Archive pour Slap Chop

Devenez fan des bipolaires sur facebook pour voir ce billet!

Posted in argent, facebook, geek, les internets, rose, sexe with tags , , on 14 mars 2010 by arrachecoeur

Le concept est extrêmement rafraîchissant : inviter des gens à adhérer à un groupe en leur promettant quelque chose en retour : une photo de la face de lady gaga à 16 ans, la réponse à une devinette difficile, un gros plan de la verge de mr. love, etc.

Une fois que les gens sont fans du groupe en question (et c’est là la partie intéressante), NE LEUR DONNEZ PAS CE QUE VOUS LEUR AVIEZ PROMIS!

Je crois qu’ici, on a quelque chose qui va révolutionner la planète! Enfin, du marketing efficace! Enfin, un remède au cancer! Enfin, des gros plans de la verge de mr. love!

C’est le même principe que les catholiques et leur bonne vie sur terre pour accéder au Paradis (une fois mort, BANG tu leur donnes rien! De toute façon, ils sont morts, ils ne s’en renderont même pas compte), le même principe que les assurances automobiles (paie cher des assurances pour ne pas avoir à payer si jamais tu as un accident et quand tu l’as, ce fameux accident BANG paie quand même) et le même principe que le Slap Chop (j’ai pas d’exemples, je voulais seulement dire à la nation que ça fonctionne pas du tout cet esti de marde-là).

Merci, gens intelligents qui ont inventé ces groupes! Vous amenez un moment de fraîcheur à un monde qui était terne et ennuyeux avant votre arrivée!

Publicités

Le Jour de la Boxe

Posted in Actualités, argent, mort, Noël, noir, quotidien with tags , , , , , on 26 décembre 2009 by Le Boucher du West Island

A qui trouvera cette missive,

Je suis Le Boucher Du West Island, un tiers des auteurs du renommé blog Bipolaires.  Si vous lisez cette lettre, c’est que je n’ai pas survécu au Boxing Day 2009.  Vous découvrirez sûrement mon cadavre soit dans l’allée de l’électronique chez Future Shop ou celle des Creepy Crawlers chez Toys R Us. Mon petit corps meurtri vous indiquera par les douzaines d’empreintes de pieds la cause évidente de mon décès.

Je n’ai plus beaucoup de temps: j’ai dérobé le dernier Slap Chop disponible du panier d’une dame à l’air particulièrement vindicative.  Prière de faire suivre cette lettre à mes proches.

Le Boucher

PS: Ma vie valait-elle vraiment un family-pack de vieux Tamagotchis en liquidation?  Totalement.

Festivités pour notre premier anniversaire! (Un mot de L’Arrache Coeur)

Posted in Actualités, fête, publicité, quotidien, rose, sexe with tags , , , , , , on 14 décembre 2009 by arrachecoeur

Vous savez, la bipolarité est un trouble assez spécial. Certaines personnes se croient bipolaires, car elles subissent certaines sautes d’humeur à des moments aléatoires. Mesdames, c’est normal, ce sont les conséquences des SPM. Vous n’êtes pas bipolaires.

Non. Le trouble bipolaire est plus important que ça.

Une personne atteinte de bipolarité souffre de highs et de downs.

Les highs sont assez troublants. Les bipolaires savent qu’ils sont sur un high lorsqu’ils font des achats bizarres (le slap-chop ou un snuggie, par exemple), lorsqu’ils participent à des évènements de grande envergure (prendre d’assault un édifice parlementaire pour y mettre une affiche, par exemple) ou lorsqu’ils se croient très drôle et qu’en fait, ils font de l’humour de matantes (François Massicotte, par exemple).

Néanmoins, les downs sont d’autant plus troublants. Lors de ces périodes, les bipolaires se trouvent en état léthargique dans lequel ils n’éprouvent aucune émotion. De plus, lors de ces moments, les bipolaires ont souvent envie de ne rien faire (ne pas blogguer, par exemple) et ils sont souvent marabouts, voire suicidaires (je ne ferai pas de jokes de suicide douteuses, c’est vraiment trop méchant… quoi que……………..NELLY ARCAN).

Pour contrer ces troubles, les bipolaires doivent prendre du lithium (ou écouter la chanson de Nirvana en boucle, jusqu’à ce qu’elle rentre dans le sang) ou bien avoir des relations sexuelles sans retenu (comme notre chère Varda Étienne). Ce sont les deux seules solutions. Lithium ou sexe. Croyez-moi.

Comme depuis un an nous sommes trois à s’entretuer pour nos flacons de lithium, j’ai opté pour la deuxième solution. Et comme depuis un an le boucher et mister love on fait de même, on va au fuzzy de Laval tous les jeudis/vendredis/samedis/dimanches pour se pogner des filles. On essaie de trouver celles qui ont plus de 15 ans, mais c’est difficile au fuzzy.

Vous voulez nous voir? C’est facile! On est les trois dudes avec la civic montée, la casquette par en arrière, la petite barbe bien taillée, le look gangster. Les trois qui passent leur temps au gym, pour aller au fuzzy et ensuite au mcdo. Les trois qui font woot woot dans le club.

Quoi?

Ils sont tous comme ça à Laval vous dites?

Eh bien… cherchez nous, on fait ça depuis un an.

Un an déjà…

Et on espère bien continuer.

Continuer à être Bipolaires.

Jour 5: « Cube »

Posted in fête, films, Le Horreur-o-thon du Boucher, mort with tags , , , , , , , , , on 5 octobre 2009 by Le Boucher du West Island

cube

Comme j’adore le mois d’Octobre, l’Halloween et les films d’horreur, j’ai décidé de faire le premier Horreur-o-thon des Bipolaires! En effet, j’écouterai un film de peur par jour jusqu’au 31, alors revenez lire mes critiques quotidiennes…si vous en avez le courage! MOUAHAHAHAAA!

—-

Dans la catégorie « films qui m’ont toujours intrigué mais que je n’ai jamais eu la chance de voir » je vous présente Cube, film canadien à petit budget réalisé par Vincenzo Natali.  A la base, il s’agit de sept étrangers qui se réveillent dans une étrange pièce cubique.  En tentant de s’échapper, ils constatent qu’un véritable labyrinthe de pièces semblables se trouvent sur leur chemin…et plusieurs contiennent des pièges meurtriers.

A première vue, Cube peut être considéré comme le précurseur à l’interminable franchise Saw à cause de sa prémisse d’inconnus se retrouvant dans un lieu fermé et devant faire des choix qui les mèneront peut-être à leur mort.  En effet, les deux films poussent le spectateur à se mettre à la place des personnages et de se demander ce qu’il ferait à sa place.  Par contre, alors que le premier Saw présente un puzzle se déroulant à travers des flashbacks, les personnages de Cube sont aussi inconnus à la fin du récit qu’au début.  Il n’y a aucun punch dans le genre « tous les personnages sont connectés ».  En effet, les personnages aux personnalités variées (un policier brutal, une étudiante fan des maths, un handicapé mental, etc.) ne sont pas tant intéressées à se ccnnaître entre eux, mais bien de sortir du cube au plus vite!  Donc, ce qui se développe sont des tensions de plus en plus augmentées et une interrogation complète sur leur identité et celle du gigantesque cube diabolique, analogie de la société moderne.

Avec un concept à la fois simple et extravagant comme celui-la, je ne comprend pas pourquoi il ne s’est pas matérialisé une franchise comme celle des Saw ou des Final Destination.  En effet, le minuscule budget (365 000 $ CAN) assurerait les producteurs de rapporter un profit et il serait possible d’attirer les foules avec les pièges mortels de plus en plus sanguinaires.  Heureusement, ça n’a pas été le cas (malgré deux sequels), car Cube est un film intelligent et ambitieux qui gagne à garder son univers dans le mystère total.  J’ai envie de faire un film indépendant maintenant…

Note finale: 8.5/10
——-

Meilleure citation: « This place is… remember Scaramanga? The bad guy in « The Man With The Golden Gun? » It’s some rich psycho’s entertainment! » (la théorie d’un des personnages sur le cube: c’est Christopher Lee!)

Meilleure mort: La première, qui réduit un pauvre homme en ce qui pourrait sortir d’un Slap Chop.

Y’as-tu des tits?!: Non, mais Leaven (Nicole De Boer), la collégienne qui aime les maths, est pas mal cute et montre ses jolies cuisses.  Les filles intelligentes, c’est sexy.

Saviez-vous que…: Le film a été tourné sur un seul décor de 14 X 14? Seules les couleurs des vitres ont changées pour donner l’impression de cubes différents!