langue sale #2 – Grand-mère

Dans l’ordre, les mots qu’apprend un enfant qui débute sa carrière de parleur vont dans cet ordre:

  1. Maman
  2. Papa
  3. Caca
  4. Fort Lauderdale
  5. Grand-mère

Ce qui est bien avec la cinquième position, c’est que ça tue l’apprentissage des accords en genre pour toujours. Comment faire comprendre à un enfant qu’au féminin, les mots prennent un ‘e’ si grand-mère est un mot androgyne (message aux bipolaires : j’ai utilisé le mot androgyne, dans vos dents!).

Le mot diabolique date sûrement du temps où le féminin n’existait pas. C’est-à-dire au temps où les femmes étaient interprétées par des hommes au théâtre. Le temps où Amantine Aurore Lucile Dupin s’appelait George. Le temps où François David ne chialait pas tout le temps, c’est-à-dire le temps où André Arthur ne disait pas qu’on ne devrait pas la voir dans les manuels scolaires uniquement parce qu’elle est laide (je sais, son argumentation est infaillible). Le temps où on s’attachait a’ec un’ grand’corde pour aller s’a grand’route.

Sans compter le petit chaperon rouge qui fuck le chien encore plus en disant mère-grand.

J’ai hâte que toutes les grands-mères du monde meurent pour qu’on remplace ce mot mésadapté.

Publicités

2 Réponses to “langue sale #2 – Grand-mère”

  1. leboucherduwestisland Says:

    Mais ca fuckerait encore plus tout le monde si on avait des « grandes-mères » qui mesurent 4 pieds.

  2. voisine1 Says:

    hahahaha ta conclusion est délicieuse
    et bon point le boucher!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s