Archive pour Gary Bettman

un moment donné, ovechrendre compte..?

Posted in Actualités, fin du monde, hockey, Montréal, mort, noir, sports, USA with tags , , , , , , , , , , , , , on 15 mars 2010 by arrachecoeur

Alexander Ovechkin avant de commettre un meurtre au second degré.

Alexandre le Grand, comme plusieurs bouffons s’amusent à appeler le capitaine de l’équipe de Saint José Théodore, est suspendu pour quatre pour avoir imité Maxim Lapierre.

Comme mime on a déjà vu mieux, mais bon, là n’est pas le sujet.

Lapierre, on se rappellera, a été suspendu pour quatre matchs, alors qu’il a poussé un Sharks contre la bande. Nichol, la victime de Lapierre, n’a heureusement pas raté de match étant donné qu’il n’a pas été blessé.

Ovechkin, lui, pour exactement le même geste (pour la deuxième fois de la saison, soit dit en passant) est suspendu pour deux matchs alors que sa victime, Brian Campbell, un des très bons joueurs des Blackhawks de Chicago (équipe aspirante à la coupe Stanley), est définitivement blessé pour le reste de la saison.

Récapitulons.

Lapierre + pas de blessé = quatre matchs.

Ovechkin + blessé pour la saison + récidiviste = deux matchs.

Ah oui, bien sûr, c’est normal.

La LNH est broche à foin, on va finir par s’habituer.

Ou on peut juste attendre qu’Alexandre le Tueur blesse un joueur à vie pour lui dire : okaaaaay finalement.. quatre matchs le Grand. Et tu peux revenir au quart de ta peine.

Ou on peut juste attendre qu’Alexandre le Meurtrier en série assassine la ligue au complet.

Bettman ne réagira pas, anyways.

ça prend pas la tête à Patrick E. Roy

Posted in Actualités, hockey, les internets, mort, rose, sports, vidéo with tags , , , , , , , , on 8 mars 2010 by arrachecoeur

J’aimerais vraiment être joueur de hockey dans la ligue nationale comme notre maitre à penser Gino Odjick. Pas dans la vieille ligue, quand Maurice Richard pouvait botter le cul à ses frères Brad ou Mike très facilement. Dans la ligue nationale d’aujourd’hui! C’est mieux. Parce que jouer au hockey de nos jours est plus que pousser un morceau de pneu dans un filet. Beaucoup plus.

Jouer au hockey aujourd’hui est l’équivalent de jouer à Duke Nukem. En plus d’atteindre un objectif quelconque (Duke Nukem : allez aux danseuses – NHL : faire des buts), il faut survivre. Survivre aux aliens qui débarquent de partout et qui vous tirent dessus. Survivre face aux coups venus de nulle part provenant de Matt Cook, Mike Richards ou Andrew Ladd. Ce qui est vraiment amusant en plus, c’est que dans les deux cas, il n’y a pas de règles. Rien ne peut empêcher Duke Nukem de détruire des têtes et encore moins un joueur de la ligue nationale. Surtout pas Gary Bettman.

C’est pour ça que j’aime la ligue nationale de hockey! On peut tuer sans problèmes! N’est-ce pas le paradis?

%d blogueurs aiment cette page :