Archive pour j.j. abrams

(Crissement) Perdu

Posted in Actualités, geek, noir, télé with tags , , , , , , , , , , , , on 3 février 2010 by misterlove

À sa première saison, en 2004, Lost était un peu comme Gilligan’s Island, mais en plus violent et mystérieux.  En d’autres mots, la série de J.J. Abrams était alors facile à suivre.  Mais…

Après les deux premiers épisodes de la sixième et ultime saison de Perdus, la situation a grandement changé.  Effectivement, ce soir, je pense pouvoir affirmer officiellement que mon cerveau a fendu à quelques endroits.  Sérieusement, je pense avoir des saignements internes.  Moi qui croyais que l’aspect « voyage temporel » était complexe, je me suis fourré le doigt dans l’oeil jusque dans la gorge.  Pour illustrer mon propos, voici une liste de choses qui sont moins compliquées et énigmatiques que Lost Saison 6:

  • La physique quantique
  • Le conflit Israël/Palestine
  • Les voies du St-Esprit
  • Le secret de la Caramilk
  • Les cheveux de David La Haye dans Mirador

La semaine prochaine, j’ai booké Hubert Reeves et Stephen Hawking pour qu’ils commentent l’épisode en direct.  Ça devrait aider.

Publicités

Lost avant Obama – MàJ

Posted in Actualités, geek, noir, obama, télé, USA with tags , , , , , , , , , on 7 janvier 2010 by misterlove

Me joignant à la horde de geeks fanatiques de la télé-série Lost, je demande aussi au président Barack Hussein Obama de ne pas livrer son discours sur l’État de l’Union le 2 février prochain.

Pourquoi?

Parce que c’est à cette date fatidique que débute l’ultime saison de la série écrite par J.J. Abrams mettant en scène des personnages qui, entre deux dégustations de mangue et de sanglier, voyagent dans le temps et nous font saigner du nez.  Obama prenant le contrôle des ondes tel un pirate (pas somalien), l’épisode intitulé LAX devrait être reporté à une date ultérieure.  Inacceptable!  Vous savez, dans la vie, il faut établir des priorités et, ici, le choix est clair.  Il est évident que le discours d’un président aux prises avec deux guerres impopulaires, un restant de crise économique, une pseudo pandémie de grippe et quelques attentats ratés n’obtient pas l’avantage devant ce qui sera probablement la meilleure première de l’histoire télévisuelle  (rien de moins).  Ici, il ne fait aucun doute que la Maison Blanche doit plier devant Jack, Sawyer et Kate.  Si jamais l’équipe Obama devait refuser de laisser l’antenne aux losties, il ne resterait alors qu’une seule solution pour faire payer l’homme le plus puissant du monde: élire Sarah Palin en 2012 en faisant voter massivement les millions de fans de science-fiction (les fans canadiens offriront le support moral et le café).  De la pure folie?  Pas vraiment.  De toute manière, l’Amérique n’aurait plus rien à perdre: elle saurait enfin comment se termine Lost.

Mise à jour

Les fans de Lost ont gagné.