Archive pour New Nightmare

Jour 6: « Wes Craven’s New Nightmare »

Posted in films, Le Horreur-o-thon du Boucher, noir with tags , , , , on 7 octobre 2009 by Le Boucher du West Island

nightmare-neighbors-freddy-krueger

Comme j’adore le mois d’Octobre, l’Halloween et les films d’horreur, j’ai décidé de faire le premier Horreur-o-thon des Bipolaires! En effet, j’écouterai un film de peur par jour jusqu’au 31, alors revenez lire mes critiques quotidiennes…si vous en avez le courage! MOUAHAHAHAAA!

—-

J’ai eu une journée extrêmement longue et fatiguante alors j’ai encore une fois dû piger dans ma séléction, en plus de m’endormir sur le film vers minuit.  Donc, c’est aujourd’hui que je fais ma critique d’une des suites les plus underrated du cinéma d’horreur et j’ai nommé Wes Craven’s New Nightmare.  Dix ans et cinq suites après A Nightmare on Elm Street, Wes Craven revient à la franchise pour enfin donner à sa création Freddy Krueger une fin satisfaisante après la joke qu’était Freddy’s Dead.  Dans un concept genre « Scream-puissance-10″, Freddy Krueger se matérialise dans le monde réel après que la série ANOES soit épuisée et s’attaque à l’interprète de Nancy, Heather Langenkamp.

Comment revitaliser une série mourrante comme les ANOES?  Changer complètement les règles et retourner les expectations du public sens dessus dessous.  C’est exactement ce que Craven fait en présentant Freddy comme l’incarnation du Mal emprisonnée dans les films et libérée une fois que ceux-ci se terminent.  Ainsi, à travers cette mise en abîme, il réitère que les films précédents n’étaient que des fictions anodines et que le cauchemar est bien réel.  De plus, il fait un gigantesque pied de nez à tous ceux qui maintiennent que les films d’horreur rendent les gens détraqués et écorche au passage le star système d’Hollywood.

Bref, la 4e dimension est révélée devant nos yeux dans ce dernier chapitre ambitieux et réussi et une icône de l’horreur inoffensive redevient le maître des cauchemars qu’il était censé être.

Note finale: 8.5/10

—–

Meilleure mort: Contrairement aux autres chapitres, les morts sont beaucoup plus touchantes et détabilisantes, comme celle de Julie, la gardienne du fils à Heather.

Meilleure citation: « Miss me? » (Oui, Mr. Krueger.)

Y’as-tu des tits?!: Non, mais il n’y avait pas vraiment d’occasion d’en avoir non plus.

Saviez-vous que…: Les scènes montrant les conséquences du tremblement de terre sont authentiques car la Californie avait été frappée par un lors du tournage.

Publicités