Archive pour calinours

Quoi acheter pour Noël

Posted in fête, Noël, quotidien, rose, sexe with tags , , , , , , , , , on 6 décembre 2010 by Le Boucher du West Island

Maintenant enfin remis de mon interminable Horreur-othon, voici que je replonge dans les articles routiniers sur n’importe quoi.  Me creusant la tête sur quel sujet aborder (le scandale international WikiLeaks ou un top 10 des meilleurs Câlinours?), je me suis arrêté sur le choix ô combien original des fêtes, plus particulièrement des suggestions de cadeaux.

Pour votre mère

Rien qui se rattache à la cuisine ou au ménage, si vous ne voulez pas recevoir des lettres de menaces ou des brassières-molotov des féministes dans votre famille.  Optez plutôt pour des unités de rangement au nom suédois.

Pour votre père

Une poignée de main virile. Les pères ne veulent jamais rien, alors pourquoi vous casser la tête avec un cadeau?  Si vous vous sentez trop cheap et tenez abolument avoir un cadeau, allez chez Canadian Tire, fermez vos yeux, faites 10 pas et prenez un item au hasard.  Il adorera.

Pour votre petite soeur

N’importe quel livre avec un vampire dedans.  Ca pourait être “Apprendre les chiffres avec le Comte de ‘Sesame Street’” et elle serait ravie.

Pour votre petit frère

Un jeu potentiellement dangereux, extrêmement bruyant et exagérément coloré.  Quelque chose comme une Arbalète Nerf-Transformers-Spiderman d’Espion Laser Tag de Mattel (piles non incluses).

Pour votre blonde

Écrivez des petites attentions que vous ferez pour elle sur des papiers, genre “Ce coupon donne droit à un massage par moi (fellation optionelle)” ou “Certificat de garantie que je ne coucherai pas avec la fille du Starbucks qui rit beaucoup trop à mes blagues”. Puis, lorsqu’elle demandera où est son vrai cadeau, donnez-lui un bijou au plus crisse.

Pour quelqu’un que vous voyez une fois par an/dont vous vous sacrez

Femme: Des chandelles, un toutou ou du stuff pour le bain dont elle ne se servira pas et qui va finir sur la tank à toilette.

Homme: Un T-shirt grivois, des verres à bières ou une carte-cadeau qu’il va oublier dans son tiroir jusqu’à ce qu’elle soit échue.

Publicités