Archive pour parti malin

Le Malin s’empare de Curepipe

Posted in Politique, rose, télé, vidéo with tags , , , , on 15 juillet 2010 by misterlove

Comme moi, vous vous demandez sûrement comment se porte le parti politique le plus populaire de l’Île Maurice, le Parti Malin.  Eh bien, sachez que le chef de la troupe maligne a toujours autant d’énergie et qu’il utilise celle-ci pour exorciser un camion, crier et freestyler devant une foule de partisans survoltés et qu’il prend même la peine de danser tel un Patrick Swayze enflammé.

Ça sent la victoire.

+50 points à l’Île Maurice pour avoir nommé une ville « Curepipe ».

Publicités

Parti Malin, zombies en bonus

Posted in Actualités, hockey, Politique, rose, vidéo with tags , , , , , , , , , , , , , on 20 juin 2010 by misterlove

Face à une politique québécoise qui ne cesse de se ridiculiser avec des querelles de chefs, des scandales et une comission Bastarache qui en arrache, j’ai pris l’initiative de vous présenter un nouveau parti qui pourrait, lui, répondre aux attentes des citoyens du Québec.

Et j’ai nommé, le Parti Malin.

Effectivement, ce parti politique rassemble tous les éléments qui permettraient de bâtir un gouvernement provincial solide:

  • Un leader charismatique qui parle plus vite que Ti-Guy Émond sur le speed et qui a une gestuelle qui retiendrait l’attention des vautours journalistes aux conférences de presse.  De plus, le regard perçant et sans clignement de monsieur Aubeeluck ne ferait qu’une bouchée de Jean Charest.
  • Une devise valant beaucoup plus que le dollar américain ou l’euro: le roupie.  Idéal pour les fans de Zelda ou les Sri Lankais qui viennent de débarquer dans la Belle Province.  Le Parti Malin promet aussi de généreux bonus de 15 zombies aux travailleurs (à 29 secondes).
  • Une intelligente tactique pour faire passer des arguments louches: crier et bouger les bras rapidement.  Quoique cette méthode est déjà employée à l’Assemblée nationale…
  • Un drapeau arborant un logo qui intéresse même les marins et les pirates à la politique.
  • L’utilisation d’un français internationnal, ce qui favoriserait l’immigration.
  • Une équipe de candidats dynamiques qui n’hésitent pas à scander « ZANZ’MENT, ZANZ’MENT, ZANZ’MENT, ZANZ’MENT! » pour supporter un chef complètement hystérique.

Bon, le seul hic, c’est que cette formation politique existe seulement à l’Île Maurice, mais avec un peu de volonté, nous pourrions sans doute convaincre le Parti Malin de déménager ici.  Une fois qu’il sera au pouvoir, le premier objectif du gouvernement malin sera de ramener Halak à Montréal au plus criss.

(Via Patrick Lagacé)