Archive pour François Massicotte

Festivités pour notre premier anniversaire! (Un mot de L’Arrache Coeur)

Posted in Actualités, fête, publicité, quotidien, rose, sexe with tags , , , , , , on 14 décembre 2009 by arrachecoeur

Vous savez, la bipolarité est un trouble assez spécial. Certaines personnes se croient bipolaires, car elles subissent certaines sautes d’humeur à des moments aléatoires. Mesdames, c’est normal, ce sont les conséquences des SPM. Vous n’êtes pas bipolaires.

Non. Le trouble bipolaire est plus important que ça.

Une personne atteinte de bipolarité souffre de highs et de downs.

Les highs sont assez troublants. Les bipolaires savent qu’ils sont sur un high lorsqu’ils font des achats bizarres (le slap-chop ou un snuggie, par exemple), lorsqu’ils participent à des évènements de grande envergure (prendre d’assault un édifice parlementaire pour y mettre une affiche, par exemple) ou lorsqu’ils se croient très drôle et qu’en fait, ils font de l’humour de matantes (François Massicotte, par exemple).

Néanmoins, les downs sont d’autant plus troublants. Lors de ces périodes, les bipolaires se trouvent en état léthargique dans lequel ils n’éprouvent aucune émotion. De plus, lors de ces moments, les bipolaires ont souvent envie de ne rien faire (ne pas blogguer, par exemple) et ils sont souvent marabouts, voire suicidaires (je ne ferai pas de jokes de suicide douteuses, c’est vraiment trop méchant… quoi que……………..NELLY ARCAN).

Pour contrer ces troubles, les bipolaires doivent prendre du lithium (ou écouter la chanson de Nirvana en boucle, jusqu’à ce qu’elle rentre dans le sang) ou bien avoir des relations sexuelles sans retenu (comme notre chère Varda Étienne). Ce sont les deux seules solutions. Lithium ou sexe. Croyez-moi.

Comme depuis un an nous sommes trois à s’entretuer pour nos flacons de lithium, j’ai opté pour la deuxième solution. Et comme depuis un an le boucher et mister love on fait de même, on va au fuzzy de Laval tous les jeudis/vendredis/samedis/dimanches pour se pogner des filles. On essaie de trouver celles qui ont plus de 15 ans, mais c’est difficile au fuzzy.

Vous voulez nous voir? C’est facile! On est les trois dudes avec la civic montée, la casquette par en arrière, la petite barbe bien taillée, le look gangster. Les trois qui passent leur temps au gym, pour aller au fuzzy et ensuite au mcdo. Les trois qui font woot woot dans le club.

Quoi?

Ils sont tous comme ça à Laval vous dites?

Eh bien… cherchez nous, on fait ça depuis un an.

Un an déjà…

Et on espère bien continuer.

Continuer à être Bipolaires.

Publicités

Claude L’Ego

Posted in noir, quotidien, Uncategorized with tags , , , , , , , on 9 février 2009 by Le Boucher du West Island

claude_legault

Vendredi passé, à la gare Lucien-L’Allier, alors que j’attendais mon train de 12h30 a 3h30 (ça aurait été moins long faire le trajet à pied), je fus une rencontre inattendue.  En effet, assis à moins de 10 pieds de moi se trouvait l’acteur/scénariste/improvisateur/joueur de hockey amateur/musicien à ses temps/réputé beau bonhomme Claude Legault!

Portant une « calotte » du CH, il semblait en train de réviser un scénario.  Après plusieurs moments de dévisagement de ma part afin de m’assurer de son identité, je prit mon courage (et mon sac d’école) à deux mains et je m’approchai du demi-dieu québécois.  Voici notre échange dans son entière authenticité:

———————

LBDWI: Salut!

Claude: Salut.

LBDWI: Tu ne me replace pas?

Claude, incrédule: Non…Je devrais?

LBDWI: Le Boucher! Le Boucher du West Island! C’est moi qui écrit pour Bipolaires!

(Claude me fixe.)

LBDWI: Le blog! Tsé, c’est comme rose et noir!

(Claude me fixe toujours.)

LBDWI: Ben, là, Claude! Come on! Va pas me dire que tu ne consulte pas Bipolaires.wordpress.com, blog irrévérencieux et sarcastique présentant un regard acerbe sur l’actualité où le quotidien à travers les deux extrêmes du spectre des émotions??!!

(Claude me fixe et recule lentement sur sa chaise.)

Claude: Je n’ai jamais lu ça de ma vie.

LBDWI: Impossible! C’est un incontournable de la blogosphère! Peut-être que tes collègues le lisent?  Guy Jodoin?  Guylaine Tremblay?…Julie Perreault?…..François Massicotte?……Des vieux perchistes de l’époque de Dieu Reçoit?……..Personne?

(Claude me fixe et se lève doucement.  Je le fixe en m’approchant de lui.  Soudain, il se retourne et me lance violemment un prix Gémaux au visage.  Titubant, je m’approche en gémissant son nom.  Il me lance son cachet pour Les 3 P’tits Cochons.  Je m’arrête, le crâne en sang alors qu’il en profite pour s’enfuir.)

LBDWI: C’EST PAS FINI TOI ET MOI, LEGAULT!  C »EST PAS FINI!!!!

———————

Alors, comme vous le constatez, M. Legault est devenu complètement  déconnecté de la réalité, préférant sûrement passer ses soirées dans les orgies de l’UDA à faire des lignes de Crystal Meth sur les seins d’Élise Guilbault, que de s’intéresser aux projets de ses fans.

Honte à toi, Claude « L’Ego »,

ton ancien plus grand fan,

Le Boucher du West Island