Archive pour fuzzy

Une danse qui fesse (Jeu de mots nominé aux Oliviers)

Posted in musique, rose, sexe, vidéo with tags , , , , , , , on 9 juin 2010 by misterlove

Après vous avoir fait cadeau des hits du dodu Mini Daddy et du suave Spankers, les Bipolaires vous présentent aujourd’hui une nouvelle danse brésilienne révolutionnaire qui sera sans doute LE phénomène culturel de l’été 2010 au Québec.  La « Surra de bunda », qui en français se traduit par « Frottage de cul excessif », vous permettra de montrer à la populace douche du Fuzzy que vous êtes des danseurs hors-pair ainsi que de féroces exhibitionnistes.

Voici, en quelques étapes faciles, comment exécuter cet intrigant et élégant ballet des corps:

  1. Madame, portez des sous-vêtements blancs et une ceinture (pour le support).
  2. Monsieur, installez-vous confortablement sur le sol.
  3. Madame, reniez 50 ans de féminisme en imitant les mouvements d’une danseuse nue.
  4. Monsieur, ayez une réaction qui mélange indifférence, surprise et malaise.
  5. Madame, au rythme du refrain, attaquez sauvagement le visage de votre partenaire avec de violents « coups de cul ».
  6. Monsieur, riez et masquez votre érection si possible.
  7. Madame, félicitations: vos parents sont dans la salle et sont tellement fiers de leur petite fille!

Alors voilà, rien de plus simple!

Sur ce, je vous quitte.  Je vais aller au Skratch le plus près pour convaincre une jeune femme de m’agresser avec son postérieur.

(Message au Boucher et à l’Arrache-Coeur: préparez l’argent de ma caution.  Merci.)

(Via Ray William Johnson sur YouTube)

Publicités

Fourrons sur la plage

Posted in alcool, les internets, musique, noir, sexe, vidéo with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 15 mars 2010 by misterlove

Si vous croyez que la bombe de Mini Daddy était de qualité, attendez de voir et d’entendre ce nouveau chef-d’oeuvre musicosexuel préparé par le très talentueux groupe Spankers.  Et j’ai nommé Sex on the Beach

Vous êtes encore vivant?

Parfait.

Voici quelques remarques/commentaires sur cette chanson qui deviendra sans aucun doute le thème officiel de tous les douches de la planète:

  1. Sex on the Beach?  S’il vous plaît, même les Venga Boys arrivaient à être plus originaux.
  2. Le chanteur Le personnage masculin dont émane des sons est un perturbant mélange de Mario Pelchat et Sylvain Cossette dont on aurait ensuite bien buffé le visage.  On retrouve même le pinch officiel du douche-chanteur.
  3. La chanson va droit au but en exploitant les intérêts principaux de la confrérie douche: le sexe, le disco, les partys, les cocktails, les ITS.
  4. Rythme de cuivre quelconque pour soutenir des paroles complètement vides: check!  (À noter:  c’est clairement le même beat que dans l’insupportable Calabria de Enur, aussi produit par Ultra Records.)
  5. Chemise en tissu de félin.  Pantalon en cuir noir.  Non mais criss, on est tu en 1999?  Même Ricky Martin a honte.
  6. Parlant de vêtements, les danseuses érotiques du clip devraient carrément être à poil.  Elles auraient déjà l’air plus respectable.
  7. Côté chorégraphie, le mouvement inventif accompagnant les « Tequila BOOM BOOM » passera sans doute à l’histoire.  On le pratiquera sans arrêt sur les planchers de danse du Loft, du Skratch et du Fuzzy.
  8. Toujours concernant les mouvements de danse, on remarque un flagrant plagiat des Bloodhound Gang alors que le chanteur baise le vide en simulant un simili doggy style.  Désolant.
  9. La finale parfaite:  un rire de douchebag.  Rideau.

Après avoir vu ce clip, j’ai maintenant besoin d’une lobotomie.

(Via MathLeB)

Festivités pour notre premier anniversaire! (Un mot de L’Arrache Coeur)

Posted in Actualités, fête, publicité, quotidien, rose, sexe with tags , , , , , , on 14 décembre 2009 by arrachecoeur

Vous savez, la bipolarité est un trouble assez spécial. Certaines personnes se croient bipolaires, car elles subissent certaines sautes d’humeur à des moments aléatoires. Mesdames, c’est normal, ce sont les conséquences des SPM. Vous n’êtes pas bipolaires.

Non. Le trouble bipolaire est plus important que ça.

Une personne atteinte de bipolarité souffre de highs et de downs.

Les highs sont assez troublants. Les bipolaires savent qu’ils sont sur un high lorsqu’ils font des achats bizarres (le slap-chop ou un snuggie, par exemple), lorsqu’ils participent à des évènements de grande envergure (prendre d’assault un édifice parlementaire pour y mettre une affiche, par exemple) ou lorsqu’ils se croient très drôle et qu’en fait, ils font de l’humour de matantes (François Massicotte, par exemple).

Néanmoins, les downs sont d’autant plus troublants. Lors de ces périodes, les bipolaires se trouvent en état léthargique dans lequel ils n’éprouvent aucune émotion. De plus, lors de ces moments, les bipolaires ont souvent envie de ne rien faire (ne pas blogguer, par exemple) et ils sont souvent marabouts, voire suicidaires (je ne ferai pas de jokes de suicide douteuses, c’est vraiment trop méchant… quoi que……………..NELLY ARCAN).

Pour contrer ces troubles, les bipolaires doivent prendre du lithium (ou écouter la chanson de Nirvana en boucle, jusqu’à ce qu’elle rentre dans le sang) ou bien avoir des relations sexuelles sans retenu (comme notre chère Varda Étienne). Ce sont les deux seules solutions. Lithium ou sexe. Croyez-moi.

Comme depuis un an nous sommes trois à s’entretuer pour nos flacons de lithium, j’ai opté pour la deuxième solution. Et comme depuis un an le boucher et mister love on fait de même, on va au fuzzy de Laval tous les jeudis/vendredis/samedis/dimanches pour se pogner des filles. On essaie de trouver celles qui ont plus de 15 ans, mais c’est difficile au fuzzy.

Vous voulez nous voir? C’est facile! On est les trois dudes avec la civic montée, la casquette par en arrière, la petite barbe bien taillée, le look gangster. Les trois qui passent leur temps au gym, pour aller au fuzzy et ensuite au mcdo. Les trois qui font woot woot dans le club.

Quoi?

Ils sont tous comme ça à Laval vous dites?

Eh bien… cherchez nous, on fait ça depuis un an.

Un an déjà…

Et on espère bien continuer.

Continuer à être Bipolaires.