Archive pour happening

Confessions of a Video Clerk – Lite Edition

Posted in confessions of a video clerk, films, noir with tags , , , , , , on 5 avril 2009 by misterlove

will smith

Liste des questions qu’il ne faut pas poser à un commis (moi entre autres) en fin de semaine et dans les jours à suivre:

1. Avez-vous tsé le film avec Jennifer Aniston, Marley and Me?

Non, et pour votre information on dit un Labrador Retriever.

2. Avez-vous Seven Pounds?

Non, Will Smith lui-même vient de me le demander et j’ai répondu: « AHHH HELL NO! »  (Pour ceux qui ne comprennent pas la blague, monsieur Smith gueule toujours cette citation dans ses films).

3. Avez-vous Le Pouilleux Millionaire?

Non, et si vous utilisez le titre en français une autre fois je vous fracture le crâne avec mes dents.

4. Est-ce que c’est bon The Happening?

Meilleur film que j’ai vu de ma sainte vie. (Ok, c’est la dernière fois que je fais une blague sur ce film, promis.)

5. Combien de temps est-ce qu’on peut garder un film « 7 jours »?

Attendez là… 1… 2… 3… 4… 5… 6… 7.  Citez moi pas là-dessus, mais je dirais 7 jours.

Confessions of a Video Clerk #6

Posted in confessions of a video clerk, noir with tags , , , , , , , , on 23 mars 2009 by misterlove

sweeney todd

Puisque j’ai survécu au lancement de Twilight en DVD, en fait je ne travaillais pas cette journée-là, je peux maintenant partager avec vous quelques constats sur la location de films.  Après plus de 6 mois à observer la clientèle, je crois avoir compris les différentes techniques qui mènent au choix d’un DVD.  Les voici.

1. Ordre alphabétique

Certains clients, à l’esprit cartésien ou simplement trop paresseux pour faire le tour du magasin, sélectionnent les films qu’ils empruntent une lettre à la fois.  En effet, ils choisissent une section de l’alphabet et optent pour deux ou trois films voisins.  Ainsi, avec cette approche logique et mathématique, ils croient un jour avoir vu TOUS les DVDs que nous offrons.  Deux problèmes.  Premièrement, nous recevons cinq ou six nouveautés par semaine, donc, selon mes calculs, un client qui utilise cette technique pourrait passer sa vie à visionner des oeuvres qui commencent par A.  Conséquemment, cela veut dire qu’il ne ressentirait jamais l’incommensurable joie de voir Disaster Movie.  Deuxièmement, rendu à la lettre H, le méthodique consommateur devra louer The Happening et possiblement mourir d’un anévrisme.  Qui a dit que le cinéma était un art inoffensif?

2. « Un ami m’a dit que c’était bon… »

D’autres personnes, incapables de se faire une opinion par elles-mêmes, ne jurent que par les suggestions de leurs amis.  Erreur.  Anecdote:

Madame entre dans le magasin, l’air fâché et gesticulant férocement.  Elle essuie l’écume sur ses lèvres et lance:

Ça monsieur, c’est le pire film que j’ai vu de toute ma vie.  Mon ami m’a dit que c’était bon, mais c’est vraiment ridicule.  C’est super violent, pis en plus, le monde chante!  Franchement…

Vous aurez compris que la cliente en question avait choisi Sweeney Todd:  The Demon Barber of Fleet Street.  Eh bien, vous savez quoi?  Du Tim Burton, étonnamment, ce n’est pas pour tout le monde.  Un peu comme le sexe anal.  Ah, et, for the record, les films dans lesquels les personnages chantent s’appellent des comédies musicales.  Je prends une chance, juste au cas où madame lirait Bipolaires.

3.  Demander au commis

De loin la stratégie la plus exploitée par la clientèle avare de films de qualité, la requête auprès du sympathique caissier est une arme à double tranchant.  Si l’employé en question s’est levé du bon pied, qu’il passe une bonne journée, qu’il fait beau dehors, qu’il vient d’avoir une promotion, qu’il vient de découvrir le secret de la vie éternelle et qu’il n’est pas trop occupé à passer le balais, celui-ci vous répondra avec une franchise désarmante et suggérera un chef-d’oeuvre ou deux.  Mais, si le même commis modèle se fait interroger pendant 20 minutes sur tous les films en magasin alors qu’il doit fermer dans 30 secondes, le résultat risque de varier.  En effet, lorsque le client empêche l’angélique commis de partir chez lui après une soirée de labeur, celui-ci devient aigre et propose les pires merdes qu’il peut trouver sur les murs:

Ok, prenez Chuck Norris’ Yoga Lessons, le film français Je crois que de battre mon coeur s’est arrêté, mais je vais bien, ne t’en fais pas.  Nous sommes ensemble, c’est tout pis Rachid Badouri en spectacle.  Ok, bye, on ferme.

En bonus, cette facette du service à la clientèle est illustrée à la perfection dans cet extrait du film Clerks:

Attends 1 seconde

Posted in fin du monde, mort, noir, télé with tags , , , , , , on 30 décembre 2008 by misterlove

Attention attention,

alors que mercredi soir vers 11 heures 59 minutes et 59 secondes l’Amérique du Nord s’apprêtera à célébrer l’arrivée de 2009, le monde tel que nous le connaissons pourrait exploser; rien de moins. Pourquoi? À cause d’une véritable guerre de tranchées opposant deux écoles de pensée temporelle, le Greenwich Mean Time (que je surnomme affectueusement les « sandwichs verts ») et le Temps atomique international (sans doute des terroristes). Effectivement, ces ennemis jurés – un conflit qui remonte à l’Empire romain – ne réussissent pas à s’entendre sur le « vrai temps ».  De fait, les irrégularités rotatives de madame la Terre causent une seconde de surplus qui pourrait, sur une période de 1 000 ans, complètement décaler notre calendrier. Donc, le coeur du débat est de savoir quoi faire de cette sacrée seconde.

Je peux déjà vous entendre dire en lisant ce billet: « Mais on s’en tamponne, c’est juste une seconde. Maudit blogueur de marde qui parle de n’importe quoi. » Eh bien, sachez, ô lecteurs, que cette simple pécadille autour d’un soixantième de minute pourrait fissurer le continuum espace-temps. Voici, d’ailleurs, une liste des conséquences catastrophiques potentielles de ce cataclysme temporel:

1. Pierre Bruneau perdra son rhume vieux de 30 ans (et du même coup sa voix sensuelle)
2. Le HD-DVD reviendra comme format haute-définition et crachera au visage du Blu-Ray
3. Il me manquera une seconde sur mon enregistrement des Bronzés 3
4. TQS deviendra une chaîne de télévision respectable
5. The Happening gagnera l’Oscar du Meilleur Film

Espérons survivre à cet apocalypse.  Si je suis toujours de ce monde, on se revoit en 2009.  Adios.

Confessions of a Video Clerk #1

Posted in confessions of a video clerk, films, noir, travail with tags , , , , on 21 décembre 2008 by misterlove

clerks1

Le travail de commis dans un club vidéo me permet d’être confronté à de drôles d’individus qui me posent des questions pour le moins idiotes.  Évidemment, je ne m’attends pas à ce que tout le monde détienne les mêmes connaissances, mais je suis d’avis que certains faits font partie du common knowledge.  Voici donc mon top 10 des questions les plus stupides que j’ai eu le malheur d’entendre jusqu’à maintenant, suivies de mes commentaires:

10. C’est quoi ça un Blu-Ray?

Ok, je dois avouer que je suis plus tolérant avec celle-là, puisque ça vient à peine de sortir.  Mais quand même, est-ce que c’est possible d’en n’avoir JAMAIS entendu parler?

9. Y’a-tu des frais de retard si j’les ramène pas à l’heure?

Plusieurs personnes ne comprennent pas qu’en gardant le film à la maison on ne peut pas le louer à quelqu’un d’autre. C’est pourquoi le principe du « retard » a été inventé. Désolé, on est des « money whores », alors payez!

8. Avez-vous des cassettes de Nintendo 64?

Bon, faisons le calcul ensemble: Nintendo 64, GameCube et Wii… Non on ne garde pas des jeux pour 3 générations de consoles.  C’est pas la Bibliothèque Nationale ici.

7. Avez-vous le nouveau Batman?

Non, on trouvait qu’on faisait assez d’argent comme ça.  On le laisse à Vidéotron.  De toute manière, tout le monde s’en torche de ce film à petit budget.

6. Y’est où le nouveau Batman?

Oh, on me dit à l’oreille qu’on en a finalement.  LES 44 COPIES PRENNENT UNE SECTION COMPLÈTE!! Changez vos lunettes.

5. C’est-tu bon The Happening?

Non.

4. Le film y’est-tu dans la boîte?

Oui, c’est pour ça que je prends la peine d’ouvrir la boîte d’en votre face!

3. Avez-vous des VHS?

Malheureusement, vous les avez ratées par 24 heures.  Hier, les murs étaient pleins de vidéocassettes, mais aujourd’hui on s’est décidé à se convertir au DVD.

2. Faut-tu être abonné ici pour louer des films?

Absolument pas.  Je vais prendre votre nom et adresse sur un petit papier et vous faire jurer sur une Bible.  On vous fait confiance à ce point.

1. Travailles-tu ici?

Non, je ne vois pas de quoi vous parlez.  J’aime bien passer mes fins de semaine à faire du « facing » parce que certaines personnes semblent incapables de prendre un boîtier DVD sans déplacer le 7 autres à côté.

%d blogueurs aiment cette page :