Archive pour dvd

Willy contre les pirates

Posted in affiches, animaux, films, noir, Uncategorized with tags , , , , , , , , , , , , on 8 février 2010 by misterlove

Alors que la planète entière retenait son souffle en attendant les nouvelles aventures de Willy, Warner annonce enfin l’arrivée du quatrième opus, qui, sans aucun doute, sera le Citizen Kane du 21e siècle.

Quelques observations sur la jaquette, un véritable chef-d’oeuvre de Photoshop:

  • La petite fille ressemble étrangement à Cindy Lou Who dans How the Grinch Stole Christmas.  (Note: ce n’est pas un compliment).
  • Je constate que cet épaulard a été génétiquement muté avec un être humain:  no way que cet oeil appartient à Willy.
  • J’ai comme l’impression que le prochain move de Willy sur l’image est d’arracher la tête de son amie humaine avec ses dents et de s’abreuver du sang de sa victime.
  • J’aime bien comment le pirate a l’air d’un prédateur sexuel, seul sur un îlot de pierres avec un jeune garçon sans défense.
  • Je trouve dérangeant que le personnage afro-américain ait l’air aussi heureux d’être caressé par Beau Bridges en pirate.
  • Le pingouin à droite est vraiment voyeur.
  • Ça manque d’Elijah Wood tout ça.

Disponible au Wal-Mart le 23 mars prochain!

(Via DVDActive)

Publicités

Confessions of a Video Clerk #9 – Retour au confessionnal

Posted in confessions of a video clerk, travail with tags , , , , , , , on 23 septembre 2009 by misterlove

emilio

Comme vous l’aurez constaté à la lecture du titre, j’ai bravement décidé de retourner à l’emploi à temps partiel le plus gratifiant au monde: commis dans un club vidéo.  Oui oui, malgré les questions stupides et les clients odorants (d’où émanent les dites interrogations), j’ai tout de même choisi de reprendre mon poste afin de guider les âmes perdues et les orphelins à travers les hordes de mauvais films qui pourraient potentiellement compromettre leur état psychologique déjà précaire.  Étrangement, depuis deux semaines, peu d’évènements cocasses/drôles/douteux/sexuellement explicites se sont produits au travail.  Malgré tout, voici deux extraits de ces soirées de dur labeur (not).

***

D’abord, j’aimerais décerner un premier Clerkie Award à une production cinématographique québécoise qui, je crois, démontre une créativité sans borne uniquement par son titre.

Je m’explique.

Alors que je m’attardais à replacer quelques DVD de nature pornographique dans la section désignée – que j’ai affectueusement surnommée la « section collante » -, un des boîtiers, perdu parmis des centaines de paires de seins, de verges et de fentes, a attiré mon attention.  Effectivement, la jaquette, surchargée de nudité québécoise pure laine, arborait un titre dont le génie réside simplement dans la fusion de deux passions canadiennes-françaises – le hockey Canadien de Montréal et le sexe – :

Plottes à Puck – Jus de Puissance


Sérieusement, je ne pense pas pouvoir ajouter autre chose qui soulignerait d’avantage l’intelligence d’un tel titrage.  À part peut-être que ceux qui s’attendent à y retrouver Emilio Estevez pourraient être déçu…

***

Enfin, je voudrais partager une anecdote qui m’a été racontée par un collègue de travail dont je garantirai l’anonymat afin d’éviter toute représaille sanglante.  Comme vous le savez certainement, il n’est pas rare que l’on vous demande une preuve d’adresse lorsque vient le temps de s’abonner à un endroit comme un club échangiste et/ou vidéo.  Alors, cette requête est pour la plupart du temps satisfaite par divers documents officiels tels que: compte d’Hydro, lettre du gouvernement, recommandation d’un rabin ou le coupon pour autoriser une sortie à la Ronde signé par papa.  Mais, un client plutôt audacieux a choisi une approche pour le moins originale: une lettre signée par un juge le convoquant à un procés pour vol à main armée.  Dans la catégorie « Comment intimider un commis et obtenir des locations gratuites », on ne fait pas mieux.  J’imagine un peu le moment:

Client à respecter: C’est tu correct ça?

Le commis intimidé regarde la feuille, tremble un peu, change sa couche et regarde son interlocuteur.

Commis temporairement incontinent: Absolument monsieur, y’a aucun problème.  C’est tout à fait parfait.  Même que c’est la meilleure preuve d’adresse que j’ai jamais vu.  Bravo.

Client repris de justice: Ok.  C’est combien louer un film?

Commis avec un doigt sur le bouton de panique: Combien?  Ben, rien.  Vous choisissez ce que vous voulez, j’vous met ça dans un sac, avec quelques billets de 20$, pis on n’en parle plus.  J’vous donne même la barbe à papa en prime.  En fait, ça c’est les clés du coffre, vous pouvez aller vous servir, moi j’y vais.  Ciao.

Le commis sort en courrant.

***

Note éditoriale: « Bipolaires » détient des parts dans la boîte de production derrière « Plottes à Puck: Jus de Puissance ».

Citation paternelle #3

Posted in musique, noir, rose with tags , , , , , on 15 avril 2009 by misterlove

aladdin

Cette semaine, mon papanouchet moustachu gueule haut et fort ce que les critiques culturels à TVA n’osent pas partager avec les téléspectateurs par crainte de représailles du ténébreux Félix Gray (écoutez, son nom de famille c’est « Gris », il est automatiquement un fier-à-bras).  Donc, ma maman, discutant candidement autour du repas familial, affirme que l’une de ses collègues de travail, clairement sous l’influence d’une substance illicite, a payé 90$ pour voir le « spectacle » Sherazade, siamois estropié de l’apocalyptique Don Juan.  Devant cette déclaration tout à fait révoltante, la moustache de mon père se dresse et soupire:

Pardon!?  90 piasses c’est cher en criss pour une vente de tapis volants pis Aladdin qui frotte sa lampe en mongol!

Selon moi, les concepteurs de la jaquette (de nuit) du futur DVD devraient y inclure cette citation en caractère 72.  Ainsi, des ventes par millions seront assurées.  Car, c’est connu, quand la Moustache parle, le peuple écoute.  Amen.

Confessions of a Video Clerk – Lite Edition

Posted in confessions of a video clerk, films, noir with tags , , , , , , on 5 avril 2009 by misterlove

will smith

Liste des questions qu’il ne faut pas poser à un commis (moi entre autres) en fin de semaine et dans les jours à suivre:

1. Avez-vous tsé le film avec Jennifer Aniston, Marley and Me?

Non, et pour votre information on dit un Labrador Retriever.

2. Avez-vous Seven Pounds?

Non, Will Smith lui-même vient de me le demander et j’ai répondu: « AHHH HELL NO! »  (Pour ceux qui ne comprennent pas la blague, monsieur Smith gueule toujours cette citation dans ses films).

3. Avez-vous Le Pouilleux Millionaire?

Non, et si vous utilisez le titre en français une autre fois je vous fracture le crâne avec mes dents.

4. Est-ce que c’est bon The Happening?

Meilleur film que j’ai vu de ma sainte vie. (Ok, c’est la dernière fois que je fais une blague sur ce film, promis.)

5. Combien de temps est-ce qu’on peut garder un film « 7 jours »?

Attendez là… 1… 2… 3… 4… 5… 6… 7.  Citez moi pas là-dessus, mais je dirais 7 jours.

L’Apocalypse daté

Posted in films, fin du monde, noir with tags , , , , on 20 mars 2009 by misterlove

twilight

Chers lecteurs Bipolaires, si vous devez suivre à la lettre une fois dans votre vie ce que vous lisez sur ce blogue, le moment est venu.  Le 21 mars 2009, ne sortez pas de votre maison.  Même pas pour aller chercher le Journal de Montréal sur le perron.  Oui, je sais, cette requête peut sembler absolument inhumaine, mais votre existence est plus précieuse qu’un front page de chien écrasé.  Je vous entends déjà:

« Mais, quel cataclysme apocalyptique pourrait nous empêcher de mettre le nez dehors le 21 mars? »

Eh bien, mes amis, samedi prochain s’accomplira la 11e plaie d’Égypte: la sortie DVD du film Twilight.  Moïse peut aller se rhabiller.

Effectivement, ce matin-là, alors que vous et moi siroterons tranquillement notre café, des légions de tweens appliqueront une triple dose de eyeliner et se prépareront à prendre d’assaut les magasins à grande surface et clubs vidéo.  Cette horde de jeunes filles de 14 ans, que je surnomme non pas sans mépris la Génération T, n’arrêtera devant rien pour acquérir ce chef-d’oeuvre cet étron filmique sur vidéodisque.  De fait, dans la file d’attente devant le HMV, je prévois déjà des mares de sang alors que les belliqueux emos s’entretueront pour obtenir la dernière copie du film.  Au club vidéo Super Choix, les commis devront organiser un tournoi de roulette russe pour déterminer le gagnant de l’ultime DVD.  Assoifées de Robert Pattinson, les soldates vampiriques continueront leur massacre au Future Shop, où tous les films qui ne contiennent pas le mot Twilight seront brûlés.  Finalement, au Best Buy, frustrés de ne pas avoir trouvé de commis, les fans sanguinaires se fraieront un chemin à coups de machète jusqu’au film vénéré.

Rien, je dis bien rien, n’empêchera les armées de la Génération T d’obtenir Twilight.  Ni passants ni innocents et ni chiots ne seront épargnés.  Donc, puisqu’ici chez Bipolaires nous n’avons aucun désir de perdre des lecteurs aux griffes des barbares twilightiens, je vous demande, samedi prochain, de rester chez vous.  Au pire, vous commencerez une collection de timbres.

Confessions of a Video Clerk #5

Posted in confessions of a video clerk, noir, rose, travail with tags , , , , on 8 mars 2009 by misterlove

bhc

Vous savez, il y a des avantages à ouvrir le club vidéo les samedis matins à 9h00.  En effet, en plus de siroter un café beaucoup trop sucré du Tim Hortons en paix, je peux écouter le nouveau CD de Malajube dans le tapis et me déhancher langoureusement en visionnant Dirty Dancing sans crainte de représaille.  Oui, je fais toutes ces choses lorsque vous êtes encore au lit.  « Quoi de mieux pour commencer une journée? », me direz-vous.

Malheureusement, Dieu a décidé, ce matin-là, d’envoyer à ma rencontre un grotesque colon.  Alors, monsieur entre et l’odeur qu’il dégage me donne l’impression qu’il a bouffé des cigarettes et du goudron au petit déjeuner.  Côté première impression, on a déjà fait beaucoup mieux.  Il me remet donc les DVD qu’il a loués la veille et, comme un commis qui se respecte, j’ouvre les dites boîtes pour m’assurer que les disques y s’ont.

SCANDALE.

Par-dessus les DVD originaux se trouvent des copies pirates criminellement produites par Monsieur Charme 2009.  Mais, puisque je n’ai jamais terminé ma formation de policier, je m’abstiens de passer un commentaire sur l’illégalité du geste.  De toute manière, pirater Beverly Hills Chihuahua n’est pas un crime en soi, c’est plutôt ridiculement pathétique.  Donc, je fais remarquer au gentleman huileux qu’il a oublié les DVD factices dans les boîtes et celui-ci, avec toute la grâce du monde, me répond:

Ah tabarnak!  C’est ma fille encore ça, a les a oubliés dans boîte!  Elle là… Elle là… J’te dis des fois est assez connasse!  A tellement pas d’allure.

Wow… le représentant des Crotés Anonymes traite sa propre fille de connasse et c’est elle qui n’a pas d’allure?  I don’t think so.  Dans ma tête, un mélange de fou-rire et d’indignation et à l’extérieur, un demi-sourire de robot pour que monsieur comprenne mon désintérêt total pour son existence.  Malheureusement, puisque le père de l’année loue d’autres films et stimule l’économie canadienne, j’évite de lui cracher au visage.  Il passe à la caisse puis se dirige vers la sortie.  Je gaspille ma salive:

Bonne journée monsieur…

La porte se referme.  Je termine ma phrase:

Fucker!

Fait chier.

Posted in noir, quotidien, Uncategorized with tags , , , , , on 2 mars 2009 by Le Boucher du West Island

Il y’a beaucoup de choses dans ce monde qui font chier. (Heureusement, puisque ce blog n’aurait aucune raison d’être.) Vite de même:

Quand tu entres dans la douche le matin et que tu remarques qu’il ne reste qu’un minuscule atome de savon dans le savonnier.  (Ce qui pousse le raisonnement « est-ce que je sors tout trempe et gelé pour en prendre un autre, ou je le toffe jusqu’à ce qu’il se dissout dissoudre dissolve?)

Les messages enregistrés de compagnies comme Blockbuster qui prennent un petit 3 secondes avant d’embarquer, donnant à peu près cet échange qui nous donne l’air d’un malade paranoiaque:

Téléphone: DRIIIIING!

Vous: Allo?

Téléphone: …….

Vous: Allo?!…ALLO!!?

Téléphone (voix dénaturée): Ceci est un message enregistré afin de vous avertir que votre film– (voix d’un ado muant) « StEp Up 2 tHe StReEts »– (voix dénaturée) est en retard!

Au restaurant, quand tu files pour un dessert, mais vu que personne d’autre en prend tu dit que t’en veux pas.

Les impressions de déjà vu que tout le monde a, mais que personne peut s’empêcher de mentionner pareil, même si tout le monde s’en calisse.

Victime de déja vu: On dirait que j’ai déjà ouvert ce pot de mayonnaise-là!  Dans la même cuisine, pis toute!

Mon intérêt: …………..

Les collants de protection sur les contours DVDs qui s’enlèvent soit « super facilement », ou « pas en moins de 4 heures ».  Surtout quand y’en a un sur chaque côté!

Les gens professeurs qui lichent leurs feuilles avant de les distribuer.  Je vous assure que je peux attendre 0.09 seconde de plus pour que vous sépariez vos pages, je ne veux pas avoir de votre ADN sur mon coin d’examen.

Mais LA chose, THE chose qui fait le plus chier dans le monde, c’est ça:

557822856_4f7bb9c5db1