage de popularité, le mettant en faillite.  En effet, il y a 4 ans, Jackson fut obligé de vendre son appât à bambins ranch de Californie, Neverland.

Finalement, il ne fait aucun doute que le chanteur laissera une empreinte indélébile dans le monde de la musique et que Michael Jackson ne mourra jamais vraiment…

.

…Sérieusement: son visage est en plastoque; ça se garde longtemps en maudit.

•••
(PS: Je m’incline devant le génie de Mr. Love qui a cru bon créer une catégorie Wacko Jacko.  Je l’ai ridiculisée, mais qu’aurais-je fait sans cette catégorie aujourd’hui?! En plus, ça va nous donner un shitload de hits sur Google!)

Surprise à un dollar

Posted in animaux, argent, fin du monde, rose, wacko jacko on 3 juin 2009 by arrachecoeur

Je vagabondais tranquillement en faisant mon épicerie au Dollorama lorsque je vis le rayon des disques.

Génial, pensais-je, je vais pouvoir augmenter ma culture générale musicale assez limitée, puisque chaque visite au Royaume du Dollar me rappelle que je ne connais aucun artiste sur les disques.

Je fouillai donc dans les albums d’artistes accomplis (car tout le monde sait que l’Univers du Dollar est LA ressource culturelle de notre monde. La mode commence là. Regardez tous les cossins Hannah Arizona et High’s Cool Music Hall!… note à moi-même : ne pas faire de mauvais jeux de mots).

Je fouillai donc dans les albums d’artistes accomplis (non, ça ne se répète pas, c’est vous qui ne suivez pas comme il le faut).

Je fouillai donc dans les albums des artistes accomplis. Je tombai alors sur le disque que j’ai toujours voulu avoir.

ZE disque. Avec un Z. Comme dans : Zorille (le cousin de la moufette).

COMME UN PAPILLON DE JÉRÉMY GABRIEL!

Oui! Le seul et l’unique! Le petit gars qui marche comme les sentinelles de l’air! Le bambin qui a fait perdre cinq précieuses minutes au pape. Le garçonnet ténor à la voir aussi grave qu’un eunuque!


POUR SEULEMENT UN SEUL DOLLAR!

Je suis tellement tout émoustillé que je vous en donne un extrait:

L’oiseau, LIVE.


What. Ever.

Posted in alcool, films, geek, noir, nourriture, quotidien, télé, travail, Uncategorized, wacko jacko with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 19 mai 2009 by Le Boucher du West Island

Comme je n’ai pas d’inspiration pour de nouveaux billets et que j’aimerais voir le blog survivre au moins un an, voici des observations faites au hasard dans les derniers jours, oubliant complètement la ligne directrice du site.  Bonne lecture.

• Le chroniqueur Sébastien Diaz pourrait être le fils d’une alliance malsaine entre Stéphane Crête et Pierre Lapointe.

• Les croustilles de riz Crispy Minis de Quaker devraient être disponibles en format géant.  Je (et vous aussi, j’en suis sûr!) passe à travers ça en 15 minutes, saperlipopette!

• Parlant de la compagnie Quaker, j’aimerais savoir qui est le bonhomme genre « Amish constipé » qui leur sert de mascotte.

• A l’épicerie où je travaille, jai remarqué qu’une compagnie de papier d’aluminum a changé son produit.  La boîte indique maintenant « Papier plus épais! » puis plus bas, « Conçu avec vous en tête! ».  Je n’aime pas me faire subtilement insulter par des produits ménagers, merci.

• Je crois qu’il y a plus d’alcool dans l’eau Naya que dans la Coors Light.

• C’est les plus laids qui restent à Loft Story.

• Il est temps que t’aille jouer dehors quand tu constates que l’empreinte de tes doigts et de la paume de ta main est incrustée dans ta souris d’ordinateur (comme c’est mon cas).

• La catégorie Wacko Jacko que Mr. Love a crée sur le blog pour son unique post sur Michael Jackson est vraiment très spécialisée.  Mais, en le mentionnant, je vais pouvoir l’utiliser!

• Les mots écrits en gras dans ce billet sont pour faire ressortir le sujet de la phrase.  Mais j’aime bien mettre en gras d’autres mots qui n’ont pas rapport pour déstabiliser les lecteurs.

• J’aime mieux « Les Petits Garnements » que « La Guerre des Tuques ».

• No way que les kids dans « Les Petits Garnements » ont construits La Blur tout seuls.

• J’ai envie de faire un billet complet sur « Les Petits Garnements ».

• L’os du coude s’appelle le « funny bone » en anglais. Pourquoi?  C’est tout sauf drôle quand tu te le pètes sur un coin de dossier de chaise et que ça résonne jusque dans tes chevilles.

• Pour un gars qui n’a pas d’inspiration, j’ai quand même réussi à faire un post de 350 mots sur n’importe quelle connerie qui envahit mon cerveau à ce moment-même.

Ca(ca)bine

Posted in alcool, fin du monde, noir, quotidien, wacko jacko with tags on 6 mai 2009 by arrachecoeur

J’étais à l’Université. J’avais envie de vider ma vessie.

Je me dirige donc vers le lieu sacré de l’intimité. J’entre et opte pour une cabine, les urinoirs me dégoûtant un tantinet – exception faite lorsque l’alcool coule dans mon sang -.

En ouvrant la porte de la cabine, je découvre un trésor ininmaginable.

Une bombe atomique de marde dans un bol.

Il y avait des excréments partout. Quand je dis partout, je veux dire dans l’eau, sur le bol, sur le siège, sur le dossier, par terre, sur les murs. La matière fécale était étendue comme si on l’avait propulsé sur la cible à la vitesse de la lumière. Un gros éclaboussement bien tiré. Une puissance de tir incroyable.

C’était à vomir.

À cet instant précis, j’ai perdu foi en l’humanité.

J’ai perdu foi parce que je sais que tant et aussi longtemps qu’il y aura des personnes capables d’expulser des déchets corporels de cette façon, les problèmes ne se règleront pas. Tant et aussi longtemps que des gens comme cette personne horrible vont continuer de chier des montagnes brunes partout dans la cabine sans les laver (on est à l’université, par à la garderie), on ne pourra jamais régler les problèmes de guerres, de pollution et Ginette Reno.

J’ai perdu foi. C’est de la marde.

L’acteur le plus porno du monde

Posted in films, geek, jeux vidéo, rose, wacko jacko with tags , on 3 mai 2009 by arrachecoeur

Dernièrement, quelqu’un est arrivé ici en tappant L’acteur le plus porno du monde sur le très vénéré Google.

Voéyon, qu’a-cé qui charcha? pensais-je.

J’ai donc entrepris la recherche pour trouver moi aussi la réponse à cette question existentielle.

Qui est l’acteur le plus porno du mooooooonde?

La réponse était si évidente.


Leloup et nous

Posted in rose, télé, wacko jacko with tags , on 28 avril 2009 by arrachecoeur

leloup1


Jean Leloup disait dimanche dernier, à tout le monde en parle, qu’être Bipolaires est la grande monde par les temps qui courent. Tous les psychologues catégorisent tout le monde de bipolaires ou d’avoir un trouble d’attention.

Eh bien, nous sommes à la mode!

Aime est-ce haine?

Posted in geek, noir, quotidien, wacko jacko on 26 avril 2009 by arrachecoeur

Tout comme il y a plusieurs types de fans de hockey, il y a plusieurs types de scripteurs sur msn.

Non, il n’y a pas de liens. Cessez de chercher.

Voici les différents types de scripteurs sur msn/facebook/twitter/ta yeule.

  • Le gêné : Il n’ose pas déranger les gens qui travaillent fort sur msn. Il ponctue toutes ses phrases à l’aide de points de suspension.

– Salut, ça va?

– Oui… toi…?

  • Le dynamique : La personne qui bouge tout le temps dans la vraie vie ne peut supporter de ne pas bouger sur msn. Il ponctue donc toutes ses phrases à l’aide d’innombrables bonshommes-sourires qui bougent, grouillent et explosent.

– Salut, ça va?

– OUAIS!!! et toiiii?

  • L’impatient : Il parle beaucoup et exige une réponse dans les 3 nano-secondes qui suivent ses paroles. Il ponctue ses paroles de Wizz beaucoup fréquents.

– Salut, ça va?          Allô?        Es-tu là?        AAAAALLLOOOO?

Bob vous a envoyé un wizz.

– Es-tu là? allô? Réponds!

  • Le bête : Il répond de façon de sec. On dirait vraiment qu’il se contre-balance de tout le monde qui lui parle.

– Salut, ça va?

– Oui.

– Quoi de neuf?

– Rien.

  • Le déprimé : Il va sur msn pour se désennuyer, mais il ne fait qu’ennuyer les autres. Il veut parler de ses problèmes à quiconque lui dira : comment ça va?

Salut, ça va?

– Correct, là…

– Juste correct?

– Ouain.. c’est que bla bla bla bla.

  • L’analphabète : Il va sur msn pour se distraire et semble bien sûr avoir tout oublier de son école primaire.

Salut, ça va?

– po pir, toe?

– Oui, quoi de neuf?

– jtavailait tanto pis à soer jsore avec mé chummis.

  • Le gars qu’on connait pas: Il vous ajoute alors qu’il ne vous connait pas. C’est l’ami de l’ami qu’on a entrevu une seule fois et c’est bien assez pour lui.

Salut, ça va?

– Qui es-tu?

– Ah, je suis l’ami de bob! On s’est vu au party! J’ai ris quand t’as fait la joke de Cédrika Provencher là! Tu t’rappelles pas?

Mention spéciale : Bravo à tous les gens qui mettent leur vie dans leur nick de msn.

Bob – Yesss on sort au foufs à soir avec Paul et Paul!

Types de fan

Posted in hockey, Montréal, quotidien, rose, sports, télé, USA, wacko jacko with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 24 avril 2009 by arrachecoeur

Il mentionnait qu’il n’existait que deux sortes de fans, lorsqu’on parle d’une équipe de hockey (feu les Canadiens de Montréal, par exemple).

Ceux-ci:

L’impulsif – Celui qui glorifie trop vite et qui, conséquemment, urine sur chaque joueur qui commet une faute.
Sa phrase clichée : «Moé j’crisserais la moitié de l’équipe dehors!»

Le rationnel pompeux – Celui qui défend les joueurs hués pour s’auto-prouver qu’il est un «vrai fan» plus civilisé et intelligent que les autres.
Sa phrase clichée : «Voyons donc! Calmez-vous bande de caves. Si tel joueur jouait à Detroit il serait bien meilleur!»

Je me permets de terminer son travail en ajoutant d’autres types d’amateurs.

Le fan d’un seul joueur – Celui qui prétend aimer l’équipe, mais en fait, il n’aime qu’un seul joueur (souvent le plus populaire) .
Sa phrase clichée : «L’équipe n’est rien sans Kovalev!»


Le fan matérialiste – Celui qui a besoin de prouver aux autres qu’il aime l’équipe. Il possède trois t-shirts, un jersey, une casquette, le porte-feuille, le porte-clé, les bobettes, les condoms, le vernis à ongle, le téléphone cellulaire, la brocheuse, le déodorant, le scorbut et les bas à l’effigie de l’équipe.
Sa phrase clichée : «As-tu vu mon nouveau tattou des Canadiens? Drette su mon cœur!»


La fan qui trippe sur les joueurs (aussi connue sous le nom de plotte à puck) – Celle qui n’aime que les joueurs qu’elle trouve incroyablement séduisant.
Sa phrase clichée : «Price c’est l’homme de ma vie!» ou «C’est plate que Bégin ait été échangé, il avait tellement de beaux yeux!»


Le fan statisticien – Celui qui connait tous les statistiques de tous les joueurs et qui passe pour un génie et/ou un pas de vie.
Sa phrase clichée : «La prochaine partie, Montréal va la gagner, parce que depuis que Kyle Turris a été acquis par les Coyotes de Pheonix en 2007 (3e choix au repéchage bien sûr), l’équipe (anciennement les Jets de Winnipeg, mais ils ont déménager en 1996) n’a battu le Canadien de Montréal qu’une seule fois sur 3 lorsque le match se déroulait à Montréal, un mardi de février où la température extérieure oscillait entre – 5 et -10’c un samedi soir où c’est une reprise des Simpsons qui passe à Télétoon.»


Le hater qui aime l’équipe en cachette – Souvent voué à une équipe rivale, le hater aime l’équipe secrètement, mais ne veut pas l’avouer à ses amis pour être intéressant/différent.
Sa phrase clichée : «LET’S GO BRUINS!»


Le fan jamais à jour – Celui qui ne s’informe pas et qui, par conséquent, écœure tout le monde avec ses questions idiotes. Il porte souvent un chandail des Nordiques.
Sa phrase clichée : «Mike Ribeiro est rendu à Dallas?»


Le fan baby-boomer – Celui qui aime le Canadiens, mais pour ses performances dans les années 70.
Sa phrase clichée : «Guy Lafleur était ben meilleur!»


Le fan tough – Celui qui veut toujours voir du sang sur la glace.
Sa phrase clichée : «LARAQUE! LARAQUE!»


La blonde du fan – Celle qui trippe sur le hockey pour faire plaisir à son chum.
Sa phrase clichée : «S’ils gagnent à soir, ils gagnent les séries?»


La blonde conne du fan – Celle qui trippe sur le hockey pour faire plaisir à son chum, mais qui est idiote, qui plus est.
Sa phrase clichée : «Les Canadiens, ce sont les blancs ou les jaunes?»


Le fan négatif – Celui qui dit que l’équipe est toujours vouée à la défaite.
Sa phrase clichée : «J’écoute la game même si je sais qu’ils vont perdent…»


Le fan positif – Celui qui dit que l’équipe est toujours vouée à la victoire.
Sa phrase clichée : «J’ÉTAIS LÀ À LA REMONTÉE HISTOIRE DE CINQ BUTS CONTRE LES RANGERS!»