Archive pour Robert Pattinson

Poupée de cire, poupée de Pattinson

Posted in Actualités, films, rose with tags , , , , , , , on 25 mars 2010 by misterlove

Le musée londonien de Madame Tussauds vient d’accueillir une nouvelle statue qui fera certainement mouiller des millions de paires de sous-vêtements:  une réplique en cire du grand Robert Pattinson.

D’ailleurs, l’oeuvre est si bien réussie que la compagnie de production Summit Entertainment considère sérieusement remplacer le comédien par cette statue pour tourner les derniers films de la saga Twilight.  Peut-on les blâmer?  Primo: le prix, 150 000 livres, est beaucoup plus abordable que la version humaine.  Et, si jamais elle est endommagée, ils n’ont qu’à la revendre à prix d’or sur eBay et en commander une autre.  Deuzio, la sculpture de Pattinson a au moins le double du charisme et du talent d’interprète que le vrai comédien.  Tertio, l’aspect facial statique de la réplique se marirait parfaitement avec le visage glacé et sans émotion de Kristen Stewart.

Si jamais le Robert Pattinson ciré apparaît à l’écran, nous verrons sûrement pour la première fois de l’histoire un objet inanimé nominé aux Oscars.

(Via MonCinéma.ca)

Publicités

Horreur!

Posted in Actualités, films, noir with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 27 décembre 2009 by misterlove

Comme je le mentionnais dans un précédent billet, les journalistes et chroniqueurs sont probablement menacés d’être fusillé s’ils n’écrivent pas un « top » sur un sujet quelconque.  Hors, en consultant quelques uns de ces incroyablement pertinents palmarès sur cyberpresse.ca, j’ai frôlé la crise cardiaque – autrement dit j’ai presque fait un Brittanny Murphy – en lisant cette entrée des « Cinq meilleurs films d’horreur » (de la décennie), par Aleksi K. Lepage:

5. Twilight, 2008, de Catherine Hardwicke. Oui, c’est pour les filles et les «émosexuels» (les grands sensibles). Mais Twilight a le mérite de renouveler au cinéma un genre (les récits de vampires) devenu redondant et dépassé.

Fuck, pour vrai là?  Twilight, un film d’horreur?  Et par-dessus le marché un des cinqs meilleurs films d’horreur?  Si par cela notre cher monsieur Lepage veut dire:  « Osti, c’était tellement mauvais que j’ai eu peur de mourir par combustion instantanée », je suis d’accord.  Cependant, je doute fort que ce soit l’intention de cet érudit cinématographique.  Sérieusement, si vous considérez ce film comme faisant partie de la catégorie « horreur », vous: a) êtes idiot b) êtes mort ou c) avez 14 ans, êtes du sexe féminin et êtes donc facilement déstabilisé par un son fort et subit au cinéma.  Je trouve d’autant plus insultant, innacceptable et criminellement condamnable qu’un pareil étron soit nommé aux côtés d’excellentes productions comme Shaun of the Dead et The Mist.  C’est un peu comme si dans un gala d’animation télé on récompensait Claude Poirier et François Paradis:  ça ne serait pas très gentil pour monsieur Poirier.  Mais, la meilleure partie de cette citation est sans aucun doute l’utilisation du mot « renouveler ».  Effectivement, un film d’épouvante dans lequel le spectateur n’a pas peur, c’est plutôt innovateur.  De plus, pour ajouter à l’aspect inédit, au lieu d’être consummé violemment à la vue du Soleil, les vampires… scintillent.  Euh, oui, ok.  C’est… génial?  On n’a pas vu pareille révolution depuis l’invention du Segway.

Ah, pis assez de niaisage:  Twilight n’est pas un film d’horreur.  Point.  Allez donc louer Let the Right One In à la place.  Remerciez-moi plus tard.

Note:  Je tiens quand même à féliciter Aleksi pour avoir introduit le mot « émosexuel ».  Bien joué.

fan de facebook? par ici!

Posted in geek, rose, sexe with tags , , , , , , on 12 décembre 2009 by arrachecoeur

J’ai concocté un plan de la mort récemment, afin d’attirer l’attention (encore mieux que le faux sex-tape de Rémi Pierre-Paquin). Mais comme je suis un homme extrêmement occupé (Assassin’s Creed II, bitches), je vous lance l’idée, chers lecteurs, et celui qui le fait peut s’attribuer tous les mérites. C’est comme une poule aux œufs d’or, mais [insérez le punch du gag ici].

Voici comme faire un beau coup d’état sur facebook en quelques étapes :

  1. Créer une fan page de quelque chose qui va attirer beaucoup de gens (surtout ceux qui deviennent fan de n’importe quoi). Par exemple : Avoir des moments intimes avec quelqu’un, L’amour, Robert Pattinson, Embrasser, Toucher de la peau douce, L’odeur de vanille, Écouter de la musique, Parler entre amis, Respirer, etc.
  2. Faire de la propagande de votre nouvelle page. Inviter tout le monde.
  3. Attendre que la page ait plus de 29673638763 fans.
  4. Changer le nom de la page pour quelque chose de vraiment gênant comme : J’ai déjà licher un anus, Ceux qui ont déjà attraper les condylomes, J’aime le petit Jérémy Gabriel, C’est plate de découvrir que l’herpès ça part pas, Pour ceux qui ont le sexe qui sent mauvais, Je me suis déjà touché en pensant à une grosse, J’ai voté ADQ ou autre chose vraiment embarrassante.
  5. Rire des gens qui sont dans le groupe.

Bon plaisir!

Why’d you have to go and make things so overrated?

Posted in films, geek, musique, noir, nourriture, prénom, quotidien, Uncategorized with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 10 novembre 2009 by Le Boucher du West Island

Dans la vie de tous les jours, il y a beaucoup de trucs qui me font m’exclamer intérieurement (pas à voix haute: je ne suis pas encore complètement dément) « Wow, c’est vraiment overrated! ».  Donc, en plus de lancer un appel à tous nos lecteurs pour savoir comment traduire « overrated » (« coté trop haut »?), je vous présente mon Top 5 des choses les plus overrated.

1- Robert Pattinson

Robert Pattinson

Premièrement, j’ai toujours pensé que c’était « Pattison » et non pas « Pattinson ».  Pourquoi ce N de trop vient s’immiscer dans le milieu du nom de ce soi-disant « sex symbol »?!  De plus, en tant que mâle-alpha hétérosexuel, je peux tout de même avouer trouver certains acteurs sexy, lors de soirées arrosées où moi et mes confrères divaguons sur le sujet.

Par exemple, si j’étais une femme (ou Alex Perron), je me taperais volontiers Christian Bale, Nathan Fillion ou Johnny Depp.  Par contre, je frapperais Robert Pattinson avec ma sacoche en hurlant « Au viol! ».  Sa tête démesurée, son regard vitreux, ses cheveux qui semblent avoir mutés en matière vivante à cause du gras et son apparence générale du Roi des Douchebags me répugnent.  Mesdames (et mesdemoiselles), montez vos standards vers quelqu’un qui se lave.

2- Les pommes

AppleBasket

« Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours. » Faux. Avec une pomme par jour, tu t’enlèves des petits bouts de pelure des dents jusqu’à ta mort.  Et tu vas finir par être constipé en tabarnak.

3- Les vinyles (ou « des records » si vous avez plus de 60 ans)

broken-record

Sauf si tu t’appelles Paul Oakenfold (trouvez c’est qui maintenant), les albums vinyles n’ont pas leur place chez toi.  En effet, à part pour le facteur « méga-nostalgie », à quoi ça sert d’avoir ces assiettes de rubber qui jouent seulement dans la machine la plus désuète de tous les temps après la baratte à beurre?  Et qui sonnent comme si l’artiste jouait enfermé dans un coffre de char, à côté d’un micro-ondes qui cuit du pop corn?  Et qui sautent aussitôt que tu tousses trop fort?  En plus, la plupart de ceux qui trippent « vinyles »  sont des tits-culs qui sont nés à l’époque des cassettes minimum et qui se pensent cool alors…

4- Star Wars IV, V, VI

165732__starwars_l

Je capote sur la science fiction, mais je n’ai jamais été capable d’embarquer dans Star Wars.  Je suis désolé, mais je me fous de qu’est-ce qui peut arriver à une bande de créatures en latex aux noms étranges (Yoda, Jabba, Chewbacca, Etcetera) ou une bande d’humains aux noms étranges (Leia Organa, Grand Moff Tarkin).  Et la je ne parle même pas des prequels, de la série animée, du film animé, des jeux vidéos, des Legos ou des comics books.

*NOTE: ce paragraphe peut s’appliquer autant à la série Lord of the Rings.  « Il faut jeter l’anneau dans le feu du volcan sinon la Contrée sera éliminée! »…Ok, bonne chance. M’en calisse.  Faites ce que vous voulez, les nains.

5- Twitter

Twitter-052209L_3

Parlant de « m’en calisse, faites ce que vous voulez », voici Twitter! Si vous avez toujours eu envie de tenir le monde au courant des moindres détails insipides de votre vie, voici votre chance! Et si vous vous êtes toujours demandé « tiens, je me demande ce que fait Ashton Kutcher à ce moment précis? », c’est maintenant possible!

leBouCher45_91: mangé un jeello au citron tantot OUACH!1 c tlmt la saveur que jaime le moins de jello! LOL

De la grande littérature.


Dildo: la fascination

Posted in films, mort, rose with tags , , , , , , , , on 31 août 2009 by misterlove

twilight

Fanatique de Twilight?  Pas moi.

Mais, pour ceux d’entre vous qui êtes passionnés par ce véritable joyau du septième art et qui désirez ardemment vous faire baiser, fourrer, dépuceler, poper la cerise, prendre fort ou chatouiller par un suceur de sang: c’est votre jour de chance.  Effectivement, la compagnie érotico-sexuelle Tantus vient de mettre sur le marché (rose) un godemichet émulant les plaisirs charnels que procurerait un vampire comme le charismatique Robert Pattinson.  Pour la modique somme de 40 dollars uesses – une vraie bargin comme dirait mon père – vous pouvez vous procurer The Vamp, un pénis factice rosé qui éveillera en vous les vices les plus vicieux et vous donnera envie d’être vidé de votre sang.  Mais, jusque-là, vous vous demandez: « Quel est le putain de rapport avec Touaillelête? » (boujour aux lecteurs français).  Eh bien, ce formidable émulateur génital, tout comme le roi emo Edward Cullen, brille au Soleil!  Oui oui, vous avez bien lu.  Si jamais il vous prenait l’envie de vous enfiler ce morceau de plastique sur le perron, sachez qu’il attirera l’attention de tout le voisinage (et indirectement des forces de l’Ordre) avec ses scintillements et ses reflets pétillants.  En d’autres mots, The Vamp vous permet d’être exhibitionniste tout en restant glamour.

Cependant, ces propriétés esthétiques étonnantes ne constituent pas l’attrait majeur de cette invention charnière du 21e siècle.  De fait, dans l’optique de reproduire le plus fidèlement possible une relation humain-mort-vivant, ce bâton d’amour peut être réfrigéré avant d’être inséré sensuellement dans l’orifice de votre choix (déconseillé aux personnes souffrant d’hémorrhoïdes et/ou sensibles aux engelures).  Nécrophiles: voici l’occasion rêvée de pratiquer votre hobby sans devoir faire face à la justice!

En conclusion, si vous n’êtes pas convaincu de l’intérêt que pourrait générer un tel phallus vampirique, je vous laisse sur ce commentaire retrouvé sur la page officielle du produit:

This dildo is great because one minute I shut my eyes and pretend I am screwing Edward with his cold, sparkling, marble cock; then the next, I warm it up and pretend Jacob is doing me from behind [you know, DOGGY STYLE! LOLZ!!!]

Courrez l’acheter!

L’Apocalypse daté

Posted in films, fin du monde, noir with tags , , , , on 20 mars 2009 by misterlove

twilight

Chers lecteurs Bipolaires, si vous devez suivre à la lettre une fois dans votre vie ce que vous lisez sur ce blogue, le moment est venu.  Le 21 mars 2009, ne sortez pas de votre maison.  Même pas pour aller chercher le Journal de Montréal sur le perron.  Oui, je sais, cette requête peut sembler absolument inhumaine, mais votre existence est plus précieuse qu’un front page de chien écrasé.  Je vous entends déjà:

« Mais, quel cataclysme apocalyptique pourrait nous empêcher de mettre le nez dehors le 21 mars? »

Eh bien, mes amis, samedi prochain s’accomplira la 11e plaie d’Égypte: la sortie DVD du film Twilight.  Moïse peut aller se rhabiller.

Effectivement, ce matin-là, alors que vous et moi siroterons tranquillement notre café, des légions de tweens appliqueront une triple dose de eyeliner et se prépareront à prendre d’assaut les magasins à grande surface et clubs vidéo.  Cette horde de jeunes filles de 14 ans, que je surnomme non pas sans mépris la Génération T, n’arrêtera devant rien pour acquérir ce chef-d’oeuvre cet étron filmique sur vidéodisque.  De fait, dans la file d’attente devant le HMV, je prévois déjà des mares de sang alors que les belliqueux emos s’entretueront pour obtenir la dernière copie du film.  Au club vidéo Super Choix, les commis devront organiser un tournoi de roulette russe pour déterminer le gagnant de l’ultime DVD.  Assoifées de Robert Pattinson, les soldates vampiriques continueront leur massacre au Future Shop, où tous les films qui ne contiennent pas le mot Twilight seront brûlés.  Finalement, au Best Buy, frustrés de ne pas avoir trouvé de commis, les fans sanguinaires se fraieront un chemin à coups de machète jusqu’au film vénéré.

Rien, je dis bien rien, n’empêchera les armées de la Génération T d’obtenir Twilight.  Ni passants ni innocents et ni chiots ne seront épargnés.  Donc, puisqu’ici chez Bipolaires nous n’avons aucun désir de perdre des lecteurs aux griffes des barbares twilightiens, je vous demande, samedi prochain, de rester chez vous.  Au pire, vous commencerez une collection de timbres.