Archive pour Québec

Les Québécois emburquent pas dans la burqa

Posted in Actualités, les internets, noir, rose with tags , , , on 28 juillet 2010 by arrachecoeur

Semble-t-il que les Québécois s’opposent en majorité au port de la Burqa en public. La plupart des répondants dit que la Burqa est un signe de castration de liberté d’expression (ce qui est ridicule, car même en portant la Burqa, la femme peut parler) et qu’elle dénigre l’image de la femme (ce qui est ridicule, car on ne peut pas dénigrer une image que nous ne voyons pas). Ceci dit, il y a déjà 63 ans que le débat sur les accommodements raisonnables dure (en tout cas, c’est l’impression que j’ai) et je sens que le plèbe commence à se sentir lasse de tous ces débats sans solutions (malgré toutes les issues intelligentes proposées par François Paradis).

Alors au lieu de forcer les femmes musulmanes à ne pas porter la Burqa (ce qui reviendrait au même fascisme que de les forcer à la porter……….. pensez-y donc), j’aimerais proposer une solution ultime.

La mère de toutes les solutions.

La solution contre laquelle personne ne peut être d’accord.

Voilà.

Toutes les femmes  – sans exception – devraient porter ce masque:

Publicités

Parti Malin, zombies en bonus

Posted in Actualités, hockey, Politique, rose, vidéo with tags , , , , , , , , , , , , , on 20 juin 2010 by misterlove

Face à une politique québécoise qui ne cesse de se ridiculiser avec des querelles de chefs, des scandales et une comission Bastarache qui en arrache, j’ai pris l’initiative de vous présenter un nouveau parti qui pourrait, lui, répondre aux attentes des citoyens du Québec.

Et j’ai nommé, le Parti Malin.

Effectivement, ce parti politique rassemble tous les éléments qui permettraient de bâtir un gouvernement provincial solide:

  • Un leader charismatique qui parle plus vite que Ti-Guy Émond sur le speed et qui a une gestuelle qui retiendrait l’attention des vautours journalistes aux conférences de presse.  De plus, le regard perçant et sans clignement de monsieur Aubeeluck ne ferait qu’une bouchée de Jean Charest.
  • Une devise valant beaucoup plus que le dollar américain ou l’euro: le roupie.  Idéal pour les fans de Zelda ou les Sri Lankais qui viennent de débarquer dans la Belle Province.  Le Parti Malin promet aussi de généreux bonus de 15 zombies aux travailleurs (à 29 secondes).
  • Une intelligente tactique pour faire passer des arguments louches: crier et bouger les bras rapidement.  Quoique cette méthode est déjà employée à l’Assemblée nationale…
  • Un drapeau arborant un logo qui intéresse même les marins et les pirates à la politique.
  • L’utilisation d’un français internationnal, ce qui favoriserait l’immigration.
  • Une équipe de candidats dynamiques qui n’hésitent pas à scander « ZANZ’MENT, ZANZ’MENT, ZANZ’MENT, ZANZ’MENT! » pour supporter un chef complètement hystérique.

Bon, le seul hic, c’est que cette formation politique existe seulement à l’Île Maurice, mais avec un peu de volonté, nous pourrions sans doute convaincre le Parti Malin de déménager ici.  Une fois qu’il sera au pouvoir, le premier objectif du gouvernement malin sera de ramener Halak à Montréal au plus criss.

(Via Patrick Lagacé)

La métamorphose de Paul Doucet

Posted in Actualités, affiches, films, les internets, noir with tags , , , , , , , , on 12 juin 2010 by misterlove

Cette semaine, la première affiche de Filière 13 est apparue sur les internets.  Pour ceux qui ne sont pas amateur de cinéma d’auteur, il s’agit de la prochaine réalisation de Patrick Huard qui arrivera sur nos écrans cet été.  Hors, j’ai été absolument outré de constater que l’infographiste responsable du poster n’a pas révisé son travail avant de le mettre en ligne.  Effectivement, celui-ci indique sur son affiche que Paul Doucet est un des comédiens en vedette dans la production.

Hors, après une brève analyse du visage à l’extrême droite du poster, on découvre qu’il s’agit plutôt de Luc Guérin qui ramène son personnage Marcel de la franchise Les Boys:

Considérant la gravité de l’erreur, j’exige la démission immédiate de l’infographiste responsable de cette bévue.  Engagez-donc le Boucher à la place!

Une danse qui fesse (Jeu de mots nominé aux Oliviers)

Posted in musique, rose, sexe, vidéo with tags , , , , , , , on 9 juin 2010 by misterlove

Après vous avoir fait cadeau des hits du dodu Mini Daddy et du suave Spankers, les Bipolaires vous présentent aujourd’hui une nouvelle danse brésilienne révolutionnaire qui sera sans doute LE phénomène culturel de l’été 2010 au Québec.  La « Surra de bunda », qui en français se traduit par « Frottage de cul excessif », vous permettra de montrer à la populace douche du Fuzzy que vous êtes des danseurs hors-pair ainsi que de féroces exhibitionnistes.

Voici, en quelques étapes faciles, comment exécuter cet intrigant et élégant ballet des corps:

  1. Madame, portez des sous-vêtements blancs et une ceinture (pour le support).
  2. Monsieur, installez-vous confortablement sur le sol.
  3. Madame, reniez 50 ans de féminisme en imitant les mouvements d’une danseuse nue.
  4. Monsieur, ayez une réaction qui mélange indifférence, surprise et malaise.
  5. Madame, au rythme du refrain, attaquez sauvagement le visage de votre partenaire avec de violents « coups de cul ».
  6. Monsieur, riez et masquez votre érection si possible.
  7. Madame, félicitations: vos parents sont dans la salle et sont tellement fiers de leur petite fille!

Alors voilà, rien de plus simple!

Sur ce, je vous quitte.  Je vais aller au Skratch le plus près pour convaincre une jeune femme de m’agresser avec son postérieur.

(Message au Boucher et à l’Arrache-Coeur: préparez l’argent de ma caution.  Merci.)

(Via Ray William Johnson sur YouTube)

Lettre ouverte à Monseigneur Ouellet

Posted in Actualités, mort, rose, sexe with tags , , , , , , , on 17 mai 2010 by misterlove

Cher Lord Ouellet,

en mon nom personnel, mais aussi au nom de toutes les québécoises et québécois, je tiens à vous remercier d‘avoir fermement pris position contre l’avortement lors de votre récente participation à un mouvement pro-vie.  Vous avez tout à fait raison lorsque vous dites que même les femmes violées devraient mener leur grossesse à terme.  Comme vous, je suis d’avis que ces arrogantes féministes qui rejettent le cadeau de Dieu sous l’absurde prétexte qu’elles ont été pénétrées de force devraient être emprisonnées.  Nous devons à tout prix empêcher ces viles démones de corrompre d’avantage notre belle et bonne société chrétienne.  Cependant, même si je suis en accord avec la majorité de votre propos, une question tout à fait innocente me vient à l’esprit…

Quand un pédo-prêtre déflore une fillette de 13 ans dans le sous-sol d’une Église et qu’il fait le don d’un foetus à celle-ci, est-ce qu’elle devrait se faire avorter?  Je veux dire, ça pourrait être embarrassant pour le clergé.

Pensez-y.

Peace Out,

Mister Love

Détenu non retenu

Posted in Actualités, noir with tags , , , , , on 9 février 2010 by misterlove

Selon cet article sur cyberpresse.ca, 34 prisonniers du Québec auraient été libérés par erreur l’année dernière, soit en 2009 si vous ne suivez pas le calendrier.  C’est très très rassurant tout ça.  J’imagine un peu comment ce genre d’idiotie peut arriver:

Prisonnier 1:  Heille le screw, j’peux tu crisser mon camp?

Garde compétent: Ta yeule Sirois, r’tourne dans ton trou.  Attends pas que j’sorte ma matraque.

Prisonnier 1: Ben là boss, j’ai une carte « Get Out of Jail For Free » que j’ai gagné à Monopoly tantôt.

Garde compétent: Ah ok.  T’aurais dus l’dire!  V’là les clés.  Tu diras bonjour aux enfants!

Prisonnier 2: Pis moé, j’peux tu y aller?

Garde compétent: Les nerfs, j’viens juste d’en laisser partir un.  Ambitionne pas Boucher!

Prisonnier 2:  Ouin, mais là j’viens de gagner un tournoi de courte paille.  Pis on a décidé que le prix c’était de sortir.

Garde compétent: Bon, tu m’laisses pas l’choix.  Avoye, fais ça vite, pis ferme la porte en arrière de toi.

J’espère ne jamais faire de prison.  J’aime pas ça jouer au Monopoly.

Confessions d’un gars de réception #2

Posted in confessions d'un gars de réception, prénom, rose, travail with tags , , , , on 24 janvier 2010 by misterlove

Puisque je travaille dans une réception de marchandises, j’ai le grand privilège et l’immense honneur de côtoyer un personnage fort coloré sillonant les routes glacées du notre Belle Province: le trucker.  Cet imposant énergumène, souvent vêtu d’une chemise carottée délavée, d’un manteau d’hiver beaucoup trop sal et d’une paire de bottes de construction trouée, utilise un language pour interpeller ma personne me laissant souvent l’impression que j’ai un grade dans l’Armée canadienne.

Je m’explique.

Effectivement, lorsque le camionneur entre dans l’entrepôt avec la démarche gracieuse d’un paon, les deux premiers mots qui sortent de sa bouche de linguiste pour me saluer peuvent ressembler à: « Bonjour…

Amigo, l’grand, chef, capitaine, boss, patron, champion, sergeant, lieutenant, adjuvant, major, colonel, général, etc. »

On dirait que tous les truckers ont une liste officielle de surnoms à utiliser dans leur semaine de travail, parce qu’à chaque jour, je n’ai jamais droit au même pseudonyme.  Fascinant.

Mais, mon titre préféré reste l’élégant et respectueux « l’gros », héritage sociotulturel légué par les génies de Loft Story.  Rien de mieux que de se faire rappeler que tu as un léger problème de surpoids par un Bob barbu qui doit peser 275 livres et qui se nourrit et s’abreuve de toute la crap offerte dans les shacks à patates des autoroutes.  Très valorisant.

Note aux camionneurs qui livrent à ma job: prochaine fois que tu m’appelles le « gros » j’te fais un flat avec mon exacto.  Merci.