Archive pour party

Fourrons sur la plage

Posted in alcool, les internets, musique, noir, sexe, vidéo with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 15 mars 2010 by misterlove

Si vous croyez que la bombe de Mini Daddy était de qualité, attendez de voir et d’entendre ce nouveau chef-d’oeuvre musicosexuel préparé par le très talentueux groupe Spankers.  Et j’ai nommé Sex on the Beach

Vous êtes encore vivant?

Parfait.

Voici quelques remarques/commentaires sur cette chanson qui deviendra sans aucun doute le thème officiel de tous les douches de la planète:

  1. Sex on the Beach?  S’il vous plaît, même les Venga Boys arrivaient à être plus originaux.
  2. Le chanteur Le personnage masculin dont émane des sons est un perturbant mélange de Mario Pelchat et Sylvain Cossette dont on aurait ensuite bien buffé le visage.  On retrouve même le pinch officiel du douche-chanteur.
  3. La chanson va droit au but en exploitant les intérêts principaux de la confrérie douche: le sexe, le disco, les partys, les cocktails, les ITS.
  4. Rythme de cuivre quelconque pour soutenir des paroles complètement vides: check!  (À noter:  c’est clairement le même beat que dans l’insupportable Calabria de Enur, aussi produit par Ultra Records.)
  5. Chemise en tissu de félin.  Pantalon en cuir noir.  Non mais criss, on est tu en 1999?  Même Ricky Martin a honte.
  6. Parlant de vêtements, les danseuses érotiques du clip devraient carrément être à poil.  Elles auraient déjà l’air plus respectable.
  7. Côté chorégraphie, le mouvement inventif accompagnant les « Tequila BOOM BOOM » passera sans doute à l’histoire.  On le pratiquera sans arrêt sur les planchers de danse du Loft, du Skratch et du Fuzzy.
  8. Toujours concernant les mouvements de danse, on remarque un flagrant plagiat des Bloodhound Gang alors que le chanteur baise le vide en simulant un simili doggy style.  Désolant.
  9. La finale parfaite:  un rire de douchebag.  Rideau.

Après avoir vu ce clip, j’ai maintenant besoin d’une lobotomie.

(Via MathLeB)

Publicités

3…2…1…Bonne annonce!

Posted in quotidien, rose, télé with tags , , , , , , on 1 janvier 2009 by Le Boucher du West Island

Si vous êtes comme moi, vous avez sûrement passé la veille du Jour de l’An à regarder les Bronzés 3 en mangeant les tortellinis du Chef Boyardee (oh, ça sonnait mal ça…) et en maudissant l’année qui vient de finir sur le coup de minuit moins une seconde.

Par contre, peut-être avez-vous (dans un élan de démence pure) choisi de regarder le Bye Bye.  Bien que mon allégance reste vers Popeye Lespinasse et ses Bronzés, j’ai tout de même zappé vers la station nationale pendant les annonces.  Malheureusement, je suis tombé sur…des annonces.  A ma surprise, ces chefs-d’oeuvres publicitaires ont surpassé de loin Thierry L’Hermitte.   Donc, voici les faits saillants des publicités ô combien palpitantes du Bye Bye 2008!

.

• D’abord, les spectateurs à l’oeil de lynx aguerri ont pu remarquer la subtile commandite du Lait.   Si jamais votre mémoire vous fait défaut, laissez-moi vous aider.   Elle débute par un riff de guitare interminable pour enchaîner avec un chanteur/euse beuglant une note ressemblant au cri que je fais lorsque je me rentre une Doritos dans le palais à la verticale.  Mes oreilles en redemandaient.

• Encore dans le domaine de l’épicerie, IGA et leurs jeux de mots avec de la bouffe ont détrônés Guy Mongrain en tant qu’ Empereur du Calembour.  Je criais « Oh gnon! » quand la pub ne jouait pas!  « Steak » quasiment si je ne me roulais pas par terre!  « Atacas », j’espère la revoir l’année prochaine, cette pub!

• Finalement, « à la demande générale », je vous parle de Tout sur moi!  En effet, j’ai adoré le spectaculaire manteau/kaléidoscope Technicolor de Valérie Blais, la chorégraphie Village People d’Éric « Je ne joue que des rôles d’homosexuels » Bernier et le faciès truculent de Macha Limonchik, rappelant à peine celui du Joker dans The Dark Knight.

macha_joker

Quel plaisir de voir ces énèrgumènes se déhancher sur mon écran!

J’ai déjà hâte à 2009!

Avoir le nez rouge.

Posted in alcool, fin du monde, Noël, noir with tags , , , , on 19 décembre 2008 by arrachecoeur

Temps des fêtes est une expression qui rime étrangement avec party de bureau. Vous savez, ces soirées où on se met à détester un peu moins le boss parce qu’il nous a donné un boîte de chocolats fourrés au rhum, menthe et noix de coco. Les soirées où on regarde la secrétaire et on se dit que si elle est assez saoule, on va se proposer pour aller la reconduire chez elle en espérant lui montrer à quel point on apprécie son travail sur la banquette arrière. Les soirées où nos collègues qui nous tappent sur les nerfs nous tappent encore plus sur les nerfs. Les soirées où on s’échange des cadeaux plates dont tout le monde se contre-fiche. Les soirées où le vin est gratuit, mais on sait qu’en janvier on va se faire dire que l’entreprise a perdu plein d’argents en décembre. Les soirées où les personnes qui animent les échanges de cadeaux sont toujours les personnes les plus plates.

Oui, ces soirées-là (han han on va comprendre toi-même tu sais pourquoi. Ouais ouais).

On appelle souvent Nez Rouge pour finir la soirée. On en profite. C’est gratuit et le lendemain, la voiture est devant la maison.

Je suis sûr qu’ils volent la voiture aux gens les plus finis et qu’ils se disent qu’ils étaient tellement dans un autre monde qu’ils ne s’en renderont pas compte.

Je suis sûr qu’ils abandonnent les comateux dans les bancs de neige en volant son argent.

Je suis sûr qu’ils disent aux jeunes secrétaires à quel point ils aiment leur travail sur la banquette arrière.

Je suis sûr qu’ils sont le mal incarné.