Archive pour Gala Artis

Le Gala Artis, câl…ibine.

Posted in Actualités, Montréal, noir, quotidien, rose, télé with tags , , , , , , , , , on 25 avril 2010 by Le Boucher du West Island

Après notre tentative échouée de livebloguer le gala des Oscars en mars passé, je me suis dit « Tiens, Boucher, pourquoi ne pas retenter le coup avec le populaire Gala Artis animé par Les Grandes Gueules? » Voici le résultat.

———————

20h00: Le gala commence avec une intro qui montre Les Grandes Gueules en route pour le gala…mais ils ne savent pas c’est où…alors ils demandent à des célebrités c’est par où…et ils s’y rendent.

Bon.

J’imagine que pour quelqu’un qui a une mémoire à long terme de 20 minutes, cette intro est excellente, mais pour moi, qui a vu le même concept minimum 65 fois dans différents galas, je commence à trouver ça prévisible.

20h10: L’intro ayant donné un peu de travail à nos has-beens est enfin terminée et c’est maintenant le moment…d’un numéro musical… »Comme un million de gens » de Claude Dubois…avec Luce Dufault…et Garou…et Marie-Mai…et Laurence Jalbert.

Bon.

Est-ce que c’est nécessaire d’avoir un numéro chanté à chaque dix minutes au Québec? Et puis Claude Dubois? Luce Dufault?! Laurence Jalbert?!!? Je sais qu’ils font partie du panthéon des chanteurs québécois populaires, mais n’est-ce pas possible de varier un peu? Donner la chance à de plus jeunes artistes? (Et non, Marie-Mai ne compte pas puisque c’est un produit Québécor).

20h15: Les premiers nominés sont annoncés tellement en vitesse que les caméramen cherchent Danielle Proulx dans la foule (sans succès) et ne sont pas capable de cadrer correctementMarie-Chantal Perron, cachée derrière les cheveux de David LaHaye.

Est-ce qu’il y a eu une répèt’ générale, coudonc?

20h30: Un original gag sur la durée des remerciements: cette fois, ils envoient un grand monsieur faire peur aux gagnants qui prennent trop de temps.

…Ou « Comment mettre mal à l’aise les gagnants qui dépassent leur grosse minute encore plus qu’en partant la musique, prétextant que c’est de l’humour! ».

Environ 22h30: Charles Lafortune va gagner « Personnalité masculine de l’année ».

On n’est pas rendus là encore, mais je suis convaincu que ça va arriver.  Ironique, considérant que Charles Lafortune est l’artiste masculin québécois avec la personnalité la plus fade, irritante, arrogante et tête enflée.

Bon.

Je pense que je suis pas fait pour le liveblog de galas.

%d blogueurs aiment cette page :