Archive pour Christine

Jour 7: « Christine »

Posted in Le 2e Horreur-o-thon d'Halloween with tags , on 7 octobre 2010 by Le Boucher du West Island

Arnie, un nerd persécuté, achète une vieille minoune avec la ferme intention de la retaper à neuf. Mais, le char au passé sombre baptisé Christine transforme Arnie pour le pire.  Il n’en tient qu’à son meilleur ami Dennis de le sauver.

Je voulais voir “Christine” (1983) de John Carpenter (basé sur le roman de Stephen King) depuis longtemps, car je voulais voir à quel point un film sur une automobile tueuse pouvait être réussi.  Comme je n’étais pas trop convaincu, j’ai été agréablement surpris.  En effet, le point fort est la caractérisation des deux personnages principaux incarnés par Keith Gordon (Arnie) et John Stockwell (Dennis). L’amitié entre le nerd et le footballeur aurait pu être peu crédible, mais les performances naturelles et attachantes des jeunes hommes font marcher le film. Par contre, Alexandra Paul (Leigh) donne quelques fausses notes.

Quant à Carpenter, il se commet au concept inusité et ça fonctionne, grâce à des séquences de poursuites intenses comme il sait les faire. De plus, le second degré du scénario (un nerd devient soudainement cool et abandonne ses amis en s’autodétruisant) est moins quétaine qu’on pourrait penser. Finalement, l’utilisation de chansons rock des années 50 (l’époque de Christine) donne un ton comique appréciable.

8/10

————

J’veux ça sur un T-shirt :

« She had the smell of a brand-new car. That’s just about the finest smell in the world, ‘cept maybe for pussy. »

Ouach! C’est ben dégueu!: Un bout de vitre dans le ventre, sinon la violence est hors-cadre. Mais une séquence où Christine se reconstruit toute seule est si réussie que vous vous demanderez comment c’est fait.

Y’as-tu vu les tits?!: Non, mais la fille qui fait Leigh est gorgeous.

Jour 9: « John Carpenter’s Vampires »

Posted in films, Le Horreur-o-thon du Boucher with tags , , , , , , , , , on 9 octobre 2009 by Le Boucher du West Island

james_woods_john_carpenter's_vampires_001

Comme j’adore le mois d’Octobre, l’Halloween et les films d’horreur, j’ai décidé de faire le premier Horreur-o-thon des Bipolaires! En effet, j’écouterai un film de peur par jour jusqu’au 31, alors revenez lire mes critiques quotidiennes…si vous en avez le courage! MOUAHAHAHAAA!

—-

Après la débâcle Alien: Resurrection (l’erreur de mon club vidéo, pas le film…quoique…), j’ai écouté le film Vampires de John Carpenter, maître de l’horreur à qui on doit Halloween, The Fog et Christine. Dans le film, James Woods incarne un tueur de vampires engagé par l’Église Catholique qui tombe face à face avec le premier maître vampire de l’histoire.  Se joint à lui un des frères Baldwin (Billy? Stephen? Jermaine? Tito?).

Bien que les films récents de Carpenter soient moches/mauvais/médiocres, Vampires (1998) est plutôt réussi.  Bien que le facteur « horreur » soit assez dilué, l’action au centre du film est bien réalisée (ce qui est rare pour Carpenter) et j’en ai eu pour mon argent.  Des décapitations, des immolations, de l’hémoglobine à profusion, name it.  Les effets spéciaux de maquillages de la compagnie KNB font le film à eux seuls: il est difficile de remarquer la transition entre les acteurs et les mannequins qui se font égorger juteusement.

Finalement, James Woods donne une performance extrêmement bad-ass, nous convaincant qu’il est un viril tueur de suceurs de sang, malgré ses 5 pied/120 lbs.  Bravo! Finalement, tout le film m’a rappelé From Dusk Til Dawn de Rodriguez, de par le décor mexicain, le gore exagéré et le thème central de religion, ce qui est bon puisque ce film est excellent.  Bref, Vampires est un bon film violent où les vampires ne scintillent pas au soleil, mais explosent en flammes.

Note finale: 7.5/10

——

Meilleure citation:

Jack Crow: Let me ask you a question. When you were stabbing that vampire in there?
Father Adam Guiteau: Yeah?
Jack Crow:
Didyou get a little wood?

Meilleure mort: Un prêtre se fait décapiter à mains nues. Ca te scrappe une manucure ça.

Y’as-tu des tits?!: Presque.  Une future vampire les montre à 85%.  C’est en masse pour moi.

Saviez-vous que…?: Le réalisateur Frank Darabont a un cameo en tant qu’homme qui se fait voler sa voiture.

%d blogueurs aiment cette page :