Archive pour Johnny Depp

Why’d you have to go and make things so overrated?

Posted in films, geek, musique, noir, nourriture, prénom, quotidien, Uncategorized with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 10 novembre 2009 by Le Boucher du West Island

Dans la vie de tous les jours, il y a beaucoup de trucs qui me font m’exclamer intérieurement (pas à voix haute: je ne suis pas encore complètement dément) « Wow, c’est vraiment overrated! ».  Donc, en plus de lancer un appel à tous nos lecteurs pour savoir comment traduire « overrated » (« coté trop haut »?), je vous présente mon Top 5 des choses les plus overrated.

1- Robert Pattinson

Robert Pattinson

Premièrement, j’ai toujours pensé que c’était « Pattison » et non pas « Pattinson ».  Pourquoi ce N de trop vient s’immiscer dans le milieu du nom de ce soi-disant « sex symbol »?!  De plus, en tant que mâle-alpha hétérosexuel, je peux tout de même avouer trouver certains acteurs sexy, lors de soirées arrosées où moi et mes confrères divaguons sur le sujet.

Par exemple, si j’étais une femme (ou Alex Perron), je me taperais volontiers Christian Bale, Nathan Fillion ou Johnny Depp.  Par contre, je frapperais Robert Pattinson avec ma sacoche en hurlant « Au viol! ».  Sa tête démesurée, son regard vitreux, ses cheveux qui semblent avoir mutés en matière vivante à cause du gras et son apparence générale du Roi des Douchebags me répugnent.  Mesdames (et mesdemoiselles), montez vos standards vers quelqu’un qui se lave.

2- Les pommes

AppleBasket

« Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours. » Faux. Avec une pomme par jour, tu t’enlèves des petits bouts de pelure des dents jusqu’à ta mort.  Et tu vas finir par être constipé en tabarnak.

3- Les vinyles (ou « des records » si vous avez plus de 60 ans)

broken-record

Sauf si tu t’appelles Paul Oakenfold (trouvez c’est qui maintenant), les albums vinyles n’ont pas leur place chez toi.  En effet, à part pour le facteur « méga-nostalgie », à quoi ça sert d’avoir ces assiettes de rubber qui jouent seulement dans la machine la plus désuète de tous les temps après la baratte à beurre?  Et qui sonnent comme si l’artiste jouait enfermé dans un coffre de char, à côté d’un micro-ondes qui cuit du pop corn?  Et qui sautent aussitôt que tu tousses trop fort?  En plus, la plupart de ceux qui trippent « vinyles »  sont des tits-culs qui sont nés à l’époque des cassettes minimum et qui se pensent cool alors…

4- Star Wars IV, V, VI

165732__starwars_l

Je capote sur la science fiction, mais je n’ai jamais été capable d’embarquer dans Star Wars.  Je suis désolé, mais je me fous de qu’est-ce qui peut arriver à une bande de créatures en latex aux noms étranges (Yoda, Jabba, Chewbacca, Etcetera) ou une bande d’humains aux noms étranges (Leia Organa, Grand Moff Tarkin).  Et la je ne parle même pas des prequels, de la série animée, du film animé, des jeux vidéos, des Legos ou des comics books.

*NOTE: ce paragraphe peut s’appliquer autant à la série Lord of the Rings.  « Il faut jeter l’anneau dans le feu du volcan sinon la Contrée sera éliminée! »…Ok, bonne chance. M’en calisse.  Faites ce que vous voulez, les nains.

5- Twitter

Twitter-052209L_3

Parlant de « m’en calisse, faites ce que vous voulez », voici Twitter! Si vous avez toujours eu envie de tenir le monde au courant des moindres détails insipides de votre vie, voici votre chance! Et si vous vous êtes toujours demandé « tiens, je me demande ce que fait Ashton Kutcher à ce moment précis? », c’est maintenant possible!

leBouCher45_91: mangé un jeello au citron tantot OUACH!1 c tlmt la saveur que jaime le moins de jello! LOL

De la grande littérature.


Publicités

Jour 11: « Sleepy Hollow »

Posted in fête, films, Le Horreur-o-thon du Boucher with tags , , , , , , , , , on 11 octobre 2009 by Le Boucher du West Island

sh_009DeppGoggles

Comme j’adore le mois d’Octobre, l’Halloween et les films d’horreur, j’ai décidé de faire le premier Horreur-o-thon des Bipolaires! En effet, j’écouterai un film de peur par jour jusqu’au 31, alors revenez lire mes critiques quotidiennes…si vous en avez le courage! MOUAHAHAHAAA!

—-

Ca, c’est un film d’Halloween!  En effet, je l’ai choisi plus ou moins au hasard dans ma collection, en découvrant plus tard que le film était sorti à l’Action de Grâces en 1999 ( il y a 10 ans presque jour pour jour!)  Dans ce film de Tim Burton, Johnny Depp incarne Ichabod Crane, un constable pragmatique de New York, engagé pour enquêter sur une série de décapitations dans le village paysan de Sleepy Hollow.  Malgré que les villageois maintiennent que les meurtres soient causés par le légendaire Cavalier Sans Tête, Ichabod tente de raisonner le tout de manière rationnelle.  Par contre, ses croyances seront mis à l’épreuve plus les têtes coupées s’accumuleront.

Je serai bref: c’est un des meilleurs films de Tim Burton.  La cinématographie gothique presque monochromatique est impeccable et l’atmosphère d’automne est capturée à merveille.  Une panoplie d’acteurs vétérans peuple le film, rehaussant les performances justes de Depp et Christina Ricci.  Depp réussit à jouer Ichabod en peureux/courageux sans le faire tomber dans la caricature.  En effet, bien qu’il s’évanouisse à 6 reprises, Ichabod est à la base un agent du bien qui voit sa foi chamboulée: doit-il croire les mythes de sorcellerie ou se vouer du côté de la raison?  Son passé tourmenté alimente cette décision tout au long du film.

Rajoutez un méchant imposant et des décapitations-à-go-go et vous avez un Burton idéal pour l’Halloween.

Note finale: 8.5/10

—-

Meilleure citation:

Young Masbath: Is he dead?
Ichabod Crane:That’s the problem. He was dead to begin with.

Meilleure mort: La mort la plus affectante est celle de la famille Killian dans leur chaumière (un ‘tit enfant est décapité!), mais la plus gore est celle de Brom, coupé en deux comme du pain frais.

Y’as-tu des tits?!: Non, mais comme c’était la mode en 1800, toutes les femmes ont les seins jackés jusqu’en dessous du menton.

Saviez-vous que…?: Liam Neeson, Brad Pitt et Daniel Day-Lewis étaient considérés pour le rôle d’Ichabod Crane.  Mais, comme c’était un film de Tim Burton, Johnny Depp a eu le rôle facilement!

Jour 1: « A Nightmare on Elm Street »

Posted in films, geek, Le Horreur-o-thon du Boucher, mort with tags , , , , , , , , on 1 octobre 2009 by Le Boucher du West Island

nightmare_on_elm_street2

Comme j’adore le mois d’Octobre, l’Halloween et les films d’horreur, j’ai décidé de faire le premier Horreur-o-thon des Bipolaires! En effet, j’écouterai un film de peur par jour jusqu’au 31, alors revenez lire mes critiques quotidiennes…si vous en avez le courage! MOUAHAHAHAAA!

—-

Le premier film que j’ai vu est le classique de Wes Craven A Nightmare on Elm Street sorti en 1984.  Résumé TV Hebdo: Les enfants de la rue Elm se font poursuivre dans leurs rêves par Freddy Krueger, un tueur d’enfants brûlé vif par leurs parents.

Bien que les nombreuses suites aient transformé le maniaque Freddy Krueger (ici appelé simplement Fred) en bouffon icône des années 80, le premier volet le présente plutôt comme une entité mystérieuse et brutale.  En effet, le démoniaque Freddy reste dans l’ombre, ce qui augmente grandement son impact lorsqu’il apparaît enfin, souvent dans des visions cauchemardesques (les immenses bras dans la ruelle…brrr).  Cette manière de présenter Freddy comme une présence maléfique plutôt qu’un « que-clown » permet de s’attacher davantage aux jeunes personnages comme Nancy (Heather Langenkamp) et Glenn (Johnny Depp dans son premier rôle!).  Les deux offrent des performances crédibles et justes malgré leur peu d’expérience, créant une attache émotive que la plupart des autres films ont négligés.

Oui, le film vieillit plus ou moins bien (ça sent le 80’s cheese) et le dernier acte où Nancy installe ses pièges dans la maison ressemble beaucoup trop à Home Alone, mais ces détais ne se comparent pas à la réussite du concept original du film, qui mélange cauchemars et réalité dans des images fortes et angoissantes, pavant la voie à une franchise colorée et infatiguable (8 films, une série télé et un remake à venir!).

—-

Meilleure citation: « This…is God. » (Freddy qualifie son charmant gant de coutaux.)

Meilleure mort: Glenn se fait liquéfier devant nous. Qui aurait cru que Johnny Depp contenait environ 30 litres d’hémoglobine?

Y’as-tu des tits?!: Quelques plans rapides de ceux à Nancy dans un bain et une vue de dos quand elle se change.  Agace!

Saviez vous que…: Le chandail de Freddy est rayé rouge et vert car il s’agit des deux couleurs les plus difficiles pour l’oeil à assimiler ensemble (non pas parce qu’il l’avait reçu en cadeau à Noël.)

Note finale: 8.5/10