Archive pour musique techno

Call me, call me any, any time.

Posted in argent, rose, télé with tags , , , , , , , , on 9 juin 2009 by Le Boucher du West Island

Si vous avez syntonisé TQS (Télévision Quasiment Sensationnelle) entre 23h et peu importe l’heure à laquelle l’émission se termine, vous avez découvert le nouveau jeu questionnaire/divertissement populaire des masses québécoises et j’ai nommé Call-TV!

Le concept est très simple: TQS a besoin d’argent et met en ondes une émission de paris afin de renflouer sa caisse une délicieuse jeune femme propose des devinettes et donne des montants aux gagnants, le tout dans un somptueux amalgame de décor grandiose et de musique techno déchaînée.

Au fur et à mesure que l’émission avance, des gens appellent et proposent leur réponse, sans comprendre qu’il est pratiquement impossible de tomber sur la bonne, puisque la station ne veut pas redonner ses gains veut rendre le téléspectateur le plus intelligent possible.  Pour une raison qui m’échappe, l’émission est produite à Vienne en Autriche, sûrement pour empêcher les millions de fans québécois d’assaillir les studios de production.  Bref, c’est un succès sur toute la ligne et remettra TQS sur la map télévisuelle.

Mais la meilleure chose de Call TV est sans contredit la succulente animatrice Évelyne Audet.  Qui ne s’attache pas à elle en la voyant se démener afin de rendre l’émission (encore plus) intéressante?  Qui n’a pas envie de s’acheter un billet aller-simple pour l’Autriche?  Qui ne dépense pas 340$ en appels à l’émission en espérant entendre sa douce voix mielleuse lui demander de quel endroit il appelle? (juste moi?) Alors, en son honneur, voici un haiku dans lequel j’exprime les sentiments communs d’une nation envers Mlle. Audet.

Budget inexistant, concept poche,

Madame Chose gagne 100 piasses.

A Vienne, mais pourquoi?

.

Le public s’assoupit, mais combat-

Du Red Bull pour voir Évelyne.

Les bloggeurs sont d’excellents amants…

(fuck le nombre de pieds requis aux haikus!)

%d blogueurs aiment cette page :