Archive pour Noël

Joyeux/désagréable Noël du Boucher!

Posted in fête, noir, rose, Uncategorized with tags , , , on 24 décembre 2009 by Le Boucher du West Island

En cette douce veille de Noël, je voulais rédiger un billet rempli de tendresse et de fraternité, agissant comme un ôde à la vie…

…mais la nouvelle bannière dans le haut de la page m’a pris trop de temps alors ça me tentait plus! Mangez tous de la marde tourtière!

Signé: Le Boucher

Publicités

Goinfre bipolaire

Posted in fête, Noël, noir, nourriture, Uncategorized with tags , , , on 24 décembre 2009 by misterlove

En cette veille de Noël, je constate quelque chose d’assez désolant/inquiétant/humiliant.  Ma mère, après avoir acheté plusieurs aliments festifs dont je suis le fan numéro 1 – les condiments marinés, le fromage Brie, la tarte aux pommes, etc. – est encore forcée de cacher ceux-ci avant le réveillon afin que je ne les dévore tous et affame ma famille entière.  Ainsi, on retrouve un pot de cornichons dans la cuve de la toilette, une meule de fromage dans le sapin de Noël et une tarte remplaçant subtilement l’horloge dans la cuisine.  Est-ce que c’est moi qui, à 21 ans, est trop immature pour attendre comme les autres de déguster ces incroyables betteraves marinées ou est-ce que j’ai un trouble alimenaire, ce qui expliquerait mon poids de 375 livres?

Mais bon, trop de questions sérieuses en cette veille de la fête de J.C..  Je dois y aller, je viens de trouver des éclairs au chocolat dans une vieille paire de bottes!  Sur ce, Joyeux Noël et bonne bouffe!

(Image, This is Why You’re Fat)

Une perdrix dans un poirier?!

Posted in Actualités, animaux, fête, hockey, musique, Noël, noir, obama, quotidien, sexe, télé, USA with tags , , , , , , , , , , , , , , on 7 décembre 2009 by Le Boucher du West Island

Si vous suivez vos traditions des Fêtes, vous êtes aujourd’hui rendu à votre 7e chocolat de calendrier de l’Avent.  Par contre, si vous êtes comme moi, vous êtes rendu au 18e parce que vous trouvez qu’un chocolat de 0.8 mm d’épaisseur par jour, c’est vraiment pas assez.  Peu importe votre situation, la pratique de compter les jours avant Noël remonte des siècles et des siècles dans le temps (genre quand Larry King est né).

Ainsi, une variante de ce décompte est mentionnée dans l’interminable cantique « The Twelve Days of Christmas », qui décrit l’intervalle de temps entre le Boxing Day et le 6 janvier.* Seule ombre au tableau: les paroles n’ont jamais été mises à jour pour le 21e siècle, créant ainsi une chanson dans laquelle les gens s’offrent des colombes, des poules et une perdrix dans un poirier.  Bien que tout ça soit très utile pour se partir une basse-cour ou une franchise PFK, le premier qui me donne un volatile en cadeau n’est pas mieux que mort.  Donc, j’ai décidé de mettre à jour les 12 cadeaux de la chanson pour la société moderne de 2009.  (Notez que je saute au dernier jour immédiatement, c’est trop long sinon.)

Le douzième jour de Noël, ma fiancée m’a donnée…

• 12 chandails de Guillaume Latendresse en rabais;

• 11 actions de Norbourg;

• 10 Snuggies jaune serin;

• 9 maîtresses de Tiger Woods;

• 8 doses de vaccin avec adjuvant;

• 7 dollars (c’est tout ce qui reste dans son compte);

• 6 partys sur le yacht de Tony Accurso;

• 5 coffrets DVD de Destinées;

• 4 bustes de Barack Obama (2 en superhéros, 2 en dictateur);

• 3 caisses de Purell;

• 2 chlamydias;

• et une perdrix dans Claude Poirier!

* A noter que la chanson n’est pas en temps réel pour les 12 jours, malgré sa longueur apparente.

Retard(é)

Posted in Noël, nourriture, quotidien, rose with tags , , , , , , , , on 3 septembre 2009 by Le Boucher du West Island

bannerhalchrist

Il y a environ deux semaines, j’ai remarqué quelque chose d’inusité à mon travail dans une chaîne de supermarché despotique québécoise.  En effet, près des caisses se trouvaient plusieurs tablettes de chocolat, sacs de bonbons, suçons et autres friandises.  « Eh bien », me dis-je, « les bonbons sont en spécial cette semaine ».  Je n’ai pas fait attention jusqu’à ce que mon regard se dirige sur des petites boules de chocolat…en forme de citrouilles.

Les bonbons d’Halloween étaient sortis.

Attention! Vous croyez peut-être que je suis en train de me plaindre sur le fait que les compagnies sortent les décorations et bonbons d’Halloween trop tôt, mais il n’en n’est rien.  En fait, je trouve que leur mise en marché tardait à venir et je me suis réjoui de les voir enfin arriver dans nos comptoirs!

En effet, je décore habituellement ma maison le 28 août et achète mes bonbons dans les alentours du 8 septembre.  De plus, je n’attend même pas que le 31 octobre soit passé avant de me débarrasser de tout ça et passer à autre chose.  Par exemple, mes lumières de Noël sont accrochées le 20 octobre et mon sapin se dresse fièrement dans mon salon le 29 du même mois.  Il va sans dire que nous nous donnons nos cadeaux avant que novembre arrive.  Finalement, si tout se passe bien, nous mangeons nos chocolats de Pâques en même temps que ceux de la St-Valentin et nous bouclons la boucle en se procurant nos fournitures scolaires de l’année prochaine le 15 avril.

Bref, ce billet est pour rappeler aux compagnies de produits festifs de mettre leurs stock en vente le plus tôt possible (3-4 mois à l’avance) et de ne plus me faire languir de la sorte pour le reste de l’année!  Ne soyez plus retardées!

Pardon. Je voulais dire « en retard ».

Cycle et Recycle sont en bateau…

Posted in quotidien, rose, Uncategorized with tags , , , , , , , on 30 août 2009 by Le Boucher du West Island

bin

Le dimanche est jour de fête dans la demeure Boucher (du West Island).  Non, ce n’est pas le jour de notre bain semi-mensuel ou notre soirée Risk.  La raison est bien simple: je dois préparer la boîte de recyclage pour les éboueurs qui passent le lendemain matin! (ou lendemain soir: ils ont l’habitude de diversifier leurs heures de tournée pour nous garder sur le qui-vive, j’imagine!)

Comme le matin de Noël, je descend les escaliers en trombe afin de me précipiter sur le gargantuesque amoncellement de carton, de verre et de plastique qui m’attend dans la boîte.  Ce trifecta (merci) de matériaux recyclables me procure une telle joie pour l’environnement que j’ai envie de caresser un rouge-gorge et faire l’amour oral à un peuplier faire ma part.

Mon plaisir personnel est de me donner un défi à relever, soit de faire rentrer chaque morceau de carton dans une seule boîte de céréales sans la faire exploser.  Mon taux de réussite est souvent élevé, sauf quand je dois faire fitter les cartons de lait ou de jus d’orange.  En effet, la force requise pour plier ce solide contenant est l’équivalent de 2 Lou Ferrigno + 1 Chuck Norris + les facultés de pliage de papier des plus grands champions d’origami.

Par contre, lorsque j’échoue, la boîte explose violemment, créant une tempête de débris rigides dans la maison, s’apparentant au Slava SnowShow en plus destructeur.  Ma mère a même eu droit à 10 points de suture sur l’abdomen à cause d’un rabat de Cheerios bien propulsé!  Malgré tout, rien ne m’empêcherait de savourer chaque seconde de cette délicieuse tâche–que dis-je? « Hobby »!– hebdomadaire! J’adore m’efforcer à insérer 30 lbs de carton et de vitre dans un bac gros comme une une boîte à bijoux!

La magie des Fêtes

Posted in mort, Noël, noir with tags , , on 28 décembre 2008 by Le Boucher du West Island

(C’est mon dernier article sur Noël et ses incarnations, je vous jure.)

On dit que le temps des Fêtes rend cinglé.

1- En Californie, la veille de Noël, un homme déguisé en Père Noël a fait irruption dans la demeure de son ex-femme et a ouvert le feu sur une trentaine d’invités, pour en atteindre neuf mortellement.  Il a ensuite mis le feu à la maison et s’est suicidé.

2- A Philadelphie, le 27 décembre, un homme a tiré sur un père de famille qui faisait, selon lui, trop de bruit lors de la projection de The Curious Case of Benjamin Button.

On dit que le temps des Fêtes rend cinglé.

Je commence à être d’accord.

Joyeuses fêtes quand même.

Disons Bye Bye au « Bye Bye »

Posted in Noël, rose, télé with tags , on 23 décembre 2008 by Le Boucher du West Island

Mes amis (et mes ennemis qui lisent tout de même le blog),

alors que les festivités de Noël sont à nos portes et à nos petites cases de calendrier de chocolat de l’Avent, il est déjà temps de songer au Jour de l’An.  En effet, le moment est venu de faire une liste de résolutions que nous ne tiendrons pas plus que 3 semaines.  Dans mon cas, il s’agit de « manger mieux », « m’entraîner » et « arrêter de remettre tout au lendemain » (comme manger mieux et m’entraîner, par exemple).

C’est aussi le moment de dire adieu à l’année achevée avec l’évènement télévisuel par excellence qui mélange le rire à la fête, et j’ai nommé Le Bye Bye 2008! Les Bronzés 3: Amis pour la vie!

En effet, alors que les années précédentes étaient dominées par les sketchs moqueurs et peu mémorables du Bye Bye de la SRC, TVA agit en tant qu’Archange de la télé et diffuse le troisième volet de l’opus des Bronzés: Amis pour la vie. A 11h45.

Donc, lorsque minuit sonnera le 31 décembre prochain et que vous embrasserez votre famille, vos amis, votre blonde/chum/fille de joie, assurez-vous de le faire en silence afin de ne pas manquer une seule seconde du désopilant Bronzés 3!

En avant-goût, voici le teaser, qui ne dure qu’un maigre 3:42!  C’est bien peu pour embouteiller toute l’hilarité des mésaventures de Thierry L’Hermitte dans le rôle de Popeye Lespinasse et de personnages mémorables tels que « Le groom muet » et « Maman fillette bateau », selon imdb.com.